Archives par étiquette : Négocier

[CFDT, UES OBS] CET – Nouvel accord 2022

La Cfdt signe l’accord du CET (Compte Épargne Temps) de l’UES OBS en 2022

La Cfdt est satisfaite d’avoir signé l’avenant n°1 de l’accord sur le Compte Épargne Temps (CET) qui permet enfin de clarifier et de centraliser les règles d’usages du CET dans un seul et même accord majoritaire. Ce nouvel accord est désormais applicable à tous les salariés de l’UES OBS.

En 2015, l’échec de la négociation avait contraint la Direction à réaliser plusieurs notes de service pour dénoncer, amender et clarifier des règles et usages du CET tout en faisant apparaitre des contradictions et de nouveaux flous.

La Cfdt est fière d’être à l’initiative de cette nouvelle négociation qui à permis la clarification des nombreuses zones d’ombre restantes et ainsi forcer la Direction à répondre à plusieurs cas pratiques qu’elle a soumis.

La Cfdt ne peut que regretter par ailleurs l’absence d’ouverture lors de ces négociations. L’objectif de la Direction n’était que de réécrire les règles existantes sans vouloir prendre en compte les demandes d’évolutions d’usages et de revalorisations du CET que proposait la Cfdt.

Cet accord n’apporte aucune révolution des règles d’utilisation du Compte Épargne Temps. Les seuls changements notables concernent la portée des intérêts de l’abondement : à savoir “tout placement sur CET donne lieu à intérêts” mais aussi la façon comptable dont sont gérés les dépôts pour calculer les montants en sortie du CET.

Cet accord a cependant apporté une grande nouveauté dans sa mise en œuvre. Il permet enfin de mettre en pratique la mise à disposition d’un bilan annuel du CET avec le détail de toutes les opérations courantes (qu’elles soient en monétaire ou en jours), le détail des intérêts mensuels et des abondements acquis, le détail du nombre de jours disponibles et du monétaire disponible équivalent.

Cette transparence, demandée par la Cfdt depuis 2017, permet enfin à tous de pouvoir vérifier individuellement l’évolution de son CET.

Cette notion de bilan existait déjà dans l’accord initial, mais cela restait trop flou et n’avait jamais été mise en œuvre. La Cfdt espère que la Direction sera plus à même de tenir ses engagements avec ce nouvel accord plus détaillé et plus engageant sur le sujet.

Retrouvez-ci-dessous (sous forme de tableau et en détail) la synthèse du Compte Épargne Temps de L’UES OBS :

  • Les règles de dépôt sur le CET en jour et en monétaire avec les contraintes des dépôts et les périodes de poses associées à chacune des provenances.
  • La valorisation des placements du CET (taux d’intérêt et abondement aux dépôts).
  • Les règles de prise en jour et en monétaire avec les contraintes associées.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Mobilité et GEPP

Comprendre la mobilité au sein de l’UES OBS

En juillet 2022, la Cfdt et l’ensemble des organisations syndicales de l’UES OBS ont signé l’accord GEPP sur la Gestion des Emplois et des Parcours Professionnels. Cet accord, qui est négocié tous les trois ans, donne les moyens à l’entreprise et à ses salariés de gérer leurs carrières en traitant les grands thèmes suivants :

  • Les recrutements externes et internes au sein de l’Entreprise,
  • Le développement des compétences au travers des formations,
  • Les mobilités : qu’elles soient au sein de la même entité juridique, au sein de l’UES OBS ou encore vers une autre entité du Groupe Orange avec une autre convention collective.

Alors que le précédent accord mettait l’accent sur l’outillage avec l’enrichissement de Skills-Views, la négociation du nouvel accord 2022-2024 a essentiellement porté sur la mobilité. Pour la Cfdt, il est en effet plus que temps de donner à tous les salariés de l’UES OBS la possibilité de maîtriser sa carrière avec la dynamique qu’il souhaite.

En parallèle de notre accord GEPP traitant des mobilités, un accord sur la mobilité volontaire était en négociation pour tout le Groupe Orange. Le but de cette négociation était d’attirer les salariés Orange SA vers les filiales en leur offrant des “carottes” (motivations et compensations) tout en tentant de garantir un retour possible vers Orange SA.

La suite de l’article présente les axes développés par la Cfdt :

  • La simplification des mobilités et la sécurisation des recrutements mises en œuvre par l’accord GEPP,
  • Introduction d’un accompagnement à la mobilité géographique mise en œuvre par l’accord GEPP,
  • La désinformation distillée par la CGE-CGC Orange concernant l’accord sur la mobilité volontaire,
  • L’impossible signature Cfdt de l’accord sur la mobilité volontaire : une vraie carte blanche à la Direction.

