[CFDT, Repères, UES OBS] NAO UES OBS, Signature

Un vrai marché de dupe Une signature contre une promesse

Lors des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) de l’UES OBS 2023 (communes à OBS SA, OCD France et ENOVACOM), la Direction a posé explicitement la question suivante aux représentants de la CFE-CGC Orange : “Soutenez-vous la revendication de la Cfdt d’une augmentation générale ?”.
La réponse de la CFE-CGC Orange à cette question a été sans ambiguïté : “Non.” – Maintenant ramez !

De ce fait, la seule concession de la Direction pour obtenir la signature des Organisations Syndicales est la promesse, d’initier dans le futur, une négociation pour que les entreprises de l’UES OBS adhèrent à un PERCOL (Plan d’Épargne Retraite COllectif).

Sans connaître les modalités de versement de l’Entreprise dans cet éventuel dispositif du PERCOL, sans connaitre les règles correspondantes, cette proposition d’accord était une vraie promesse de Gascon.

En effet, l’ensemble des autres dispositions de l’accord était des propositions de la Direction qui n’avaient besoin d’aucune organisation syndicale pour être appliquées.

En signant seule cet accord, la CFE CGC a encore donné un blanc-seing à la Direction contre une promesse.
Pour la Cfdt, il n’était pas acceptable de signer un accord NAO UES 2023 sans augmentation générale.

Retrouvez ci-dessous l’analyse Cfdt de cette proposition inacceptable et l’analyse de l’impact d’une nouvelle négociation sur la mise en œuvre d’un PERCOL pour l’UES OBS.

Soutenez la Cfdt en signant la pétition pour une augmentation générale


+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !