Missions du Comité d’Etablissement (CE)

CE = suivi économique et gestion des œuvres sociales

Le Comité d’Etablissement (CE) a pour objet d’assurer une expression collective des salariés dans les décisions d’ordre économique, professionnel et social ; mais aussi d’assurer la gestion des œuvres sociales et culturelles au sein de chacune des filiales de l’UES NRS.

Les Rôles des membres du Comité d’Etablissement (CE)

Le CE assure le suivi économique, financier et organisationnel de l’entreprise :

  • Le CE doit être informé/consulté sur les questions concernant l’organisation de l’entreprise et les conditions de travail des salariés.
  • Dans certaines situations, le CE a le droit de se faire assister par un expert rémunéré par l’employeur pour analyser par exemple : la stratégie économique l’entreprise ou le rapport à la concurrence.
  • Si le CE estime que la situation de l’entreprise est préoccupante, il peut faire jouer un droit d’alerte économique.
  • Même si le CE ne peut pas s’opposer aux décisions de l’entreprise, il ne faut surtout pas croire que les consultations sont sans effets.

Le CE gère aussi l’ensemble des Activités Sociales et Culturelles (ASC) :

  • Activités ludiques et conviviales, soirée de noël, …
  • Chèques vacances, chèques culture, enveloppe salarié, …

Actuellement : les membres du CE qui siègent face à l’employeur se réunissent tous les mois (souvent à Paris).

  • Les titulaires ont 15 heures de délégation (les heures de réunion avec la direction ne sont pas décomptées),
  • Les suppléants n’ont pas d’heure de délégation, mais peuvent aussi participer aux réunions mensuelles,
  • L’ensemble des frais de déplacements sont prise en charge par l’entreprise.

Être membre du Comité d’Établissement : c’est écouter, se renseigner.
J’exprime l’intérêt collectif des salariés. Je suis l’organisation de l’entreprise en perpétuel changement. J’élargis mes compétences pour le bénéfice de tous.

Rejoignez les représentants CfdtCFDT-pépinière

La Cfdt s’engage pour chacun, agit pour tous
Vous voulez : inventer de nouveaux droits ;
que l’égalité professionnelle devienne la réalité.

Alors, prenez contact sans hésiter avec vos représentants Cfdt :
Dominique BLANCHARD, Roland HOUDEBINE,
Christophe MALHERBE, Sébastien CROCQUESEL
.