Archives par étiquette : Accords

[CFDT, UES OBS] Référendum Intéressement

Référendum salarié sur l’accord d’intéressement de l’UES OBS

La consultation sur l’accord trouvé entre la CFE-CGC et la Direction sur l’intéressement triennal 2021-2023 se déroulera du mardi 7 septembre 2021 (9h) au jeudi 9 septembre 2021 (14h).

Pour défendre le pouvoir d’achat des salariés de l’UES OBS,
le vote « NON » au référendum devient une évidence

La Cfdt de l’UES OBS expose tous les éléments pour appréhender les enjeux de cette consultation :

Retrouvez tous les arguments Cfdt pour comprendre le refus de signature de l’accord d’intéressement 2021-2023 au 30 juin 2021.

La communication Cfdt pour cette consultation

Vous pouvez imprimer, télécharger ou partager avec vos collègues la synthèse des arguments de la Cfdt.
Communication-syndicale-Cfdt

Réagissez en postant anonymement un commentaire (voir le champ “laisser un commentaire” ci-dessous)

#Partout pour tous

[CFDT, Référendum & Intéressement, UES OBS] Intéressement – Référendum

Lancement d’un référendum salarié
sur l’accord d’intéressement de l’UES OBS

Tous les salariés de l’UES OBS seront consultés par référendum, du 7 au 9 septembre, pour valider l’accord d’intéressement 2021-2022-2023 signé uniquement par la Direction et la CFE-CGC le 30 juin 2021.

La Cfdt refuse les conditions très défavorables imposées par la Direction pour l’Intéressement 2021-2023.

Suivez la Cfdt en votant « NON » au prochain référendum !

Retrouvez tous les arguments qui ont motivé sa position.

Les raisons du référendum

La CFE-CGC a réclamé un référendum salarié en tant qu’Organisation Syndicale Représentative minoritaire signataire.

Isolée dans son choix de signerla CFE-CGC a lancé sans succès un ultimatum de 8 jours pour faire changer d’avis les deux organisations syndicales majoritaires. Les rencontres avec les salariés durant ce délai ont d’ailleurs conforté la Cfdt dans sa décision de ne pas accepter l’accord d’intéressement imposé par la Direction. La procédure de consultation est donc lancée pour un référendum du mardi 7 septembre 2021 à 9 heures jusqu’au jeudi 9 septembre 2021 à 14 heures.

Pour Cfdt, il s’agit d’une chance inouïe qui est offerte aux salariés pour dire Stop à la dégradation du package social initiée par la Direction de l’UES OBS depuis plusieurs années.

Comprendre les enjeux du référendum

La Cfdt organisera des moments d’échanges durant les semaines qui précéderont le référendum :

  • Venez nombreux à nos réunions d’informations à distance organisées 30 août au 3 septembre,
  • Venez nous rencontrer lors de nos visites sur votre site,

Pensez également à consulter le site de la Cfdt qui fourmille d’informations pertinentes.

Réagissez en postant anonymement un commentaire (voir le champ “laisser un commentaire” ci-dessous)

La Cfdt vous souhaite de bonnes vacances et aura plaisir à vous retrouver pour la rentrée.

#Partout pour tous

[CFDT, UES OBS] Pas d’intéressement 2021

L’UES OBS devra se passer d’intéressement sur les résultats 2021

Nouvelle fracassante : les salariés de l’UES OBS n’auront pas d’intéressement en 2022 pour l’année 2021 !!!

En effet, après deux mois de négociations où la Direction s’est acharnée à discréditer les propositions de la Cfdt, aucun consensus n’a été trouvé pour signer l’accord d’intéressement 2021-2023 (deux organisations syndicales ayant refusé la dernière proposition d’accord).

Les salariés de l’UES OBS auraient eu autant de chance en 2022 d’avoir de l’intéressement que l’âne cette carotte.

La Cfdt a pleinement conscience qu’il s’agit d’une décision très importante.

