[CFDT, UES OBS] Bilan NAO UES OBS 2022

Décevant bilan des NAO UES OBS 2022
Ou comment « oublier » l’intérêt des salariés

Après avoir exprimé son agacement en entrée de négociation UES OBS sur le non-respect des engagements de l’accord des NAO 2021 ; la Cfdt a su rebondir pour obtenir de nouvelles avancées pour faire progresser le package social de l’ensemble des salariés.

Le texte qui était soumis à signature aurait surtout permis :

  • De sortir la tête haute des minima 2007 devenus soudainement illégaux,
  • La mise en place d’une prime vacances égale pour tous sans qu’aucun salarié ne perde de pouvoir d’achat,
  • Des avancées sur les tickets restaurants, la mobilité durable, l’abondement, …

Malheureusement – « et c’est une vraie aberration » – la Cfdt a été abandonnée par la CFE-CGC Orange et la CGT OBS empêchant d’entériner ces avancées, faute d’une signature d’accord majoritaire.

Le dogme de la défense des salariés les plus aisés pour l’une, et celui des combats perdus d’avance pour l’autre, a empêché de maintenir un modèle social que la Direction met à mal depuis de nombreuses années.

L’amateurisme de la Direction de l’UES OBS, et son incapacité à fournir des éléments d’analyse permettant de garder la tête froide, n’ont pas non plus facilité les parties à se positionner.

Faute d’accord majoritaire, la Cfdt vous propose l’analyse du « moins-disant » PV de désaccord que la Direction nous a imposé pour ces NAO UES OBS 2022 : dommage ! Il a manqué une signature.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS