Archives par étiquette : UES

[CFDT, UES OBS] Minima salariaux et NAO UES OBS 2022

Nouveau dispositif compensateur pour les bas salaires
associé aux NAO UES OBS 2022

La Cfdt espérait pouvoir sortir la tête haute et négocier au mieux une nouvelle mesure visant à compenser la brutale remise en question juridique des minima de l’UES OBS – Ceci alors que ce dispositif existait depuis 2007.

Malheureusement, comme déjà exposé, la Cfdt a été abandonnée par la CFE-CGC Orange et la CGT OBS et les avancées obtenues n’ont pas pu être toutes entérinées, faute d’une signature majoritaire.

Le dogme de la défense des salariés les plus aisés pour l’une, et celui des combats perdus d’avance pour l’autre, a empêché de maintenir un modèle social que la Direction met à mal depuis de nombreuses années.

Retrouvez l’analyse des raisons de ce brusque changement et la présentation du mécanisme compensateur qui a été introduit dans le PV de désaccord des NAO UES OBS 2022.

Inscrivez-vous gratuitement au site Cfdt pour accéder à l’intégralité des articles du site de l’UES OBS.


[CFDT, UES OBS] Fin des minima salariaux

Un coup de canif dans notre contrat social de l’UES OBS

Depuis de nombreuses années, la Direction manifeste son souhait de sortir du dispositif de l’accord NAO 2007 qui définit les minima salariaux de tous les salariés de l’UES OBS.

Pour ce faire, la Direction dispose de trois stratégies pour quitter ce dispositif :

  • Dénoncer officiellement l’accord sur les minima salariaux de l’UES OBS,
  • Négocier une sortie de l’accord avec les Organisations Syndicales,
  • Ne plus appliquer unilatéralement l’accord des NAO 2007.

Lors des NAO UES 2021, la Direction semblait avoir choisi la voie de la sagesse avec des perspectives de discussions.
Malgré les relances incessantes de la Cfdt depuis avril 2021, la Direction est restée muette jusqu’en février 2022 : aucune proposition, aucune analyse, un vide sidéral
Après ce long silence, la Direction torpille finalement les NAO UES 2022 en mettant tout le monde au pied du mur.

Inscrivez-vous gratuitement au site Cfdt pour accéder à l’intégralité des articles du site de l’UES OBS.


[CFDT, UES OBS] La RSE aux abonnés absents

Enlisement de la Responsabilité Sociale et Écologique de l’UES OBS

La Direction, « jouant la montre », avait indiqué qu’il était nécessaire d’attendre la présentation au CSEE du 11 janvier avant de pouvoir commencer à tirer les premières conclusions au sujet de Responsabilité Sociale (ou Sociétale) de l’Entreprise (RSE) – soit déjà 2 ans après la mise en place de la commission RSE du CSE…

Au pied du mur, les masques tombent devant une réalité affligeante.
L’espoir d’une réelle politique RSE pour OBS SA disparait.

La RSE est pourtant le “Sujet du moment”. Elle a pour objectif collectif de ne plus dissocier les questions sociales et économiques des questions environnementales pour donner à chacun le pouvoir de vivre. C’est s’interroger sur « la responsabilité de l’Entreprise vis-à-vis des effets qu’elles exerce sur la société » en se souciant de préserver les droits humains et l’environnement.

Pour la Cfdt, Orange Business Services doit être proactive sur ces sujets sans subir et attendre d’être dans une impasse vis à vis de la concurrence. Le marché de l’Entreprise du numérique doit s’obliger à requalifier chaque action et chaque processus en évaluant leurs impacts sociétaux et environnementaux sur le long terme.

La RSE, c’est essentiellement un sujet de changement de gouvernance à tous les niveaux de l’entreprise.


[CFDT, UES OBS] 2022 – L’année de tous les dangers !

Les grands changements à venir pour 2022
Année d’élections professionnelles

En cette fin d’année 2021 deux nouveaux projets vont bouleverser l’UES OBS et la Division OBS :

  • L’intégration de Business & Decision (B&D) dans OBS SA – B&D est une filiale détenue à 100% par OBS SA depuis son acquisition en 2020.
  • L’intégration de Services de Communications aux Entreprises (SCE) dans les filiales de l’UES OBS (OBS SA, OCD SAS, Enovacom SASU) – Les salariés SCE d’Orange SA font partie de la division OBS avec la spécificité de ne pas avoir la même convention collective que les filiales.