La Cfdt a du mal à comprendre ce changement de ton de la CFE-CGC qui cache de grandes difficultés.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, Rejoignez la Cfdt] Comment adhérer à la Cfdt

Adhérer à la Cfdt de l’UES OBS c’est “Être efficace” :

C’est : défendre des idées et des valeurs, s’engager pour les salariés, tout en étant accompagné au quotidien.

Une adhésion Cfdt représente seulement 0,75% du salaire net qui donne droit à un crédit d’impôt de 66% :

Adhérer à la Cfdt de l’UES OBS c’est “Simple” :

Si vous souhaitez adhérer en ligne :

  1. Repérez votre adresse professionnelle de rattachement sur cette carte dynamique ou dans le tableau ci-dessous,
  2. Notez le numéro de SIRET de votre établissement (voir les informations à droite de la carte ou ci-dessous),
  3. Renseignez et validez le formulaire d’adhésion en ligne.

Si vous souhaitez adhérer via le formulaire papier :

  1. Repérez votre adresse professionnelle de rattachement sur cette carte dynamique ou dans le tableau ci-dessous et imprimez le bulletin d’adhésion pré-rempli (à droite de la carte ou ci-dessous),
  2. Complétez le bulletin d’adhésion correspondant à votre entité juridique (OBS SA, OCD SAS ou ENOVACOM) et votre site de rattachement en utilisant les informations précédentes,
  3. Envoyez votre bulletin d’adhésion :
    • par mail ou par courrier au syndicat (l’adresse postale figure sur le bulletin),
    • et/ou par mail à equipe-obs-sa@cfdt-nrs.fr.

