Tag Archives: Astreinte

[CFDT, UES OBS] Astreintes dans l’UES

La Cfdt signe l’accord d’astreintes et l’accord des interventions programmées en heures non ouvrables

Après 2 ans de négociations, l’UES OBS harmonise enfin la gestion des astreintes et des interventions programmées en heure non ouvrables (IP-HNO). En voici la synthèse :

Pour plus d’explications, n’hésitez pas à consulter quelques cas de mise en pratique de ces accords (Les grands principes des contraintes du temps travail sont consultables dans les repères Cfdt). Si nécessaire, prenez contacts avec vos représentants Cfdt.

Respect de la vie privée des salariés

Le respect de la vie privée des salariés par le traitement de l’organisation et du rythme des astreintes a été l’un des axes portés, essentiellement, par la Cfdt.

Concernant les astreintes, la Cfdt est fière d’avoir défendu et obtenu :

  • Un délai de prévenance de 15 jours en deçà duquel le salarié peut refuser de faire l’astreinte.
  • Une durée maximale de 9 jours d’astreinte par période de 21 jours ouvrés (sans réussir à obtenir un maximum de 7 jours d’astreintes par période de 21 jours).
  • Un délai de 3 jours sans astreinte entre deux périodes d’astreinte (sauf cas d’urgence ou pour pallier l’absence non prévisible du salarié initialement prévu d’astreinte).
  • Un engagement de la direction pour faire en sorte qu’aucune astreinte n’implique de travailler plus de 6 jours consécutifs.

Concernant les interventions programmées en heures non ouvrables : la principale modification est l’abandon du mode forfaitaire. La Cfdt est satisfaite d’avoir obtenu que toutes les interventions se fassent uniquement sur la base du volontariat.

Concernant les interventions en urgence : La Cfdt est soulagée d’avoir obtenu le maintien d’une prime d’urgence alors que la Direction y était défavorable.

La Cfdt regrette cependant :

  • La trop faible valorisation des primes de mobilisation,
  • L’unicité de la prime de nuit qui ne tient pas compte des différents horaires de service,
  • Que la prime de mobilisation du samedi ne soit pas équivalente à celle du dimanche.

Compensation des pertes financières sur Astreintes et IP-HNO

La Cfdt est très satisfaite d’avoir réussi à négocier la notion d’une compensation des pertes financières. Cette compensation porte sur la différence entre la rémunération des astreintes et des IP-HNO réalisées en 2018 et la rémunération théorique de ce nouvel accord 2019 appliqué sur la même période de 2018. En voici la synthèse :

Nous encourageons vivement les salariés concernés – en particulier, ex-MBS et OCWs à rencontrer leurs représentants Cfdt pour valider l’application de ces compensations.

La Cfdt regrette cependant :

  • Que le dispositif de compensation des IP-HNO n’ai pas été calqué sur celui des astreintes,
  • Que la compensation ne soit pas pérenne pour les IP-HNO,
  • Que le calcul des compensations ne soit pas étendu sur 3 années : 2016, 2017, 2018.

Pourquoi la Cfdt signe cet accord

Si le souhait de chacun était de voir les nouvelles modalités s’aligner sur les usages les plus favorables, aucune ouverture n’a été possible lors de ces négociations.

En signant unanimement ces deux nouveaux accords, les Organisations Syndicales ont évité le pire aux salariés. Sans accord, la Direction aurait pu imposer son point de vue par une « Décision Unilatérale de l’Employeur ». Nul doute dans ce cas que les avancées obtenues par la Cfdt n’auraient pas été prises en compte :

  • Compensation pour les pertes financières avec intégration d’une partie dans le salaire,
  • Protection de la vie privée,
  • Indemnisations à minima des IP-HNO.

Soutenez vos représentants Cfdt qui défendent nos intérêts collectifs.

