Archives par étiquette : NAO

[CFDT, UES OBS] Bilan NAO OBS SA 2024

Bilan des NAO OBS SA 2024 – Validons les avancées

Compte-tenu de la mauvaise performance économique actuelle d’OBS SA (voir la synthèse Cfdt sur l’intéressement et la profitabilité négative d’OBS SA en 2023), la Cfdt soutient les avancées obtenues pour signer les Négociations Annuelles Obligatoires en obtenant une enveloppe globale de 4,05% de la masse salariale des éligibles.

Certes le prix de la signature Cfdt n’est pas très élevé (-0,3% sur les Augmentations Individuelles et -0,05% sur l’Égalité professionnelle en cas de non-signature). Mais elle permet enfin de disposer d’une enveloppe globale supérieure à l’inflation de 3,41% en 2023 (sources INSEE). Elle permet aussi et surtout de valider un changement dans l’approche de l’égalité professionnelle à la veille de l’ouverture d’une négociation triennale du même nom (les négociations ont débuté le 4 avril 2024).

Une fois de plus, la Cfdt a su négocier au mieux pour “gratter” sur les Augmentations Individuelles et sur l’enveloppe d’Égalité Professionnel dont l’enjeu est très important pour la Cfdt.

Cette reconnaissance permet ainsi :

  • De disposer pour la première fois d’une enveloppe globale supérieure à celle d’Orange Cyberdefense France.
  • De disposer d’une enveloppe plus élevée que celle de la maison mère (3% de la masse salariale des éligibles pour les Augmentations Individuelles chez Orange SA contre 3,30% pour OBS SA). Cette conjecture sonnerait-elle l’imminence d’un rapprochement SCE / OBS SA ?

Ces NAO doivent respecter le cadre des NAO UES OBS (fixé par la CFE CGC et la Direction) qui sont en désaccord avec les positions déjà dénoncées maintes fois par la Cfdt avec en particulier :

  • La détermination d’un budget promotion totalement décorrélé des besoins locaux.
  • L’absence de mesures collectives pour compenser une inflation toujours présente.
  • Le maintien des critères d’éligibilités décorrélés de l’inflation actuelle tout en proposant une enveloppe spécifique de “fidélisation” pour contourner ces mêmes critères.

Pour la Cfdt, il est important que chaque salarié interpelle son manager pour pouvoir bénéficier :

  • de l’enveloppe d’Égalité Professionnelle pour traiter les inégalités salariales,
  • de l’enveloppe d’Augmentations Individuelles Supplémentaire pour booster les bas salaires,
  • de l’enveloppe de Fidélisation pour outrepasser l’absurdité des éligibles aux augmentations.

Retrouvez ci-dessous, la partie réservée aux abonnés proposant une analyse des NAO OBS SA :

⦿ Le détail des NAO OBS SA 2024 par enveloppe.

⦿ Les avancées sur les inégalités salariales.

⦿ Un budget d’augmentation globale conséquent.

⦿ Un budget promotion sans signification.

⦿ Une opportunité manquée d’une mesure collective d’augmentation.

⦿ Un budget fidélisation absurde contournant la notion d’éligibilité.


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt

[CFDT, UES OBS] Minima et Seuils salariaux

Minima et Seuils salariaux de l’UES OBS en 2024
Revalorisation des bas salaires

L’ensemble des salariés de l’UES OBS (qu’ils soient d’OBS SA, d’Orange Cyberdefense France et d’Enovacom) bénéficient de mesures spécifiques permettant de revaloriser les bas salaires.

Les deux mesures correspondantes sont :

  • Les seuils salariaux de l’UES OBS qui permettent de déterminer l’éligibilité à une enveloppe d’augmentations individuelles supplémentaire spécifique pour traiter les salariés dé-positionnés (cette mesure ne devrait perdurer que jusqu’en 2025 / il s’agit d’une compensation liée aux minima salariaux des NAO 2007).
  • Les minima conventionnels Syntec qui définissent des minima salariaux en relation avec votre coefficient Syntec.

Retrouvez ci-dessous, la partie réservée aux abonnés proposant une synthèse des Minima et Seuils salariaux de l’UES OBS :

⦿ Revalorisation 2024 des seuils salariaux de l’Enveloppe d’Augmentations Individuelles Supplémentaire.