Rechercher vos informations


EntitéAdresse de rattachementNuméro de SIRETNom du syndicatTéléphone du syndicatMailBulletin d'adhésion
OCD SAS2 rue Christophe Colomb
91300 Massy
512 664 194 00184Bétor-Pub01.42.03.89.92info@betor-pub.orgFormulaire
OCD SAS12 ter quai Perrache
69002 Lyon
512 664 194 00176S3C Rhône Loire04.72.11.38.50rhoneloire@f3c.cfdt.frFormulaire
OCD SAS97 allée Alexandre Borodine
69800 Saint-Priest
512 664 194 00093S3C Rhône Loire04.72.11.38.50rhoneloire@f3c.cfdt.frFormulaire
OCD SAS54 place de l'Ellipse
92400 Paris La Defense
512 664 194 00168Bétor-Pub01.42.03.89.92info@betor-pub.orgFormulaire
OCD SAS8 impasse Rudolf Diesel
33700 Mérignac
512 664 194 00150S3C Nord Aquitaine05.57.81.11.24nordaquitaine@f3c.cfdt.frFormulaire
OCD SAS4 rue des Peupliers
59810 Lesquin
512 664 194 00135S3C Nord Pas de Calais03.20.06.83.29nordpasdecalais@f3c.cfdt.frFormulaire
OCD SAS20 traverse de la Montre
13011 Marseille
512 664 194 00101S3C Provence Alpes04.91.11.44.00provencealpes@f3c.cfdt.frFormulaire
Enovacom SASU521 Avenue du Prado
13008 Marseille
443 685 573 00034S3C Provence Alpes04.91.11.44.00provencealpes@f3c.cfdt.frFormulaire
OCD SAS5 avenue Albert Durand
31700 Blagnac
512 664 194 00051S3C MidiPy05.62.30.59.79midipyrenees@f3c.cfdt.frFormulaire
OCD SAS9 rue du chêne Germain
35510 Cesson-Sévigné
512 664 194 00036S3C Bretagne02.99.86.34.60bretagne@f3c.cfdt.frFormulaire
Enovacom SASU31 place Ronde
92800 Puteaux
443 685 573 00034
Bétor-Pub01.42.03.89.92info@betor-pub.orgFormulaire
Enovacom SASU52-54 rue de la Belle Feuille
92100 Boulogne-Billancourt
443 685 573 00034
Bétor-Pub01.42.03.89.92info@betor-pub.orgFormulaire
OBS SA31 place Ronde
92800 Puteaux
345 039 416 00515
Bétor-Pub01.42.03.89.92info@betor-pub.orgFormulaire
OBS SA52 place de l'Ellipse
92000 Nanterre
345 039 416 00507
Bétor-Pub01.42.03.89.92info@betor-pub.orgFormulaire
OBS SA141 Boulevard de Valmy
59650 Villeneuve d'Ascq
345 039 416 00499S3C Nord Pas de Calais03.20.06.83.29nordpasdecalais@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA11 boulevard Nicephore Niepce
44300 Nantes
345 039 416 00481S3C Loire Atlantique Vendée02.51.83.29.45loireatlantiquevendee@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA9 boulevard Nicephore Niepce
44000 Nantes
345 039 416 00473S3C Loire Atlantique Vendée02.51.83.29.45loireatlantiquevendee@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA101 rue de la Gaudinière
44300 Nantes
345 039 416 00465S3C Loire Atlantique Vendée02.51.83.29.45loireatlantiquevendee@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA12 rue du Patis Tatelin
35700 Rennes
345 039 416 00457S3C Bretagne02.99.86.34.60bretagne@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA32 avenue de l'Océanie
91140 Villejust
345 039 416 00432Bétor-Pub01.42.03.89.92info@betor-pub.orgFormulaire
OBS SA1 avenue de l'Europe
67300 Schiltigheim
345 039 416 00424S3C Alsace03.88.79.88.14alsace@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA32 avenue Léonard de Vinci
33600 Pessac
345 039 416 00416S3C Nord Aquitaine05.57.81.11.24nordaquitaine@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA8 impasse Rudolf Diesel
33700 Mérignac
345 039 416 00408S3C Nord Aquitaine05.57.81.11.24nordaquitaine@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA22 quai de Bacalan
33000 Bordeaux
345 039 416 00390S3C Nord Aquitaine05.57.81.11.24nordaquitaine@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA30 avenue Marcel Dassault
31500 Toulouse
345 039 416 00382S3C MidiPy05.62.30.59.79midipyrenees@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA30 rue Mozart
92110 Clichy
345 039 416 00374Bétor-Pub01.42.03.89.92info@betor-pub.orgFormulaire
OBS SA892 rue Yves Kermen
92100 Boulogne-Billancourt
345 039 416 00366Bétor-Pub01.42.03.89.92info@betor-pub.orgFormulaire
OBS SA5 avenue Albert Durand
31700 Blagnac
345 039 416 00358S3C MidiPy05.62.30.59.79midipyrenees@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA27 rue de la Milletiere
37100 Tours
345 039 416 00341S3C Berry - Val de Loire02.54.43.93.33berryvaldeloire@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA2 avenue Pierre Marzin
22300 Lannion
345 039 416 00333S3C Bretagne02.99.86.34.60bretagne@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA106 rue du Temple
75003 Paris
345 039 416 00325Bétor-Pub01.42.03.89.92info@betor-pub.orgFormulaire
OBS SA114 rue Marcadet
75018 Paris
345 039 416 00317Bétor-Pub01.42.03.89.92info@betor-pub.orgFormulaire
OBS SA10 rue St Amand
75015 Paris
345 039 416 00309Bétor-Pub01.42.03.89.92info@betor-pub.orgFormulaire
OBS SA3 rue Maurice et Louis de Broglie
90000 Belfort
345 039 416 00275S3C Franche-Comté03.81.25.08.25franchecomte@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA97 allee Alexandre Borodine
69800 Saint-Priest
345 039 416 00267S3C Rhône Loire04.72.11.38.50rhoneloire@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA3 rue Henri Rol-Tanguy
93100 Montreuil
345 039 416 00259Bétor-Pub01.42.03.89.92info@betor-pub.orgFormulaire
OBS SA42 avenue Henri Barbusse
69100 Villeurbanne
345 039 416 00242S3C Rhône Loire04.72.11.38.50rhoneloire@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA139 rue Vendôme
69006 Lyon
345 039 416 00234S3C Rhône Loire04.72.11.38.50rhoneloire@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA227 avenue des Aureats
26000 Valence
345 039 416 00226S3C Drôme-Ardèche04.75.78.17.70dromeardeche@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA23 rue Ronsard
64000 Pau
345 039 416 00218S3C Aquitaine Méridionnale05.59.27.82.32aquitainemeridionale@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA141 cours Gambetta
69003 Lyon
345 039 416 00200S3C Rhône Loire04.72.11.38.50rhoneloire@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA4 rue des Peupliers
59810 Lesquin
345 039 416 00192
S3C Nord Pas de Calais03.20.06.83.29nordpasdecalais@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA80 route des Lucioles
6560 Valbonne
345 039 416 00184S3C Côte d'Azur04.92.00.53.10cotedazur@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA860 rue René Descartes
13100 Aix-en-Provence
345 039 416 00176S3C Provence Alpes04.91.11.44.00provencealpes@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA2 allée des Erables
88000 Epinal
345 039 416 00168S3C Lorraine03.87.16.21.72lorraine@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA20 traverse de la Montre
13011 Marseille
345 039 416 00150S3C Provence Alpes04.91.11.44.00provencealpes@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA2 rue Jules Ferry
13003 Marseille
345 039 416 00143S3C Provence Alpes04.91.11.44.00provencealpes@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA420 rue Jurien de la Gravière
29200 Brest
345 039 416 00135S3C Bretagne02.99.86.34.60bretagne@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA3 allée de Beaulieu
35000 Rennes
345 039 416 00127S3C Bretagne02.99.86.34.60bretagne@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA17 rue Victor Basch
91300 Massy
345 039 416 00119
Bétor-Pub01.42.03.89.92info@betor-pub.orgFormulaire
OBS SA4 rue de la Châtaigneraie
35510 Cesson-Sévigné
345 039 416 00093S3C Bretagne02.99.86.34.60bretagne@f3c.cfdt.frFormulaire
OBS SA1 place des Droits l'Homme
93210 Saint-denis
345 039 416 00085Bétor-Pub01.42.03.89.92info@betor-pub.orgFormulaire
OBS SA195 rue Lavoisier
BP 1 ZIRST
38330 Montbonnot-Saint-Martin
345 039 416 00028S3C Isalpin04.50.57.87.45isalpin@f3c.cfdt.frFormulaire


