[CFDT, L'architecture] Fusion OCfb Néocles

O.N.E : Restructuration du Cloud de l’UES OBS

Cette restructuration du Cloud de l’UES OBS se décompose en 2 projets :

  • Projet ONE :
    • Étape 1 : la fusion d’OCfb (450 salariés) et de Néocles (220 salariés) avec la création d’une nouvelle structure : direction OCB France. Nous l’entendons comme l’absorption de Néocles par OCfB,
    • Étape 2 : Mise en œuvre d’un programme de transformation.
  • Projet ONE DT : Renforcement de la nouvelle Direction Technique en intégrant des équipes d’Orange SCE.


L’objectif partagé de cette réorganisation est de :

  • Rationaliser les métiers, au travers d’une meilleure coopération et de synergies opérationnelles,
  • Augmenter la taille des équipes pour conquérir de nouvelles références clients,
  • D’améliorer la croissance et la rentabilité de l’entreprise.


Cependant, un certain nombre d’interrogations sont exposées collectivement sur :

  • L’intérêt de l’étape 1 (avec une réorganisation hiérarchique conséquente) sans connaitre les impacts et la pertinence de l’étape 2. En effet : dès le volet 1, 1/4 des salariés (soit 167 salariés) changent de rattachement hiérarchique ; Alors que le volet 2 est partiellement décrit et introduit des zones d’ombre,
  • La pertinence des découpages opérationnels introduisant des séparations artificielles ou des isolements d’équipes,
  • La rationalité des réorganisations commerciales : diversification des instances de décision et complexification des instances de reporting.

La Cfdt estime que cette réorganisation n’est malheureusement pas au rendez-vous des objectifs ambitieux.

  • Plus que jamais, la Cfdt est persuadée que la compréhension d’une telle transformation ne peut s’appréhender sans une vue d’ensemble finale du projet. Sans cela, il est difficile pour chacun de pouvoir se projeter dans un projet industriel d’avenir porteur de croissance et de valeur ajoutée.
  • Cette réorganisation est de plus pressée par le temps et la contrainte de l’agenda social avec la finalisation des convergences OBS SA sur 2019 et la préparation des futures élections 2019 de vos représentants au CSE.
  • A courir plusieurs lièvres, le risque est clairement de ne cuisiner que des légumes !


La direction a refusé d’instruire de façon concomitante tous les volets du projet.

De ce fait, Les élus Cfdt ont rendu un avis circonstancié défavorable sur le volet 1 de ce projet en estimant que les éléments apportés ne permettaient pas de répondre de façon claire à vos interrogations légitimes.

Il parait également inconditionnel pour la Cfdt de placer ce projet industriel dans la perspective ambitieuse du rachat de la société Base Farm (avec doublement des effectifs « Cloud » de l’UES).

La Cfdt reste et restera entièrement mobilisée à vos côtés dans cette période de changement majeur pour œuvrer à l’obtention de réponses claires à vos attentes.

Pour vous, nous restons attentifs : soutenez vos représentants Cfdt

Cet article a été publié le 8 mars 2019.