⦿ Les minima conventionnels Syntec restent identique à 2023

⦿ Pensez à nous contacter pour évaluer d’éventuelles dé-positionnements.


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt

[CFDT, UES OBS] NAO UES OBS 2024 – Le bilan

NAO UES OBS 2024 – Une proposition inacceptable

Avec une inflation sur deux ans de 11,1% (6,7% en 2022 et 4,1% en 2023) et une inflation prévisionnelle 2024 qui devrait encore avoisiner les 2,5%, il était important pour la Cfdt de continuer à défendre votre pouvoir d’achat en obtenant des gestes significatifs de la part de la Direction.

Après la mascarade des NAO UES 2023, la Direction et la CFE-CGC étaient attendus au tournant en 2024 pour les Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) de l’UES OBS (communes à OBS SA, OCD France et ENOVACOM).

Retrouvez ci-dessous, la partie réservée aux abonnés qui tire le bilan des NAO UES OBS 2024 :

⦿ Un deal qui grève encore le pouvoir d’achat des salariés,

⦿ Un deal dont l’essentiel est encore oublié,

⦿ Signer, c’est entériner le détricotage de notre package social.


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt

[CFDT, Repères, UES OBS] Bilan NAO OCD SAS 2023

Des NAO Orange Cyberdefense France 2023 insuffisantes
et sans augmentation générale

Dans une conjoncture 2023 difficile pour tous les salariés, et dans un contexte de forte baisse du pouvoir d’achat :

Une augmentation générale aurait pourtant dû être une évidence pour tout le monde
Mais ce ne fut pas le cas…

Le revirement de position de la CFE CGC Orange concernant la nécessité d’une augmentation générale est en effet arrivé bien trop tard pour pouvoir changer le dogme de la Direction. Cette volte-face a surtout démontré une réelle incohérence, puisque cette dernière position contredisait certaines affirmations précédentes et invalidait leur cautionnement des NAO UES OBS.

Cette absence de cohésion syndicale sur ce sujet est regrettable, d’autant plus que la Cfdt avait pris position dès les premières revendications 2023. La pétition initiée parallèlement a par ailleurs permis de légitimer la demande d’augmentation générale avec le soutien de plus de 1500 signataires : du jamais vu dans l’UES OBS.

Pour la Cfdt, chaque salarié devra se battre avec son manager pour obtenir une augmentation minime au regard du budget alloué de 3,7% d’augmentation individuelle qui est à mettre en rapport avec les 7,3% d’inflation sur un an (source INSSE de février 2023).

La Cfdt dénonce le comportement de la Direction qui assume et affirme tranquillement que :

  • Les négociations ont pour seul but d’afficher un beau pourcentage auprès des salariés au détriment de la vérité.
  • Les salariés ayant moins de 3,7% d’augmentation ne méritent pas d’être retenus.
  • La répartition du budget entre les BU, les services, les salariés est à sa seule main.
    La Cfdt s’insurge contre cette répartition arbitraire qui confine à l’opacité la plus totale.

Retrouvez ci-dessous l’analyse Cfdt des mesures que constitue ces inacceptables NAO Orange Cyberdefense France :

Ces négociations se terminent finalement par un Procès-Verbal de désaccord qui entérinent le :
« Pas besoin d’augmentation, ils resteront quand même ! ».

Vos négociateurs

Philippe
NICOLAS
Frédéric
MORIN
Frédéric
BERNABLE
Christophe
MALHERBE
Roland
HOUDEBINE


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt

[CFDT, Repères, UES OBS] Bilan NAO OBS SA 2023

Des NAO OBS SA 2023 dérisoires et sans augmentation générale

Dans une conjoncture 2023 difficile pour tous les salariés, et dans un contexte de forte baisse du pouvoir d’achat :

Une augmentation générale aurait pourtant dû être une évidence pour tout le monde
Mais ce ne fut pas le cas…

Le revirement de position de la CFE CGC Orange concernant la nécessité d’une augmentation générale est en effet arrivé bien trop tard pour pouvoir changer le dogme de la Direction. Cette volte-face a surtout démontré une réelle incohérence, puisque cette dernière position contredisait certaines affirmations précédentes et invalidait leur cautionnement des NAO UES OBS.

