Accompagnement de la Cfdt

La Cfdt vous accompagne

Il est dans les gènes de la Cfdt de privilégier un dialogue franc et responsable, qui est à notre sens le plus efficace pour améliorer la situation des salariés.

Pourtant, il existe un certain nombre de cas pour lesquels ce dialogue ne permet pas de résoudre les problèmes qui nous sont remontés. Dans ces derniers cas, nous n’hésiterons pas à vous accompagner auprès de la direction ou dans des procédures juridiques visant à faire valoir vos droits.

Cet accompagnement de la Cfdt porte sur :

  • Les ruptures conventionnelles (à votre initiative comme à celle de l’employeur),
  • Les sanctions disciplinaires (avertissement, stagnation financière, rétrogradation, mutation, blâme, …),
  • Les entretiens préalables au licenciement (visant par exemple des absences répétées perturbant le service ou une insuffisance professionnelle, …),
  • L’engagement de procédures prud’homales (visant par exemple à obtenir la reconnaissance d’heures de travail supplémentaires effectuées et non reconnues par la Direction ; ou à reconnaitre l’abus d’un licenciement pour cause réelle et sérieuse suite à un refus de mission, …),
  • La proposition de formations Cfdt, vous permettant d’acquérir les bons réflexes face à la Direction,
  • La mise à disposition d’espaces de débat au sein de la Cfdt pour faire entendre sa voix.

Vos relais Cfdt

Pour cela, la Cfdt propose des relais pour vous guider dans vos démarches :

  • des représentants du personnel (pour vous accompagner sur le respect du droit),
  • des représentants syndicaux (pour répondre à toutes vos questions et faire bouger les lignes),
  • des conseillers prudhommaux (en quelque sorte des « juges du travail » qui permettent d’éclairer vos choix),
  • des défenseurs syndicaux (conseillent, assistent et assurent la défense du salarié devant le conseil des prud’hommes).

L’adhésion à la Cfdt permet de renforcer cet accompagnement mais aussi de traiter la prise en charge les frais d’avocat induite par de telles procédures et d’éviter d’avoir à renoncer à faire valoir ses droits du fait de leur coût non négligeable.


Aujourd'hui, j'adhère !