  • Cela prive les salariés du “potentielmontant de l’intéressement annuel (rappel, en 2020 cela correspondait à 632,46€ pour OBS SA et à 643,00€ pour OCD SAS – voir le simulateur),
  • Cela rend plus contraignant l’accès à l’abondement sur versement volontaire négocié chaque année lors des NAO (soit 450€ d’abondement maximum en 2020 perçu par 60% des salariés – souvent les plus aisés).

Rappel : l’abondement est complètement décorrélé de l’intéressement puisque sur “versement volontaire”.

Nous allons vous expliquer pourquoi les propositions de la Direction sont inacceptables et vous exposer les propositions que la Cfdt a soutenu pour atténuer les effets les plus pervers de cette démarche.

Participer aux réunions d’information présentées par la Cfdt de l’UES OBS.


[CFDT, UES OBS] NAO OBS SA résultats 2021

La Cfdt a fait un point sur les NAO OBS SA 2021 concernant les écarts qui subsistaient entre ses revendications et les positions de la Direction.

La Cfdt a su convaincre la Direction sur deux points qui restaient des lignes rouges pour la signature des NAO OBS SA 2021:

Découvrez les éléments qui ont permis d’engager la signature Cfdt lors de ces dernières NAO OBS SA 2021. Ces NAO 2021 seront mises en paie fin juillet.


[CFDT, UES OBS] Intéressement 2021-2023

Les revendications Cfdt pour l’intéressement 2021-2013

Une nouvelle négociation pour un accord d’intéressement triennal 2021, 2022, 2023 est lancée depuis avril 2021. Nous arrivons à la croisée des chemins et les positions se clarifient.

La Cfdt a proposé à cette occasion un nouveau modèle de calcul en décalage avec ce qui se faisait depuis 2015. Malheureusement, elle n’a pas été suivie dans cette voie : ni par la Direction, ni par les autres Organisations Syndicales Représentatives au sein de l’UES OBS.

La Cfdt souhaite rappeler à tous un point qui a une grande importance : sans accord d’intéressement, les salariés ne recevront aucun intéressement. Le dilemme en cours est ainsi le suivant : entériner un mauvais accord qui donne un intéressement faiblard ou bien ne pas valider d’accord qui donne inévitablement un intéressement nul.

La Cfdt vous présente sa proposition et les suites qu’elle souhaite donner à cette négociation en développant les thèmes suivants : un seul objectif – la profitabilité à tout crin, les amendements Cfdt sur l’existant ; les écarts restants entre la Direction et la Cfdt ; exprimez-vous.


[CFDT, UES OBS] Accord Télétravail & Covid

Télétravail intensif “Spécial Covid” et nouvelle négo en vue …

Même s’il est très difficile de faire un bilan de ces mois de télétravail intensif, il est important de faire le point pour se projeter dans le télétravail de demain. La pandémie 2020-2021 aura vraiment bousculé tous nos repères

Cette réflexion est d’autant plus importante, que nous sommes à la veille d’élaborer le futur accord de télétravail d’Orange qui verra normalement le jour courant de l’été.

Rappel : Nous avions déjà proposé un sondage sur le déconfinement et le télétravail.

Venez participer à l’élaboration des revendications Cfdt sur le sujet sensible du télétravail.


[CFDT, UES OBS] Bienvenue à Enovacom

La Société Enovacom rejoint l’UES OBS au 1er janvier 2021

C’est fait… Depuis le 1er janvier 2021, la société Enovacom fait dorénavant partie de l’UES OBS.
La Cfdt a en effet co-signé les accords permettant d’intégrer les salariés d’Enovacom et leurs instances représentatives dans l’UES OBS.

Comme à son habitude, la délégation Cfdt a activement participé à ces négociations. Elle a permis d’aboutir à ce que l’ensemble des accords et règles applicables à l’UES OBS bénéficient à tous les salariés d’Enovacom. La Cfdt est d’ailleurs très satisfaite qu’aucun parc fermé n’ait été créé à cette occasion.