Cette absence de cohésion syndicale sur ce sujet est regrettable, d’autant plus que la Cfdt avait pris position dès les premières revendications 2023. La pétition initiée parallèlement a par ailleurs permis de légitimer la demande d’augmentation générale avec le soutien de plus de 1500 signataires : du jamais vu dans l’UES OBS.

Pour la Cfdt, chaque salarié devra se battre avec son manager pour obtenir une augmentation minime au regard du budget alloué de 3,6% d’augmentation individuelle qui est à mettre en rapport avec les 7,3% d’inflation sur un an.

Retrouvez ci-dessous l’analyse Cfdt des mesures que constitue ces inacceptables NAO OBS SA :

  • L’enveloppe d’augmentation individuelle est insuffisante et sans l’ombre d’une piste de mesure collective,
  • La Direction n’a aucune volonté de traiter les inégalité salariale en proposant une enveloppe sous-dimensionné,
  • L’enveloppe de promotions est dérisoire comparativement au coûts des nouvelles embauches.

Ces négociations se terminent finalement par un Procès-Verbal de désaccord qui entérinent le :
« Pas besoin d’augmentation, ils resteront quand même ! ».

Vos négociateurs

Frédéric
FROPO
Frédéric
BERNABLE
Yannick
JAN
Louise
KONAN OUATTARA
Pascal
FEDAN


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt

[CFDT, Repères, UES OBS] NAO UES 2023 – Le bilan

NAO UES 2023 – Une proposition catastrophique

Avec une inflation 2022 à 7,3% et une inflation prévisionnelle 2023 à environ 6%, il était important pour la Cfdt de défendre le pouvoir d’achat des salariés en demandant un talon d’augmentation générale permettant de ne pas trop creuser les écarts de salaire en 2023 tout en gardant des augmentations individuelles significatives liées à la performance de chacun.

Malgré une position ferme de la Cfdt, malgré les plus 1000 salariés signataires de la pétition demandant une augmentation générale (initiée par la Cfdt et la CGT OBS) ; Les Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) de l’UES OBS (communes à OBS SA, OCD France et ENOVACOM) n’ont pas permis de faire tomber le dogme de la Direction qui refuse depuis 10 ans toute augmentation collective

L’accord trouvé entre la Direction et la CFE-CGC Orange n’est pas à la hauteur des enjeux actuels : 

  • Une revalorisation du titre-restaurant de 5,5%Alors que l’alimentation a augmenté de +12,8% en 2022 !
  • Un Forfait Mobilité Durable réévalué à 400€Sans politique RSE associée ! 
  • Une prise en charge des transports en commun à 75%, uniquement tant que le dispositif est défiscalisé et désocialisé – Attention au revirement en 2024 !
  • Un montant d’abondement identique aux années précédentes !
  • Deux engagements d’une réflexion dans un futur plus ou moins lointain sur :
    • La rémunération des jours de repos non pris – Moins intéressante que le CET !
    • La mise en place d’un PERCOL – Sans ambition ni moyens !

Retrouvez l’analyse complète de la Cfdt :

Retrouvez les tracts de la Cfdt :

Soutenez la Cfdt en signant la pétition pour une augmentation générale

La Cfdt encourage chaque salarié à faire entendre sa voix en signant massivement la pétition pour obtenir une augmentation générale pour les NAO d’établissement OBS SA, OCD France et ENOVACOM.

Je signe la pétition pour une Augmentation Générale

Pensez à nous contacter en postant anonymement vos idées sur le sujet (voir “laisser un commentaire” ci-dessous)

#Partout pour tous

[CFDT, Repères, UES OBS] NAO UES OBS, Augmentation Générale

La nécessité d’obtenir une Augmentation Générale
en ces temps de forte inflation

Il est temps que la Direction et la CFE-CGC Orange ouvrent les yeux sur la situation de près d’un tiers des salariés qui voient leurs revenus stagner en cette période de forte inflation (+2,8% en 2021, +7,3% en 2022 : soit +10,1% en 2 ans).