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Bienvenue à B&D

La Société B&D rejoint l’UES OBS au 1er octobre 2022

Le 1er Octobre 2022, Business & Decision rejoint l’entité OBS SA et intègre l‘Unité Économique et Sociale OBS (UES OBS) qui regroupe : OBS SA, OCD France SAS et Enovacom SASU.

La Cfdt de B&D, en synergie avec la Cfdt de l’UES OBS, a co-signé l’accord anticipé d’adaptation qui permet de proposer des adaptations ou des compensations financières. Cet accord doit assurer qu’aucun salarié de B&D ne soit lésé ou ne reste dans une situation bancale et ceci sans remettre en cause les situations individuelles existantes.

Cette intégration permet aux salariés de B&D de bénéficier des avantages du modèle social commun de l’UES OBS. Dorénavant, c’est l’ensemble des décisions d’Entreprise et les accords négociés par vos Délégués Syndicaux qui s’appliquent à tous les salariés de B&D.

C’est au niveau syndical que se joue l’influence sur les conditions de travail pour les salariés tant pour les droits collectifs qu’individuels. Les organisations syndicales sont les seules à pouvoir entériner les accords d’Entreprise. De ce fait, la somme des accords signés par vos représentants définit le contrat social de l’UES OBS.

L’article ci-dessous permet de détailler les changements principaux liés à l’intégration de B&D dans OBS SA et met l’accent sur les compensations qui ont été négociées en proposant des liens vers les articles dédiés correspondants.

Nécessitez pas à contacter Frédéric FROPO et Nabil ABOUTAIEB pour toutes vos questions.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Télétravail & désaccord

Télétravail dans l’UES OBS – C’est vous qui allez payer la facture !

Une négociation s’est ouverte en 2021 pour amender l’accord télétravail existant et permettre de prendre en compte le développement radical de ce nouveau mode d’organisation du travail. Malheureusement rien ne s’est passé comme espéré et la Direction est restée sur ses positions.

La Cfdt souhaite vous présenter, dans la suite de cet article, les thèmes qu’elle a défendu pour vous lors de cette négociation : revalorisation des Indemnités, équité, souplesse, volontariat, dotation, recours… mais également les raisons de l’échec de ces négociations.

Par ailleurs, la Cfdt propose une synthèse de l’accord existant et sa portée actuelle sur les salariés de l’UES OBS.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Prime vacances – Bilan 2022

La Cfdt tire le bilan de la nouvelle Prime vacances

La Cfdt s’est battue pour obtenir une prime vacances égale pour tous. C’est enfin une réalité et nous connaissons maintenant le montant pour chacune des entités du périmètre de l’UES OBS :

  • OBS SA : 524,64€ pour un salarié temps plein présent du 1er juin 2021 au 31 mai 2022,
  • OCD France : 548,74€ pour un salarié temps plein présent du 1er juin 2021 au 31 mai 2022,
  • Enovacom SASU : 510,88€ pour un salarié temps plein présent du 1er juin 2021 au 31 mai 2022.