[CFDT, UES OBS] Chronos & décompte du temps de Travail

Choix de l’outil Chronos et décompte du temps de travail

Le contrôle du temps de travail quotidien des salariés étant devenue une obligation légale, la direction a fait le choix de mettre en place pour tous les salariés de l’UES NRS une nouvelle interface web appelée Chronos.
Le périmètre de l’outil Chronos dépasse l’objectif de la seule déclaration de son temps de travail quotidien, il centralise également la gestion : des congés, des astreintes, des heures supplémentaires, des heures de délégation ainsi que des alertes en cas de non-respect des limites légales : des coupures hebdomadaires et journalières, maximum horaire autorisé par jour et par semaine.

chronos

Pour rappel : l’accord relatif à l’aménagement et à l’organisation du temps de travail au sein de l’UES NRS (signé par la Cfdt et entré en vigueur le 1er juin 2016) donne les modalités du temps de travail et de repos pour tous les salariés de l’UES NRS.

Avis défavorable sur l’outil Chonos

Au final, et après analyse de l’outil, l’ensemble des représentants Cfdt, ainsi que les CHSCT filiales, les CE filiales et le CCE de L’UES NRS ont rendu des avis majoritairement défavorables, et expriment de façons collective et unanime les griefs d’exploitabilité suivants :

  • Trop de bugs et d’incohérences de données dans l’utilisation de l’outil Chronos,
  • Ergonomie non intuitive et utilisation trop fastidieuse des menus et des multiples plannings déclaratifs individuels,
  • Mise en œuvre d’une technologie obsolète ne respectant même pas les normes d’accessibilité W3C.

Des groupes de testeurs volontaires émanant du CE et du CHSCT des différentes filiales avaient pourtant accompagné la direction pour évaluer depuis janvier 2017 les livraisons successives de Chronos…

Déploiement chaotique de Chronos

Malgré tout, sans que l’ensemble des bugs majeurs de l’outil Chronos n’aient été résolus, la première phase de déploiement s’est déjà déroulée en juin pour les sociétés : OCWs, OC, NRS, OCfB et Neocles. Ainsi, ces salariés essuient déjà les plâtres et sont les premiers cobayes à tester l’outil Chronos.

  • La Cfdt avait pourtant interpellé la direction pour que le déploiement ne se fasse que si les conditions d’exploitabilité de l’outil étaient réunis !!! Ce ne fut malheureusement pas le cas.
  • La Cfdt espère vivement que la deuxième phase du déploiement se fera dans de bien meilleures conditions. Elle concernera normalement en octobre prochain les filiales OAB, OCD, OCEAN, OH et Telefact.

Les cordonniers seraient-ils toujours les plus mal chaussés ?

Outils

Les membres Cfdt présents dans toutes les instances ne cessent d’interpeller la direction sur l’importance des outils dans l’entreprise.
Cependant, les difficultés perdurent et ne semblent pas se résoudre :

  • Retard dans la normalisation et l’homogénéisation des différents outils de l’entreprise (alors que la création de NRS date de 2014),
  • Pilotage souvent maladroit et insuffisance de recueille des vrais besoins terrain,
  • Absence chronique d’interconnexions entres les outils,
  • Déploiement trop souvent chaotique et insuffisance d’accompagnement aux utilisateurs,
  • Choix ergonomique discutables qui déconcerte plus d’un salarié.

Et pourtant, ce n’est pas faute de remonter vos avis !!!
Que sont devenues les ambitions de digitalisation fièrement mise en avant ???

Autres outils en gestation

En plus de l’outil Chronos en cours de déploiement, deux autres outils importants verront le jour sur l’année 2018 :

  • L’outil PRIME qui remplacera à terme les outils : {Agresso Facturation, AMT et OTL} pour la partie saisie des temps de facturation,
  • L’outil O-FUSION qui remplacera à terme les outils : {Agresso Gestion, Sage, Sx, et Cougar} pour les parties : comptabilité, contrôle de gestion, administration des ventes, logistique, facturation projet.