Deux situations paraissent anachroniques en ces temps troubles :

  • La politique des « éligibles aux augmentations » (les salariés présents dans les effectifs depuis plus d’un an et demi) – Privant ainsi d’augmentation plus de 15% des salariés nouvellement embauchés.
  • La politique d’augmentation « tout à la main des managers » – Privant ainsi d’augmentation près de 17% des éligibles, soit un complément de plus de 12% de salariés non-augmentés,

Ainsi, près d’un tiers des salariés de l’UES OBS sont exclus d’un rattrapage de perte de pouvoir d’achat.

La Cfdt vous explique ci-dessous pourquoi une augmentation pour tous est une nécessité : d’autant que les augmentations individuelles sont sources d’inégalité, et d’autant que des mesures d’augmentation générale sont déjà effectives chez nos collègues d’Orange SA de notre Division !

Soutenez la Cfdt en signant la pétition pour une augmentation générale


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt

[CFDT, Repères, UES OBS] NAO UES OBS, Propositions Direction

NAO UES OBS 2023 – On est bien loin du compte

Lors des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) de l’UES OBS 2023 (communes à OBS SA, OCD France et ENOVACOM), la Direction a soumis 5 propositions sans contrainte de signature :

  • La revalorisation des titres-restaurants de +5,5%,
  • L’augmentation du Forfait Mobilité Durable à 400€,
  • La prise en charge des transports en commun à 75%,
  • L’abondement de 450€ pour 550€ versés sur le PEG,
  • La promesse d’ouverture de négociations sur la rémunération des Jours de Repos (JR).

Il est particulièrement regrettable que ces 5 propositions Direction aient pour seul point commun de remplacer des augmentations collectives par des mesures défiscalisées et désocialisées.

Retrouvez ci-dessous pourquoi ces propositions sont bien loin des enjeux des salariés.

Soutenez la Cfdt en signant la pétition pour une augmentation générale


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt

[CFDT, Repères, UES OBS] NAO UES OBS, Signature

Un vrai marché de dupe Une signature contre une promesse

Lors des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) de l’UES OBS 2023 (communes à OBS SA, OCD France et ENOVACOM), la Direction a posé explicitement la question suivante aux représentants de la CFE-CGC Orange : “Soutenez-vous la revendication de la Cfdt d’une augmentation générale ?”.
La réponse de la CFE-CGC Orange à cette question a été sans ambiguïté : “Non.” – Maintenant ramez !

De ce fait, la seule concession de la Direction pour obtenir la signature des Organisations Syndicales est la promesse, d’initier dans le futur, une négociation pour que les entreprises de l’UES OBS adhèrent à un PERCOL (Plan d’Épargne Retraite COllectif).

Sans connaître les modalités de versement de l’Entreprise dans cet éventuel dispositif du PERCOL, sans connaitre les règles correspondantes, cette proposition d’accord était une vraie promesse de Gascon.

En effet, l’ensemble des autres dispositions de l’accord était des propositions de la Direction qui n’avaient besoin d’aucune organisation syndicale pour être appliquées.

En signant seule cet accord, la CFE CGC a encore donné un blanc-seing à la Direction contre une promesse.
Pour la Cfdt, il n’était pas acceptable de signer un accord NAO UES 2023 sans augmentation générale.

Retrouvez ci-dessous l’analyse Cfdt de cette proposition inacceptable et l’analyse de l’impact d’une nouvelle négociation sur la mise en œuvre d’un PERCOL pour l’UES OBS.

Soutenez la Cfdt en signant la pétition pour une augmentation générale


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt

[CFDT, Repères, UES OBS] NAO UES OBS, RSE

Pour une réelle politique RSE pour l’UES OBS

Les faits sont là, notre Direction n’a toujours pas pris conscience des enjeux sociaux et environnementaux liés à la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE).

Malgré les nombreuses propositions de la Cfdt faites lors des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) de l’UES OBS 2023 (communes à OBS SA, OCD France et ENOVACOM), la Direction est restée dans un déni complet en matière de RSE.

La Direction n’a en effet même pas su reprendre à son compte l’une des nombreuses propositions de la Cfdt, ni celles des autres organisations syndicales, et encore moins les propositions qui ne coûtaient rien !