Si le premier volet était attendu depuis des années… Le second arrive comme une bombe dans le paysage.

Avec l’arrivée de 1 600 salariés B&D et de 6 500 salariés Orange SA, l’UES OBS devrait plus que doubler de taille et compter à terme environ 14 000 salariés. Pour la Direction, cette profonde réorganisation devrait permettre à la division entreprise d’Orange de trouver enfin une unité et une cohérence qui lui permettra de s’affirmer comme une ESN de référence. La Cfdt pense que cet objectif peut être atteint sans engendrer de casses sociales.

Le Timing de ces projets est extrêmement serré, puisque l’objectif de la Direction est que ces réorganisations arrivent à leurs termes avant les élections professionnelles de décembre 2022 – un réel challenge.


[CFDT, UES OBS] Pour que la RSE devienne une évidence collective

Échec de la Responsabilité Sociale d’Entreprise pour l’UES OBS

La Responsabilité Sociale (ou Sociétale) d’Entreprise (RSE) a pour objectif de ne plus dissocier les questions sociales et économiques des questions environnementales pour donner à chacun le pouvoir de vivre.

Pour autant, les actions concrètes de notre employeur restent toujours chimériques avec uniquement un discours basé sur des effets d’annonces et une rhétorique bien rodée : “On allons lancer des études de faisabilité…, Nous sommes à votre écoute…” …

Il y a pourtant une attente forte et silencieuse des salariés (et des futurs salariés) qui souhaitent pouvoir s’engager individuellement dans ce challenge planétaire. Notre attractivité future dépend de nos actions au présent.

Tout le monde en a conscience, les progrès technologiques sur l’efficacité énergétique et sur la réduction de l’utilisation des matières premières ne suffiront pas à compenser l’augmentation des usages.
Il nous est collectivement nécessaire de s’imposer une certaine sobriété.

Les thèmes développés dans la suite de cet article sont les suivants : Les éléments révélant l’inaction de la Direction ; Les propositions Cfdt permettant d’intégrer des actions environnementales dans notre quotidien.


[CFDT, UES OBS] Bilan 2021 NAO UES OBS

Synthèse 2021 des NAO centrales de l’UES OBS

Pour la Cfdt – 2021 est une année d’engagements notables de la part de la Direction.
La Cfdt se félicite des avancées obtenues et signe l’accord des NAO centrales de l’UES OBS 2021.

Cet accord fait suite aux revendications que la Cfdt a partagées avec les salariés et la Direction le 2 mars dernier. Les résultats de l’enquête sur les revendications de NAO de l’UES ont été restitués lors des dernières rencontres Cfdt.

Pour la Cfdt, le succès d’une négociation est le seul moyen d’obtenir des progrès sociaux.
C’est aussi en étant constante dans ses positions que la Cfdt obtient au final des avancées.

Comme le dit le dicton : “Tout ce qui est pris (avancées financières et sociales) n’est plus à prendre”.

La Cfdt propose son analyse des différentes avancées qui portent sur les sujets suivants : primes vacancessalarié éligibles aux NAOabondement 2021promotionsminimas Assimilés Cadreségalité Femmes/Hommesforfait Mobilité DurableRSE et véhiculesaides aux aidantsminima NAO 2007.


[CFDT, UES OBS] OCD – L’année du Carve-out

2021 sera l’année du “Carve-out” d’Orange Cyberdefense

“2021 sera l’année du ‘Carve-out’ pour plus d’autonomie et plus de moyens” est la première annonce faite par Michel Van Den Berghe sur le sujet. Depuis cette phrase énigmatique du 12 janvier 2021, les interrogations des salariés d’OCD vont bon train et personne ne sait vraiment quels seront les prochains changements à venir.

Le dernier CSEC extraordinaire du 13 avril 2021 a permis de lever une petite partie du voile qui entoure cet obscur “Carve-Out” qui devrait prendre forme en juillet 2021. Il conforte également les annonces prémonitoires faites par la Cfdt en octobre 2020 (voir l’article “OCD un monde à part“).

Voici l’analyse de la Cfdt sur les perspectives du “Carve-Out” pour OCD SAS mais également pour OBS SA.


[CFDT, L'actualité, UES OBS] Revendications NAO UES

Les revendications Cfdt pour les NAO 2021 de l’UES OBS

Les NAO (Négociations Annuelles Obligatoires) sont toujours un moment d’échanges important avec la Direction.
Après des NAO 2020 pipées, il y a fort à parier que les négociations 2021 se déroulent sous les mêmes auspices.