Bonne nouvelle, le montant de la prime vacances distribuée aux salariés est bien supérieur aux montants espérés (1% du salaire moyen) et ceci grâce au nouveau mode de calcul à l’initiative de la Cfdt.

Retrouvez toutes les explications de la sur-performance de la nouvelle prime vacances.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] ENOVACOM et la Cfdt

La Cfdt aux côtés des salariés d’ENOVACOM

La société Enovacom – Partie intégrante de l’UES OBS

Depuis 2021, Enovacom est une composante à part entière de l’UES OBS. Cette Unité Économique et Sociale comprend également les sociétés OBS SA et OCD France. Cette intégration permet à Enovacom de bénéficier des avantages du modèle social commun. C’est en effet l’ensemble des décisions d’Entreprise et les accords négociés au niveau de l’UES qui s’appliquent à tous les salariés d’Enovacom.

La société Enovacom travaille dans une niche spécifique qui a d’excellentes perspectives d’activités. Il est important de conserver cette identité sans mettre à mal la synergie qui a fait sa réussite actuelle. Il est également important d’accompagner sa croissance sans entraver sa dynamique.

Il n’en reste pas moins primordial pour la Cfdt de renforcer parallèlement l’unité sociale de l’UES OBS en conservant un regard pragmatique avec une volonté d’équité et d’efficacité. La convergence des processus, des outils et des fonctions supports doit également rester un objectif commun.

Accompagnement de la Cfdt – Écouter, informer les salariés

Pour la Cfdt, les salariés sont adultes et responsables. C’est la raison pour laquelle nous entendons partager avec transparence l’actualité de l’UES sans tomber dans des slogans simplistes et racoleurs

Il ne peut y avoir d’un côté « ceux qui savent » et de l’autre « ceux qui sont spectateurs et ignorants ».

La Cfdt propose ainsi d’accompagner tous les salariés qui le souhaitent en mettant à disposition un site très dynamique (cfdt-obs.fr) et des repères d’Entreprise didactiques. L’objectif principal de cette démarche est de donner les informations au plus près de la réalité des salariés.

La compréhension et l’analyse des droits applicables aux salariés de l’UES porte sur de nombreux sujets :

N’hésitez pas à vous inscrire gratuitement au site cfdt-obs.fr pour bénéficier d’un accès complet aux site Cfdt de l’UES OBS. Vous serez ainsi les premiers informés sur l’actualité la plus marquante d’Enovacom.

La Cfdt vous accompagne au quotidien

Pour nous, chacune et chacun peut apporter son regard et ceci quel que soit son statut, son activité et sa fonction. C’est pourquoi, nous cherchons des représentants qui seront des relais pour informer au mieux les salariés d’Enovacom via le site cfdt-obs.fr.

Nous vous proposons de rejoindre les équipes Cfdt pour assurer une réelle proximité auprès des salariés. N’hésitez pas à vous rapprocher de vos représentants Cfdt pour signaler votre intérêt.

L’importance des syndicats – Le pouvoir de négocier

C’est au niveau syndical que se joue l’influence des salariés sur les droits collectifs et individuels.Ce sont en effet les organisations syndicales qui sont les seules à pouvoir entériner les accords d’Entreprise. C’est, de ce fait, la somme des accords signés qui définit le contrat social de l’UES OBS.

La représentativité de la Cfdt au niveau de l’UES OBS nous permet d’être en capacité d’arbitrer les différents choix d’orientations qui impactent au quotidien les salariés.

C’est ainsi que la Cfdt est partie prenante depuis toujours de ces négociations avec la volonté constante de défendre les intérêts collectifs et individuels de tous les salariés en faisant des propositions constructives, réalistes et étayées.

Rejoignez les Équipes Cfdt pour dynamiser Enovacom

Le pluralisme et la diversité syndicale est actuellement absente d’Enovacom. La CFE-CGC est à ce jour le seul syndicat à représenter les salariés d’Enovacom au niveau de l’UES OBS.

Nous considérons, pour notre part, que la Direction est responsable d’avoir entretenu des cultures et des comportements cloisonnés entrainant inévitablement du corporatisme. Ce mode de fonctionnement d’un autre âge est incompatible avec la notion d’Unité Économique et Sociale.

Pour la Cfdt, Il est temps de diversifier les organisations syndicales qui vous représentent et de proposer une réelle alternative sans connivence avec la Direction.