Espérons que l’enseignement du retour d’expérience des écueils rencontrés sur Chronos sera bien capitalisé !!!

Surcharges de travail & heures supplémentaires

chronos-hsup

Pour la Cfdt, l’outil Chronos doit permettre aux salariés et à la direction de mieux gérer le temps de travail :

  • Évaluation individuelle des éventuelles surcharges de travail,
  • Mise en évidences des heures supplémentaires.

Pour ce faire :

  • La Cfdt encourage les salariés à déclarer dans Chronos les heures effectivement réalisées quotidiennement,
  • La Cfdt a demandé et obtenu que la ligne managériale ne puisse pas modifier unilatéralement les heures déclarées par les salariés dans Chronos,
  • La Cfdt a demandé et obtenu que les statistiques des alertes Chronos soient transmises aux CHSCT pour pouvoir réaliser des actions de préventions,
  • La Cfdt a demandé et obtenu la mise en place de formations relatives à la gestion du temps de travail pour réellement accompagner les salariés dans la prise en main de l’outil Chronos.

N’hésitez pas à revenir vers vos représentants qui vous accompagneront
dans l’utilisation de ce nouvel outil.

[CFDT, UES OBS] Votre avis pour un dialogue sociale

Dialogue social

La Cfdt OAB-NRS considère que le dialogue social est un levier de performance durable.
Ce dialogue social n’est possible que si chacun, direction et représentants des salariés, est capable d’aller au-delà des postures et des idéologies pour construire notre quotidien durablement.

Pour cela, la CFDT OAB-NRS ne voit pas d’autres voies que la négociation :

  • Négocier, ce n’est pas qu’établir un rapport de force souvent stérile mais c’est surtout établir des relations de confiance imposant le respect de chacun
  • Négocier, c’est surtout être force de propositions et vouloir construire des compromis
  • Négocier, c’est aussi débattre et trouver collectivement des solutions

Nous voulons être une des voix de tous les salariés, dans le dialogue avec la direction pour être force de propositions.

Nous souhaitons vous solliciter sur 3 sujets d’actualité. Nous attendons vos questions, remarques, avis et propositions.

Votre avis sur l’avenant pour passer du statut de cadre autonome au statut de cadre intégré

Plus de 300 salariés (300 pour OAB et NRS Holding ; sans compter toutes les autres filiales) reçoivent actuellement un avenant à leur contrat de travail pour devenir cadre intégré. Ce changement est effectué « à la hache » sans tenir compte d’aucune caractéristique personnelle. Il provoque chez de nombreux salariés des inquiétudes et des interrogations et un sentiment de rétrogradation et de perte de confiance de la direction. De plus, les salariés n’ont pas l’impression d’avoir toutes les clefs pour comprendre et agir en conséquence (voir le lien vers le communiqué précédent : Changement-de-statut).

Au vu des circonstances le CHSCT d’OAB et de NRS Holding a décidé d’organiser un CHSCT extraordinaire le mercredi 26 octobre pour aborder toutes les questions qui se posent et remonter les réactions du plus grand nombre  (voir le lien vers le communiqué suivante : Compléments).

Si vous avez des questions, si vous voulez faire entendre votre voix auprès de la direction :
mon-avis-changement-de-statut@cfdt.fr

Votre avis sur la renégociation de l’accord sur les Astreintes

L’UES NRS souhaite depuis plusieurs mois harmoniser les pratiques dans les filiales et aboutir à des indemnisations communes pour tous les salariés L’UES NRS. Nous partons de loin. Nous voulons défendre toutes les équipes qui actuellement font peu ou prou des astreintes.

