[CFDT, L'architecture] Décryptage de l’UES NRS en 2017

Comprendre l’Unité Économique et Sociale NRS en 2017

Pour comprendre les enjeux, la Cfdt souhaite apporter un regard vulgarisateur sur l’UES NRS. Ainsi, l’ensemble des filiales de convention collective Syntec du groupe Orange s’est petit à petit regroupé dans une structure appelée Unité Économique et Sociale (UES) agrégation d’un certain nombre d’entités juridiques :

NRS.1

    • OAB (Orange Application for Business) :
      • Activité d’ESN pour accompagner les entreprises dans leur transformation digitale, dans une dimension multicanal : web, téléphonie et points de vente.
    • OCD (Orange Cyberdéfense) :
      • Spécialiste de la sécurité, constitué à partir des équipes de la société Atheos, Orange Consulting et Obiane.
    • OCWs (Orange Connectivity & Workspace services) :
      • Intégration de solutions globales en Réseaux, Communications Unifiées et Mobile.
    • OC (Orange Consulting) :
      • Conseil en télécommunications. Accompagne les entreprises et administrations dans leur transformation numérique.
    • OCEAN (Ocean) :
      • Géolocalisation spécialisée pour le Machine to Machine (couplage géolocalisation et gestion de flottes).
  • OH (Orange Healthcare) :
    • Services et conseils technologiques autour d’un système de santé connecté à destination des professionnels de la santé.
  • NRS (Network Related Services Holding) :
    • Holding gérant les sociétés :
        • OAB, OCD, OCWs, OC, OCEAN, OH dans l’UES,
      • et OCfB, Téléfact, Néocles ainsi que toutes les filiales étrangères (Log’in, OAB (Singapore, Tawain, Belgium), Lexsi (Canada, Singapore), OCD Belgium, SCI Groupe Silicomp, CNTP Docapost détenue à 10%) hors l’UES.

Ces entités de l’UES sont de tailles très variables :

NRS.2

Le nombre de sites par entité est presque proportionnel à leurs tailles :

NRS.3

Cette présentation est un bon préambule pour appréhender les prochaines élections.

La Cfdt est devenu depuis fin mars 2017 le premier syndicat des sociétés privés.

vitaminons-le-social