Venez rejoindre les équipes de la Cfdt de l’UES OBS :

  • Pour participer à la vie sociale et économique d’Enovacom,
  • Pour mieux comprendre l’environnement l’organisation de votre entreprise,
  • Pour améliorer de notre quotidien et devenir ambassadeur des salariés,
  • Pour enrichir votre parcours professionnel,
  • Pour apporter des idées innovantes et responsables.

Nous avons besoin de vous – Vous avez besoin de la Cfdt

Des élections professionnelles sont prévues en fin d’année 2022. N’hésitez pas à nous contacter pour rejoindre le collectif Cfdt. Nous répondrons à toutes vos interrogations.

La Cfdt, 1ère organisation syndicale du privé, propose un collectif dynamique qui inlassablement est force de propositions pour défendre les intérêts communs. Être une Organisation Syndicale responsable c’est négocier, négocier, encore négocier pour obtenir le meilleur pour les salariés.

Pensez à réagir en postant anonymement un commentaire (voir le champ “laisser un commentaire” ci-dessous)

#Partout pour tous

[CFDT, UES OBS] Prime Vacances – Évolution

Prime Vacances – Comment ça marche ?

La prime vacances est régie par notre convention collective BETIC. Cependant, depuis la mise en œuvre de la prime vacances, la Direction n’a pas fait le choix de respecter le cadre décrit par la convention collective.

La Cfdt est fière d’avoir su enfin convaincre l’ensemble des parties d’un retour au respect d’un principe d’égalité de traitement et du retour au mode de calcul officiel basé sur la somme des congés payés (et non sur les salaires).

Retrouver toute l’analyse de la Cfdt et les impacts de la nouvelle répartition de la prime vacances.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Prime vacances & CET

Intérêt et modalité de dépôt sa prime vacances sur le CET

Alors que reprennent les discussions avec la Direction sur le Compte Épargne Temps (CET), la Cfdt vous propose une série d’articles sur le fonctionnement de votre CET. Retrouvez également la page repère dédiée résumant le fonctionnement complet du CET de l’UES OBS.

Cet article est dédié aux modalités de dépôt de la prime vacances sur votre CET en utilisant un outil des plus performant : notre messagerie professionnelle. Cet article permet aussi de déterminer les gains éventuels associés.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Intéressement de 2023

Position Cfdt concernant l’avenant 2022 de l’accord d’intéressement
L’esprit de responsabilité de la Cfdt

En 2021, l’UES OBS s’est dotée, dans la douleur, d’une nouvelle règle pour la distribution de la prime d’intéressement pour les années 2021, 2022 et 2023 (retrouvez la synthèse de l’accord correspondant).

Cet accord triennal prévoit la négociation d’un avenant annuel pour définir les objectifs de l’intéressement. Dans le cas présent, il s’agit de définir les objectifs fixés pour 2022 concernant la prime d’intéressement qui sera versée en 2023. Pour être validé, cet avenant doit faire l’objet d’un accord majoritaire (soit, a minima, signé par 2 Organisations Syndicales au sein de l’UES OBS).

Cet article expose la position et les choix de la Cfdt concernant la ratification de cet avenant qui permet, ou pas, la mise en place d’un intéressement en 2022.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] NAO OCD – Un non-sens

Des NAO OCD France surréalistes bien loin des préoccupations des salariés
Ou comment phagocyter les négociations au profit des “Très Gros” salaires

Après des NAO UES OBS particulièrement décevantes, sans aucune prise en compte des avancées proposées par la Cfdt, les NAO OCD France aboutissent finalement à une vraie caricature. Toutes ces négociations se sont en effet focalisées autour d’un seul et même sujet : doit-on proposer des compensations financières aux « très gros salaires » en relation avec la nouvelle répartition de la prime vacances ?

La Cfdt a en effet assisté à une vraie parodie orchestrée par la Direction et la CFE-CGC Orange (organisation syndicale majoritaire chez OCD France) : ou comment “oublier l’intérêt collectif des salariés

Mais comment donc est-il possible de faire passer au second plan des sujets aussi importants que :

  • Le pouvoir d’achat des salariés en ces temps d’inflation galopante qui se consolide autour de 5,4% pour 2022,
  • La transparence sur l’attribution des parts variables,
  • La revalorisation des frais de déplacement et des indemnités repas ?
  • Le traitement des bas salaires dans certains métiers spécifiques ?

Pour la Cfdt, il hors de question d’adouber cette parodie de négociations au service d’une infime minorité de salariés déjà bien favorisés.
La Cfdt refuse de signer la dernière proposition d’accord “qui élude les vrais sujets” des NAO OCD France.