Cette intégration fait suite au récent transfert des activités d’Orange Healthcare vers la société Enovacom. Ces deux réorganisations permettent à Orange de rationaliser et de muscler ses activités de Santé de sa branche B2B.
L’intégration de Business&Decision serait la suite logique d’une consolidation des acquisitions de l’UES OBS.

Voici l’analyse de la Cfdt de cette nouvelle intégration qui va permettre de renforcer nos synergies.


[CFDT, Repères] Minima salariaux 2021

Repères Cfdt : Minima salariaux 2021 de l’UES OBS

Les minima NAO 2007 évoluent en 2021 suite à la revalorisation de 0,99 % du SMIC au 1er janvier 2021 (soit 1554,58 € brut mensuel). Les minima conventionnels Syntec restent, quant à eux, inchangés depuis 2020.


[CFDT, UES OBS] Nouveauté : Temps de travail

Temps de travail – On tourne une page

Comme annoncé en juin 2020, un nouvel accord temps de travail est arrivé : “Pas de panique, il n’y a pas de révolution”.
Pressé par l’inspection du travail, cet accord permet enfin de corriger un certain nombre de mauvaises interprétations faites par la Direction de l’UES OBS au regard de la législation. Cet accord impacte essentiellement les horaires de travail et la gestion de la durée de travail en relation avec l’outil Chronos Asys (dit « le désastre »).

Cet accord entérine, dans un cadre légal, ce que vos élus Cfdt soutiennent et défendent depuis plus de 2 ans.
Que d’efforts et de ténacités pour être entendus

Étant donné les avancées significatives, la Cfdt a engagé sa signature et a validé ce nouvel accord temps de travail qui entre en application à partir du 1er janvier 2021.

Voici l’analyse Cfdt de ce nouvel accord.


[CFDT, UES OBS] Mutuelle 2021 – Signature

La “Mutuelle” de l’UES OBS change au 1er janvier 2021
La Cfdt à la manœuvre !

Comme, la Cfdt vous l’a présenté et analysé en novembre 2020 et anticipé en septembre 2020, de profondes modifications concernant la couverture santé et la prévoyance de l’UES OBS arrivent dès le 1er janvier 2021.

La Cfdt, et très satisfaite de signer l’avenant n°3 de l’accord santé et prévoyance de l’UES OBS.
Elle à une nouvelle fois montré sa capacité à être proactive et force de propositions.

Malheureusement, le temps perdu par la Direction et sa propension à ne travailler que dans son intérêt et celui de ses représentants, n’a pas permis de finaliser complètement le texte de l’accord. Il reste encore des vestiges dont on aurait bien pu se passer.

La Cfdt vous propose son analyse finale de ce nouvel accord sur la Mutuelle d’Entreprise.


[CFDT, Espace Adhèrent, UES OBS] L’art de la négociation

Bien négocier pour mieux vous défendre

La Cfdt à toujours la volonté constante d’améliorer les conditions des salariés aussi bien individuellement que collectivement tout en respectant l’ensemble des valeurs de la Cfdt.

Déroulement d’une négociation

Ce sont vos représentants syndicaux qui négocient vos nouveaux droits avec le déroulé type suivant :

  1. Un bilan contextuel est présenté par la Direction,
  2. Un débat d’idée est lancé par la Direction autour d’un support qui intègre :
    • Les revendications des organisations syndicales représentatives,
    • Les propositions de la Direction.
  3. Un texte d’accord, rédigé par la Direction, est soumis à la signature des organisations syndicales représentatives de l’UES OBS.
    • Si une majorité représentative de syndicats signe l’accord, celui-ci est alors applicable,
    • Si aucune majorité représentative n’apparait, la Direction impose alors sa vision via une décision unilatérale de l’employeur (DUE).

Tous les accords doivent bien entendu respecter le droit (la constitution, le code du travail, les accords nationaux interprofessionnel, la convention collective nationale BETIC, …).