Ces négociations portent toujours sur les 3 grands thèmes suivants :

  • La rémunération (le plus attendu par toutes et tous),
  • Le temps et les conditions de travail (souvent délaissés par la Direction),
  • Le partage de la valeur ajoutée (souvent confondue avec la rémunération).

Les NAO Centrales de l’UES ont pour objectif de traiter des sujets communs à toute l’UES OBS. Ces NAO seront ensuite déclinées localement, comme en 2020, par les NAO d’OBS SA, les NAO d’OCD SAS mais aussi ceux du dernier intégré dans l’UES : ENOVACOM SASU.

Toutes ces négociations se concrétisent : soit par un accord (si au moins 2 des 3 Organisations Syndicales signent)… soit par un PV de désaccord qui reprend les revendications de toutes les parties pour information et impose la position unilatérale de la Direction. Dans ce dernier cas, c’est souvent la Direction qui gagne en dégradant la dernière proposition soumise à signature.

Pour la Cfdt, le succès de la négociation est le seul moyen d’obtenir des avancées sociales.

Il est sûr que ces avancées ne se font pas en un an. Pour exemple, l’obtention de jours rémunérés pour aider les aidants est une revendication portée par la Cfdt depuis de nombreuses années. Cette revendication s’est enfin concrétisée dans l’accord “Autorisation spéciales d’absence” signé par la Cfdt en 2020.

Voici les principales revendications Cfdt de l’UES OBS pour 2021.


[CFDT, UES OBS] Élection – Actionnariat

Élection au Conseil de surveillance Orange Actions

Quel est l’enjeu de cette élection ?

La Cfdt1er syndicat de France, participe activement depuis longtemps à la gouvernance de l’entreprise en siégeant au Conseil de Surveillance du FCPE Orange Actions. La loi PACTE de 2019 change la donne, il n’y a plus de personne désignée siégeant à ce conseil mais uniquement des élus.

Les principaux objectifs de la Cfdt pour cette nouvelle élection sont :

Voici l’ensemble du programme officiel de la Cfdt.

Vos candidats Cfdt pour l’élection

Qui, Quand, Comment des élections ?

  • Les votants : il s’agit de l’ensemble des porteurs de parts d’Actions Orange — soit environ 130 000 salariés et ex-salariés du groupe. Ces électeurs ont déjà reçu, le 5 et le 13 novembre, les deux premières communications de la Direction pour participer à l’élection au conseil de surveillance du fond d’action Orange. Les actifs de ces porteurs représentent une enveloppe de 1,4 milliard d’€ soit 5,5% du capital d’Orange,
  • Date du vote électronique : du 30 novembre (9h00) au 4 décembre 2020 (14h00). La réception des identifiants de connexion se fera à partir du 20 novembre par la poste,
  • Une élection : à 1 seul tour avec la règle : 1 part = 1 voix.

Agir avec nous c’est Capital

Malgré une crise sanitaire omniprésente dans notre vie de tous les jours et la complexité d’exercer nos missions respectives, la mobilisation de toutes et tous, partout sur le territoire est plus que nécessaire pour atteindre nos objectifs. Ayons le plus possible de représentants Cfdt au conseil de surveillance du fond d’action Orange.

Pour mieux comprendre

La Cfdt organise une Heure d’Information Syndicale sous forme de conférences téléphoniques avec plusieurs choix :

Il suffit juste de s’inscrire pour avoir tous les détails et les enjeux de ces élections.


[CFDT, UES OBS] Annonce des NAO 2020

La campagne d’annonce des NAO – C’est maintenant

Le temps des annonces des NAO 2020 est arrivé, dans un contexte compliqué de télétravail généralisé.

Même si la Cfdt n’a pas signé les accords de NAO 2020 que proposait la direction, elle souhaite vous accompagner dans ce moment si particulier de la concrétisation de la reconnaissance de votre investissement personnel et de votre progression dans votre métier : les augmentations.

La Cfdt souhaite ainsi proposer des repères pour étayer d’éventuelles dé-positionnements salariaux.


[CFDT, UES OBS] OBS SA n’existe pas

La Direction affirme finalement que l’unité d’OBS SA n’existe pas.

Alors que la Cfdt évoque depuis le 1er janvier 2019 l’absence de cohésion d’OBS SA et des grandes difficultés d’appartenance rencontrées par les salariés, la Direction a finalement admis, lors des bilans obligatoires présentés en CSE (social, économique et stratégique) de novembre 2020, qu’OBS n’était qu’une coopérative de Directions.