Retrouvez l’analyse Cfdt de l’accord cosigné par la Direction et la CFE-CGC Orange.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] NAO OBS SA – Par ici la sortie

Une négociation catastrophique
Ou comment dire “allez voir ailleurs si vous n’êtes pas content”

Après des NAO UES OBS décevantes n’embarquant aucune des avancées proposées par la Cfdt, les NAO OBS SA débouchent sur un vrai cataclysme pour les salariés et les managers. Les NAO OBS SA se soldent par une affligeante proposition en complet décalage avec l’inflation prévisionnelle 2022.

La Cfdt souhaite tout d’abord remercier les plus de 200 salariés qui ont soutenu le mouvement de grève lancé conjointement avec la CGT OBS. L’objectif commun était d’obtenir des mesures collectives significatives lors de ces NAO OBS SA pour conserver un pouvoir d’achat équilibré.

Avec une prévision d’inflation 2022 qui se consolide autour de 5%, la Cfdt attendait une ouverture de la part de la Direction : le poids des grévistes et les arguments de la Cfdt n’ont malheureusement pas suffit pour faire entendre raison à la Direction qui est restée complétement inflexible et intransigeante.

La Direction avait pourtant défendu dans toutes les NAO précédentes un alignement des enveloppes de NAO sur l’inflation. Cette année, c’est la douche froide. La Cfdt (comme la CGT OBS) refuse de signer la dernière proposition d’accord “au rabais” des NAO OBS SA.

Retrouvez l’analyse Cfdt de cette décision unilatérale imposée par la Direction.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Préavis de grève OBS SA

Sauvegardons ensemble notre pouvoir d’achat !
La Cfdt et la CGT OBS lancent un préavis de grève chez OBS SA

La Direction d’OBS SA a adopté une attitude irrespectueuse et indigne en refusant d’une part la mise en place de mesures collectives significatives et en proposant d’autre part des augmentations individuelles en complet décalage avec les 4,5% d’inflation prévisionnelle de 2022.

Cette inflation galopante va inévitablement provoquer un fossé du pouvoir d’achat entre les salariés non-augmentés ou faiblement augmentés (soit environ 35% des salariés) et les autres salariés mieux lotis.

Pour ne pas dériver vers ce monde à deux vitesses complètement inacceptable, la Cfdt revendique pour les NAO OBS SA des mesures collectives à hauteur de 3,14% de la masse salariale.
Seule des mesures collectives permettraient de ne pas creuser une fois de plus les écarts de salaires.

Mobilisons-nous Mercredi 20 avril 2022 pour une meilleure justice sociale

La Cfdt suivie par la CGT OBS ont déposé un préavis grève pour une grande journée de mobilisation pour défendre le pouvoir d’achat des salariés d’OBS SA.

La réussite de ce mouvement passe par une mobilisation et une participation massive à cette journée de grève.

Les acteurs du dialogue social ont besoin de votre soutien

C’est TOUS ENSEMBLE que nous créerons le rapport de force nécessaire pour faire entendre nos voix réunies.

Faisons pression pour négocier des mesures collectives significatives pour conserver un pouvoir d’achat équilibré et une plus juste répartition des richesses.

Refusons une nouvelle Décision Unilatérale de l’Employeur au rabais en complet décalage avec un contexte de très forte inflation 2022

Pensez à nous contacter en postant anonymement vos réactions (voir “laisser un commentaire” ci-dessous)

#Partout pour tous

[CFDT, UES OBS] Bilan NAO UES OBS 2022

Décevant bilan des NAO UES OBS 2022
Ou comment « oublier » l’intérêt des salariés

Après avoir exprimé son agacement en entrée de négociation UES OBS sur le non-respect des engagements de l’accord des NAO 2021 ; la Cfdt a su rebondir pour obtenir de nouvelles avancées pour faire progresser le package social de l’ensemble des salariés.

Le texte qui était soumis à signature aurait surtout permis :

  • De sortir la tête haute des minima 2007 devenus soudainement illégaux,
  • La mise en place d’une prime vacances égale pour tous sans qu’aucun salarié ne perde de pouvoir d’achat,
  • Des avancées sur les tickets restaurants, la mobilité durable, l’abondement, …

Malheureusement – « et c’est une vraie aberration » – la Cfdt a été abandonnée par la CFE-CGC Orange et la CGT OBS empêchant d’entériner ces avancées, faute d’une signature d’accord majoritaire.

Le dogme de la défense des salariés les plus aisés pour l’une, et celui des combats perdus d’avance pour l’autre, a empêché de maintenir un modèle social que la Direction met à mal depuis de nombreuses années.