La préparation d’une négociation

Pour chaque négociation,  la Cfdt construit une équipe de négociation suffisamment disponibles pour assurer la présence continue de 3 négociateurs. Cette délégation peut être constitué de Délégués Syndicaux mais également de salariés de l’entreprise.

Pour chaque négociation, la Cfdt réalise un travail de fond pour élaborer des revendications à partir de ses valeurs et des données de l’entreprise. Cette préparation demande une compréhension des enjeux et l’analyse du contexte : étude du pouvoir d’achat, des conditions de travail, de l’égalité et de l’évolution professionnelle…

Trop souvent, La Cfdt est la seule organisation syndicale à faire cet effort de préparation pour élaborer des revendications justes, réalistes et en lien avec les besoins des salariés.

La Cfdt regrette par ailleurs que la Direction :

  • Refuse de transmettre des fichiers de données exploitables imposant à la Cfdt de recréer systématiquement ses propres modèles de données pour réaliser ses analyses et élaborer ses revendications.
  • Propose des données sans analyse ni finesse de détails en présentant trop souvent des moyennes portant sur de grands ensembles.

La face cachée du débat d’idées

C’est dès le début du débat d’idées que la Cfdt échafaude ses lignes rouges qu’elle étayera tout au long de la négociation en vue de sa signature pour l’accord en cours.

Les stratégies des deux autres organisations syndicales de l’UES OBS sont très contractées :

  • La CFE-CGC est consensuelle et attentiste pour finalement adouber trop systématiquement les propositions de la Direction (nous sommes souvent à deux doigts de la collusion)…
  • La CGT n’est que trop rarement force de proposition et attend le débat pour tacler la Direction puis finit par ne pas signer les accords…

La Cfdt est encore la seule Organisation syndicale :

  • A se donner les moyens d’analyser en profondeur les conséquences d’une décision d’entreprise et ses répercussions différentes suivant les salariés.
  • A défendre pied-à-pied ses lignes rouges tout au long des négociations.
  • A assurer la bonne application de tous les accords en étant présente à toutes les commissions de suivis.


La Cfdt regrette par ailleurs que la Direction :

  • Reste dans le flou des grandes idées sans concrétiser assez tôt la mise en œuvre d’un texte d’accord.
  • Ne soit pas force de proposition en faisant très souvent son marché en piochant ses idées dans celles de la Cfdt.

La signature d’un accord

Les deux critères fondamentaux qui déterminent la signature d’un accord sont toujours pour la Cfdt :

  • Les gains de l’accord pour les salariés, comparés à ce que pourrait unilatéralement décider la direction,
  • Le respect des valeurs de la Cfdt : solidarité, refus des inégalités, démocratie, émancipation.

La valeur de la signature Cfdt repose sur ces deux critères (l’un ne devant pas éclipser l’autre).

Le choix de la signature (ou non) d’un accord n’est jamais simple. C’est pour cela :

  • Qu’il est important que tous les salariés soient en pleine connaissance de toutes les clés de chaque accord.
  • Que la Cfdt a un objectif permanent de transparence de l’information via son site cfdt-obs.fr.

Heureusement, vos négociateurs Cfdt arrivent très souvent à préserver leurs revendications tout en aboutissant à un consensus de signature des accords.

Soyez actrice et acteur avec la Cfdt

Venez défendre des idées nouvelles pour élargir le champ des possibles en étant force de propositions pour construire collectivement et démocratiquement notre avenir :

#Partout pour tous

[CFDT, UES OBS] Intéressement 2020 – Signé

La Cfdt signe l’avenant 2020 de l’accord d’intéressement

Après six mois de négociations tendues, la Cfdt signe l’avenant n°2 de l’accord d’intéressement.

En ces temps difficiles où l’économie est mise à mal, l’objectif de la Cfdt était de sécuriser l’atteinte des 1,4% de la masse salariale pour la réussite de deux des trois objectifs :

  • l’augmentation du chiffre d’affaire services (pour 1% de la masse salariale),
  • le taux de transformation des apprentis et stagiaires (pour 0,4% de la masse salariale).

