[UES OBS] Actu CFDT NRS – juin 2018

NAO NRS

Afin de donner un cadre aux NAO en filiale et de définir un paquet social uniforme au sein de l’UES, les NAO NRS sont le premier palier des NAO (voir ci-dessous pour les principales mesures). La Cfdt a obtenu la revalorisation du titre restaurant (+15 centimes de la part patronale par titre) et l’augmentation significative (+140€ par rapport à 2017) de l’abondement pour un dépôt sur le PEG.

La Cfdt s’est battue pour que le PDE national d’Orange maison mère soit applicable à nos filiales ; en vain. La Cfdt a tout de même obtenu que 0,1% de la masse salariale soit consacrée au développement des moyens doux de transport pour se rendre sur son lieu de travail.

Dernières NAO pour l’UES NRS avant l’arrivée d’OBS SA en 2019.

Chronos

Pour rappel, l’outil Chronos doit permettre à la Direction de suivre le temps de travail des salariés conformément à la règlementation et à l’accord temps de travail de l’UES NRS signé en 2016. En outre, voici les fonctions offertes par l’outil :

  • Contrôle du temps travail et de repos des salariés (quotidien/hebdomadaire/mensuel/annuel)
  • Déclaration des heures supplémentaires
  • Gestion des absences (CP/JR/ASA)
  • Gestion des astreintes / TPHNO

Malgré les alertes remontées par les élus Cfdt dans les différentes instances sur les difficultés rencontrées par les salariés, la mise en place continue, et le mécontentement aussi !!!
La Cfdt s’interroge sur la
légalité du traitement du décompte de temps de travail et attend le retour des questions DP pour contacter l’inspection du travail.

Les accords signés par la Cfdt en ce début de mandature

L’accord handicap et l’accord égalité F/H ont été signés par la Cfdt. Ces deux accords permettent de décrire les engagements financiers et humains de la Direction concernant les salariés en situation de handicap et la lutte contre les discriminations.

La Cfdt est la seule organisation syndicale à avoir assisté à toutes les réunions pour aboutir à ces accords. La Cfdt regrette que la Direction ne montre pas de volonté propre sur ces sujets en se contentant du minimum. Il est tout de même important que ces accords soient signés pour que des moyens soient mis en place pour rendre l’UES NRS plus sociale.

Négociations en cours

Quelques accords sont encore en discussion et sont attendus en juin. La Cfdt se place toujours pour faire avancer les débats en étant force de proposition et aboutir pour le meilleur des salariés.

Intéressement – un nouvel accord triennal devrait permettre d’être mieux disant par rapport aux précédents.

Astreintes/TPHNO – dans un souci d’harmonisation des pratiques, 2 nouveaux accords sont en discussion depuis plus d’un an. Les représentants Cfdt pour ces négociations se battent pied à pied dans l’intérêt des salariés.

Version Imprimable

Cet article a été publié le 4 juin 2018.