Nous sommes toujours en attente d’une politique ambitieuse RSE pour l’UES OBS.

Retrouvez ci-dessous la position de la Cfdt sur les enjeux actuels RSE pour l’UES OBS ainsi que les articles déjà publiés par la Cfdt sur ce même thème.

Soutenez la Cfdt en signant la pétition pour une augmentation générale


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt

[CFDT, Repères] EI & EP votre évolution professionnelle

Entretien Individuel (EI) et Entretien Professionnel (EP)

Les campagnes des Entretiens Individuels et des Entretiens Professionnels se déroulent chaque début d’année pour faire le bilan des réalisations de l’année passée.

C’est un moment important ou chaque salarié peut faire avancer ses perspectives d’évolution professionnelle en n’oubliant surtout pas de parler de la rémunération ou des promotions.

  • Retrouvez ci-dessous les conseils de la Cfdt pour bien aborder son EI / EP et ainsi mettre toutes les chances de son côté pour son évolution de carrière.
  • Retrouvez également les grands principes Cfdt permettant d’accompagner les salariés de l’UES OBS pour réduire les dé-positionnements et prévenir les discriminations.


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt

[CFDT, UES OBS] Prime Vacances – Évolution

Prime Vacances – Comment ça marche ?

La prime vacances est régie par notre convention collective BETIC. Cependant, depuis la mise en œuvre de la prime vacances, la Direction n’a pas fait le choix de respecter le cadre décrit par la convention collective.

La Cfdt est fière d’avoir su enfin convaincre l’ensemble des parties d’un retour au respect d’un principe d’égalité de traitement et du retour au mode de calcul officiel basé sur la somme des congés payés (et non sur les salaires).

Retrouver toute l’analyse de la Cfdt et les impacts de la nouvelle répartition de la prime vacances.


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt

[CFDT, UES OBS] Bilan des NAO 2022

Retrouvez toute la cohérence de la Cfdt lors des NAO 2022

Tout au long du round des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO), la Cfdt a maintenu sa cohérence pour défendre le collectif bien loin d’un certain corporatisme parfois affiché.

Retrouvez les bilans de chacune des NAO :

Comme la Cfdt n’est pas représentative chez Enovacom, elle n’a pas pu participer à cette négociation. Retrouvez, cependant, une synthèse de cet accord dans la suite de cette article.

Il est primordial d’avoir la Cfdt autour de la table des négociations. Ni la collusion ou la défense d’intérêts personnels, ni la dramatisation ou l’exacerbation des tensions, ne servent la cause des salariés.

Pour la Cfdt, seuls ceux qui défendent leurs valeurs (et leurs cohérences) et ceux qui se donnent les moyens de réussir, obtiennent des avancées significatives.

Retrouvez le bilan synthétique de la position de la Cfdt durant l’ensemble des NAO 2022 de toute l’UES OBS.


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt

[CFDT, UES OBS] NAO OCD – Un non-sens

Des NAO OCD France surréalistes bien loin des préoccupations des salariés
Ou comment phagocyter les négociations au profit des “Très Gros” salaires

Après des NAO UES OBS particulièrement décevantes, sans aucune prise en compte des avancées proposées par la Cfdt, les NAO OCD France aboutissent finalement à une vraie caricature. Toutes ces négociations se sont en effet focalisées autour d’un seul et même sujet : doit-on proposer des compensations financières aux « très gros salaires » en relation avec la nouvelle répartition de la prime vacances ?

La Cfdt a en effet assisté à une vraie parodie orchestrée par la Direction et la CFE-CGC Orange (organisation syndicale majoritaire chez OCD France) : ou comment “oublier l’intérêt collectif des salariés

Mais comment donc est-il possible de faire passer au second plan des sujets aussi importants que :

  • Le pouvoir d’achat des salariés en ces temps d’inflation galopante qui se consolide autour de 5,4% pour 2022,
  • La transparence sur l’attribution des parts variables,
  • La revalorisation des frais de déplacement et des indemnités repas ?
  • Le traitement des bas salaires dans certains métiers spécifiques ?

Pour la Cfdt, il hors de question d’adouber cette parodie de négociations au service d’une infime minorité de salariés déjà bien favorisés.
La Cfdt refuse de signer la dernière proposition d’accord “qui élude les vrais sujets” des NAO OCD France.