Le troisième indicateur est la rentabilité (0,6%), en berne en 2020 du fait de la crise sanitaire toujours en cours.

L’objectif cible des 1,4% de la masse salariale est atteint.
La Cfdt prend ses responsabilités et signe ce dernier avenant de l’accord d’intéressement 2018-2020.

Voici ci-dessous l’analyse Cfdt de l’intéressement 2020 et sa stratégie pour le prochain accord triennal 2021-2023.


[CFDT, UES OBS] Temps de Travail

Renégociation de l’accord temps de travail

Suite à l’action d’élus Cfdt courant 2019, l’Inspection du Travail est intervenue à plusieurs reprises pour dénoncer un certain nombre de mauvaises interprétations faites par la Direction de l’UES OBS. Ces écarts portent principalement sur la gestion du temps de travail avec comme déclencheur les nombreux dysfonctionnements du “fameux” outil Chronos.

Ainsi, une révision de l’accord temps de travail s’impose. Elle portera sur plusieurs volets de l’accord :

  • Le traitement des salariés à l’heure – ETAM et cadres intégrés,
  • Le traitement des salariés au forfait jours – cadres autonomes,
  • Le traitement des heures supplémentaires,
  • La gestion du respect de la législation – dévolue à Chronos.

Cependant, la Direction se contenterait de ne revoir que les horaires des salariés à l’heure.
Quelle erreur ! L’inspection du travail va bien au-delà dans ses rappels.


[CFDT, UES OBS] Congés et Covid19

Signature d’un accord Covid19

Un accord a été signé par les Organisations Syndicales dont la Cfdt
concernant la mise en application des ordonnances sur le Covid19.

La crainte de la Direction de pertes financières non chiffrables à ce jour et d’un engorgement du dépôt de jours sur le CET sont le point de départ de cette négociation. Cette situation fait suite aux nombreuses incertitudes de début de confinement.


[CFDT, UES OBS] Accord handicap signé

La Cfdt signe l’accord handicap 2020 2022

Depuis la loi du 10 juillet 1987, chaque employeur a une obligation d’emploi correspondant à 6% de l’effectif de l’entreprise au bénéfice de travailleurs en situation de handicap. Les entreprises qui n’atteignent pas cet objectif doivent reverser un reliquat à l’AGEFIPH ou signer un accord avec les Organisations Syndicales représentatives.

La Cfdt pense que ce type d’accord est le meilleur moyen pour atteindre cet objectif.

La Cfdt à de ce fait pris ces responsabilités et a signé l’accord handicap 2020-2022.

Le bilan Cfdt de l’accord handicap

Malgré des efforts continus de l’UES OBS, une légère baisse du taux d’emploi des travailleurs en situation de handicap a été constaté depuis la signature du dernier accord handicap. Les résultats restent également très insuffisants en regard des accords signés et des obligations légales :


[CFDT, Repères] Repères Cfdt : Astreintes & IP-HNO

Repères Cfdt : Astreintes et
Interventions programmées en heures non ouvrables dans l’UES OBS

En 2018, l’UES OBS harmonise enfin la gestion des astreintes et des interventions programmées en heure non ouvrables (IP-HNO). Voici la synthèse des compensations applicables depuis le 1er janvier 2019 :


[CFDT, UES OBS] Accord d’intéressement 2019

Accord d’intéressement 2019 de l’UES OBS

Comme tout le monde s’en souvient, le faible intéressement 2018 avait été justifié par des objectifs non atteints. Les objectifs étaient en fait irréalistes et basés sur des résultats financiers inatteignables (indicateur P1 de l’EBIT retraité). Il était donc urgent de revoir les modalités 2019 de l’accord d’intéressement de l’UES OBS par un avenant.

La Cfdt signe l’avenant 2019 de l’accord d’intéressement de l’UES OBS.

Alors que les négociations pour l’avenant 2019 étaient mal engagées, la persévérance des Organisations Syndicales a tout de même permis des avancées significatives.

Les évolutions de cet avenant 2019 portent sur 4 thèmes :