Alors n’hésitez pas à nous communiquer vos attentes, questions à l’adresse :
mon-avis-astreinte@cfdt.fr

Votre avis sur l’harmonisation des règles de fonctionnement du CET

Une négociation sur le CET n’a pas pu aboutir en 2015. Les demandes de la direction étaient trop éloignées des attentes des 3 syndicats représentatifs dans l’UES NRS. Nous avons cependant accepté l’idée d’harmoniser les règles sans modifier l’accord CET en cours datant de 2004, mais en dénonçant les usages de l’avenant des NAO 2005 qui est obsolète depuis le 31 décembre 2010.
Une réunion aura lieu avec la direction le 25 octobre pour étudier entre autre les effets de bord provoqués par l’accord sur le temps de travail (et sera suivi d’autres).

N’hésitez pas à communiquer avec nous, sur ce sujet à l’adresse :
mon-avis-CET@cfdt.fr

Merci à vous.

[CFDT, UES OBS] L’accord d’astreintes pour les ex-IT&L@bs enfin signé

En décembre 2013, nous vous annoncions que la CFDT a signé un nouvel accord d’astreinte chez IT&L@bs. L’accord a ensuite connu plusieurs déboires avant de réapparaitre légèrement modifié en début d’année 2015. La création d’OAB au 1er juillet 2014 a nécessité quelques adaptations pour ne pas dénoncer les accords spécifiques aux salariés issus de MBS et ALSY. Nous sommes finalement arrivés à un compromis et un accord « temporaire » a été signé par la CFDT et la CFE-CGC.

Qui est concerné ?

L’accord s’applique uniquement aux salariés ex-IT&L@bs et aux salariés qui ont rejoint l’entreprise OAB après le 1er juillet 2014. Les salariés ex-MBS et ex-ALSY continueront de bénéficier de leurs accords respectifs. Les 3 accords (IT&L@bs, MBS et ALSY) seront renégociés cet été pour obtenir un accord unique pour tout OAB applicable à partir du 1er octobre 2015.

Quand est-il applicable ?

Cet accord « temporaire » est applicable de manière rétroactive à partir du 1er avril 2015. Les astreintes réalisées au mois d’avril seront donc couvertes par cet accord (en particulier la rétribution des temps d’astreinte/intervention).

 Que contient-il ?

L’accord défini le principe des astreintes et encadre leur mise en oeuvre :

  • Le délai de prévenance
  • La fréquence des astreintes
  • Le respect du repos quotidien/hebdomadaire
  • Les moyens mis à disposition des salariés
  • Les délais d’intervention
  • La compensation financière (astreinte et interventions)
  • La déclaration des astreintes réalisées
  • le processus de sortie du mécanisme d’astreinte

Quelles indemnités ?

L’accord prévoit les indemnités suivantes :

Prime Astreinte
Délai de prévenance < 15 jours +15% de prime d’astreinte (minimum 10€)
Abonnement Internet 5€ / semaine
Astreinte semaine complète 275€
Astreinte 24h hors weekend 25€ / 24h
Astreinte Weekend (samedi 00h à dimanche 24h) 150€
Astreinte Samedi (samedi 00h à 24h) 85€
Astreinte Dimanche (dimanche 00h à 24h) 100€
Astreinte Jour férié (00h à 24h) 100€
Astreinte 1er mai (00h à 24h) 150€
Astreinte JRRTE, 24 et 31 décembre 100€
Rémunération Intervention
Majoration heures supplémentaires (jusqu’à 8h) +25% du taux horaire
Majoration heures supplémentaires (au-delà de 8h) +50% du taux horaire
Majoration heures de nuit (de 21h à 6h) +50% du taux horaire
Majoration dimanches et jours fériés +100% du taux horaire
Majoration 1er mai +150% du taux horaire
Majoration JRTTE, 24 et 31 décembre +100% du taux horaire
Plus de 5 interventions sur 5 jours consécutifs 50€
Plus de 7 interventions sur 5 jours consécutifs 75€
Permanence bâtiment
Intervention téléphonique 25€ + rémunération intervention
Intervention sur site 50€ + rémunération intervention

 

 

Cet article a été publié le 23 avril 2015 avec les mots clé , .