Retrouvez l’analyse Cfdt de l’accord cosigné par la Direction et la CFE-CGC Orange.


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt

[CFDT, UES OBS] NAO OBS SA – Par ici la sortie

Une négociation catastrophique
Ou comment dire “allez voir ailleurs si vous n’êtes pas content”

Après des NAO UES OBS décevantes n’embarquant aucune des avancées proposées par la Cfdt, les NAO OBS SA débouchent sur un vrai cataclysme pour les salariés et les managers. Les NAO OBS SA se soldent par une affligeante proposition en complet décalage avec l’inflation prévisionnelle 2022.

La Cfdt souhaite tout d’abord remercier les plus de 200 salariés qui ont soutenu le mouvement de grève lancé conjointement avec la CGT OBS. L’objectif commun était d’obtenir des mesures collectives significatives lors de ces NAO OBS SA pour conserver un pouvoir d’achat équilibré.

Avec une prévision d’inflation 2022 qui se consolide autour de 5%, la Cfdt attendait une ouverture de la part de la Direction : le poids des grévistes et les arguments de la Cfdt n’ont malheureusement pas suffit pour faire entendre raison à la Direction qui est restée complétement inflexible et intransigeante.

La Direction avait pourtant défendu dans toutes les NAO précédentes un alignement des enveloppes de NAO sur l’inflation. Cette année, c’est la douche froide. La Cfdt (comme la CGT OBS) refuse de signer la dernière proposition d’accord “au rabais” des NAO OBS SA.

Retrouvez l’analyse Cfdt de cette décision unilatérale imposée par la Direction.


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt

[CFDT, UES OBS] Préavis de grève OBS SA

Sauvegardons ensemble notre pouvoir d’achat !
La Cfdt et la CGT OBS lancent un préavis de grève chez OBS SA

La Direction d’OBS SA a adopté une attitude irrespectueuse et indigne en refusant d’une part la mise en place de mesures collectives significatives et en proposant d’autre part des augmentations individuelles en complet décalage avec les 4,5% d’inflation prévisionnelle de 2022.

Cette inflation galopante va inévitablement provoquer un fossé du pouvoir d’achat entre les salariés non-augmentés ou faiblement augmentés (soit environ 35% des salariés) et les autres salariés mieux lotis.

Pour ne pas dériver vers ce monde à deux vitesses complètement inacceptable, la Cfdt revendique pour les NAO OBS SA des mesures collectives à hauteur de 3,14% de la masse salariale.
Seule des mesures collectives permettraient de ne pas creuser une fois de plus les écarts de salaires.

Mobilisons-nous Mercredi 20 avril 2022 pour une meilleure justice sociale

La Cfdt suivie par la CGT OBS ont déposé un préavis grève pour une grande journée de mobilisation pour défendre le pouvoir d’achat des salariés d’OBS SA.

La réussite de ce mouvement passe par une mobilisation et une participation massive à cette journée de grève.

Les acteurs du dialogue social ont besoin de votre soutien

C’est TOUS ENSEMBLE que nous créerons le rapport de force nécessaire pour faire entendre nos voix réunies.

Faisons pression pour négocier des mesures collectives significatives pour conserver un pouvoir d’achat équilibré et une plus juste répartition des richesses.

Refusons une nouvelle Décision Unilatérale de l’Employeur au rabais en complet décalage avec un contexte de très forte inflation 2022

Pensez à nous contacter en postant anonymement vos réactions (voir “laisser un commentaire” ci-dessous)

#Partout pour tous

[CFDT, UES OBS] Bilan NAO UES OBS 2022

Décevant bilan des NAO UES OBS 2022
Ou comment « oublier » l’intérêt des salariés

Après avoir exprimé son agacement en entrée de négociation UES OBS sur le non-respect des engagements de l’accord des NAO 2021 ; la Cfdt a su rebondir pour obtenir de nouvelles avancées pour faire progresser le package social de l’ensemble des salariés.