[CFDT, UES OBS] OCD – Un monde à part

Orange Cyberdefence (OCD SAS) est une entreprise florissante dont l’avenir parait tout tracé. Le marché porteur de la Cybersécurité a d’ailleurs encore plus de sens en ces temps de recrudescence du télétravail. C’est une nécessité pour notre société moderne.

Et pourtant, ce monde idyllique ne semble pas toujours tout rose et la tentation d’être à la limite, voir hors du cadre, est omniprésente. L’avenir d’OCD SAS semble même, sur certains points, plus compliqué qu’il n’y parait.

La Cfdt vous propose son analyse sur les perspectives d’OCD SAS.


Cet article a été publié le 30 octobre 2020 avec les mots clé , , .

[CFDT, UES OBS] Écologie et RSE

Écologie et Responsabilité Sociale d’Entreprise pour l’UES OBS

A l’heure de l’urgence écologique et climatique, la Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE) et la déclinaison du développement durable pour les entreprises devient une évidence.

Pour autant, les actions concrètes de notre employeur restent chimériques et font plutôt penser à de la poudre aux yeux avec des effets d’annonces basés sur une rhétorique bien rodée : “on va…” …

L’image véhiculée par la RSE joue pourtant un rôle important sur l’attractivité d’OBS et peut grandement faciliter notre croissance (favoriser les recrutements et minimiser le turnover).

La Cfdt vous propose de confronter sa vision avec celle de la Direction.


[CFDT, UES OBS] OH – Partir pour rester

Rapprochement d’Orange Healthcare et d’Enovacom

Le dernier CSE de fin juin a fait l’objet d’une présentation du projet « Nova Health » qui réorganise le pôle santé de la BU Digital et Data (D&D).

La Direction d’OBS rationalise ainsi son pôle santé en transférant les activités d’Orange Healthcare (OH) vers la société Enovacom. Si, pour la Cfdt, cette approche apparait comme sage et de bon sens, les conséquences sociales sont-elles beaucoup plus floues.

En effet, si Enovacom est une filiale homogène et indépendante d’OBS SA (190 salariés hors de l’UES OBS), il n’en est pas de même pour Orange Healthcare (OH) qui comptent parmi ses rangs pour moitié de salariés OBS SA (30 salariés) et de l’autre, des salariés Orange SA (30 salariés).

Cette réorganisation fait finalement intervenir trois modèles sociaux qui cohabitent. La “rationalisation” des écarts sociaux est un chantier bien plus ambitieux qui dépasse largement ce projet.


[CFDT, UES OBS] Bilan des NAO filiales 2019

Bilan par établissement des NAO 2019 de l’UES OBS

Faute d’avoir des NAO uniques pour l’UES OBS, des négociations se sont donc poursuivies de manière indépendante dans chacun des établissements (et ceci malgré l’UES et la création d’OBS SA).

Voici un tableau synthétique des résultats de ces négociations (Sélectionnez l’image pour l’agrandir) :


[CFDT, UES OBS] Avenir de l’UES

L’UES est-elle en péril ?

Remise en cause et attaque du modèle social de l’UES OBS

La Direction affirme depuis longtemps que « le modèle social de l’UES OBS est parmi les mieux disant du monde ‘Syntec Numérique’ connus.

La Direction affirme également que « la rentabilité de l’UES OBS est parmi les moins performantes du monde ‘Syntec Numérique’ connues », mais ceci depuis moins longtemps.

La direction veut faire peur en affirmant haut et fort que le maintien de notre modèle social met en péril notre réussite économique.

Pour conforter la fameuse tirade « Nous souhaitons remettre à plat l’efficience de notre modèle social » déclamé en CCE de l’UES OBS, la Direction de l’UES OBS avance même depuis peu les comparatifs de compétitivités suivants :

  • le package social d’Orange SA coûte 5,1 point d’EBIT (résultat d’exploitation) de plus que celui de l’UES OBS.
  • le package social de l’UES OBS coûte lui-même 2,1 points d’EBIT de plus que celui des autres sociétés de services de la « Syntec Numérique ».

Deux nouveaux messages apparaissent clairement de la part de la Direction :

  • Notre package social est trop cher et imaginer rattraper l’écart avec la maison mère est irréaliste.

  • Notre package social nous permet de garder nos talents en proposant une porte de sortie interne.

Des chiffres inexactes


Cet article a été publié le 14 juin 2019 avec les mots clé , , .