Le texte qui était soumis à signature aurait surtout permis :

  • De sortir la tête haute des minima 2007 devenus soudainement illégaux,
  • La mise en place d’une prime vacances égale pour tous sans qu’aucun salarié ne perde de pouvoir d’achat,
  • Des avancées sur les tickets restaurants, la mobilité durable, l’abondement, …

Malheureusement – « et c’est une vraie aberration » – la Cfdt a été abandonnée par la CFE-CGC Orange et la CGT OBS empêchant d’entériner ces avancées, faute d’une signature d’accord majoritaire.

Le dogme de la défense des salariés les plus aisés pour l’une, et celui des combats perdus d’avance pour l’autre, a empêché de maintenir un modèle social que la Direction met à mal depuis de nombreuses années.

L’amateurisme de la Direction de l’UES OBS, et son incapacité à fournir des éléments d’analyse permettant de garder la tête froide, n’ont pas non plus facilité les parties à se positionner.

Faute d’accord majoritaire, la Cfdt vous propose l’analyse du « moins-disant » PV de désaccord que la Direction nous a imposé pour ces NAO UES OBS 2022 : dommage ! Il a manqué une signature.


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt

[CFDT, UES OBS] Minima salariaux et NAO UES OBS 2022

Nouveau dispositif compensateur pour les bas salaires
associé aux NAO UES OBS 2022

La Cfdt espérait pouvoir sortir la tête haute et négocier au mieux une nouvelle mesure visant à compenser la brutale remise en question juridique des minima de l’UES OBS – Ceci alors que ce dispositif existait depuis 2007.

Malheureusement, comme déjà exposé, la Cfdt a été abandonnée par la CFE-CGC Orange et la CGT OBS et les avancées obtenues n’ont pas pu être toutes entérinées, faute d’une signature majoritaire.

Le dogme de la défense des salariés les plus aisés pour l’une, et celui des combats perdus d’avance pour l’autre, a empêché de maintenir un modèle social que la Direction met à mal depuis de nombreuses années.

Retrouvez l’analyse des raisons de ce brusque changement et la présentation du mécanisme compensateur qui a été introduit dans le PV de désaccord des NAO UES OBS 2022.


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt

[CFDT, UES OBS] Fin des minima salariaux

Un coup de canif dans notre contrat social de l’UES OBS

Depuis de nombreuses années, la Direction manifeste son souhait de sortir du dispositif de l’accord NAO 2007 qui définit les minima salariaux de tous les salariés de l’UES OBS.

Pour ce faire, la Direction dispose de trois stratégies pour quitter ce dispositif :

  • Dénoncer officiellement l’accord sur les minima salariaux de l’UES OBS,
  • Négocier une sortie de l’accord avec les Organisations Syndicales,
  • Ne plus appliquer unilatéralement l’accord des NAO 2007.

Lors des NAO UES 2021, la Direction semblait avoir choisi la voie de la sagesse avec des perspectives de discussions.
Malgré les relances incessantes de la Cfdt depuis avril 2021, la Direction est restée muette jusqu’en février 2022 : aucune proposition, aucune analyse, un vide sidéral
Après ce long silence, la Direction torpille finalement les NAO UES 2022 en mettant tout le monde au pied du mur.


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt

[CFDT, UES OBS] Minima salariaux 2022

Repères Cfdt : Minima salariaux 2022 de l’UES OBS

En 2007, la Cfdt a été à l’initiative et a négocié et signé la Détermination des minimas complémentaires. Cet accord permet d’avoir des minima mieux-disants que ceux de la convention de branche des bureaux d’études (SYNTEC) et de revaloriser les bas salaires en tenant compte du coût de la vie (le SMIC) par des augmentations mécaniques.

Suite à la revalorisation de 0,85 % du SMIC au 1er Janvier 2022 (soit 1603,12 € brut mensuel pour un 35 heures hebdomadaires et un augmentation de 3,12% sur un an), les minima salariaux de l’UES OBS évoluent :

    • Les minima complémentaires évoluent en fonction de l’ancienneté (voir la mise à jour ci-dessous),
    • Les minima conventionnels Syntec restent, quant à eux, inchangés depuis 2020.

Pour rappel, le SMIC a augmenté de 8,3% en 5 ans et et l’inflation de 6,1% sur 5 ans et la direction souhaite abandonner les minima UES OBS.


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Vos Référents Cfdt