L’amateurisme de la Direction de l’UES OBS, et son incapacité à fournir des éléments d’analyse permettant de garder la tête froide, n’ont pas non plus facilité les parties à se positionner.

Faute d’accord majoritaire, la Cfdt vous propose l’analyse du « moins-disant » PV de désaccord que la Direction nous a imposé pour ces NAO UES OBS 2022 : dommage ! Il a manqué une signature.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Minima salariaux et NAO UES OBS 2022

Nouveau dispositif compensateur pour les bas salaires
associé aux NAO UES OBS 2022

La Cfdt espérait pouvoir sortir la tête haute et négocier au mieux une nouvelle mesure visant à compenser la brutale remise en question juridique des minima de l’UES OBS – Ceci alors que ce dispositif existait depuis 2007.

Malheureusement, comme déjà exposé, la Cfdt a été abandonnée par la CFE-CGC Orange et la CGT OBS et les avancées obtenues n’ont pas pu être toutes entérinées, faute d’une signature majoritaire.

Le dogme de la défense des salariés les plus aisés pour l’une, et celui des combats perdus d’avance pour l’autre, a empêché de maintenir un modèle social que la Direction met à mal depuis de nombreuses années.

Retrouvez l’analyse des raisons de ce brusque changement et la présentation du mécanisme compensateur qui a été introduit dans le PV de désaccord des NAO UES OBS 2022.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Intéressement – Bilan 2022

La “bonne” surprise
ou le grand cirque de l’intéressement 2022

Alors qu’OCD France SAS (présenté par certains comme « l‘Ali-corne ») devait exploser ses objectifs ; alors qu’OBS SA risquait fort de ne pas déclencher l’intéressement (malgré des objectifs réduits) ; alors qu’Enovacom SASU devait tout juste tenir ses objectifs : rien ne s’est passé comme prévu. Tous les pronostics ont été déjoués concernant la valorisation de la prime d’intéressement 2022 relative aux résultats 2021.

La Cfdt continue de maintenir sa défiance vis-à-vis de l’accord triennal d’intéressement 2021-2023 arraché de justesse par un referendum initié en septembre 2021 par le syndicat maison – la CFE-CGC Orange. Ce type de referendum se fait toujours au mépris de la représentation syndicale.

En effet, l’analyse Cfdt des résultats financiers 2021 fait apparaitre :

  • Une profitabilité très préoccupante pour OBS SA et OCD France SAS,
  • Une incapacité récurrente de la Direction de l’UES OBS à tenir ses budgets,
  • De très fortes inquiétudes sur l’intéressement 2022 et 2023 avec des objectifs pas vraiment maitrisés.

Comme l’affirme toujours la CFE-CGC Orange, nous verrons bien si l’accord d’intéressement signé pour 3 ans est “entièrement renégociable” chaque année. La Cfdt a un gros doute, la Direction affirmant que les objectifs financiers sont contraints par des budgets fixés par Orange SA et que les règles de calculs de l’intéressement sont normalisées et non négociables.

La Cfdt vous présente son analyse, ses craintes, et expose les perspectives d’intéressement pour 2022 et 2023.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] La RSE aux abonnés absents

Enlisement de la Responsabilité Sociale et Écologique de l’UES OBS

La Direction, « jouant la montre », avait indiqué qu’il était nécessaire d’attendre la présentation au CSEE du 11 janvier avant de pouvoir commencer à tirer les premières conclusions au sujet de Responsabilité Sociale (ou Sociétale) de l’Entreprise (RSE) – soit déjà 2 ans après la mise en place de la commission RSE du CSE…

Au pied du mur, les masques tombent devant une réalité affligeante.
L’espoir d’une réelle politique RSE pour OBS SA disparait.

La RSE est pourtant le “Sujet du moment”. Elle a pour objectif collectif de ne plus dissocier les questions sociales et économiques des questions environnementales pour donner à chacun le pouvoir de vivre. C’est s’interroger sur « la responsabilité de l’Entreprise vis-à-vis des effets qu’elles exerce sur la société » en se souciant de préserver les droits humains et l’environnement.

Pour la Cfdt, Orange Business Services doit être proactive sur ces sujets sans subir et attendre d’être dans une impasse vis à vis de la concurrence. Le marché de l’Entreprise du numérique doit s’obliger à requalifier chaque action et chaque processus en évaluant leurs impacts sociétaux et environnementaux sur le long terme.

La RSE, c’est essentiellement un sujet de changement de gouvernance à tous les niveaux de l’entreprise.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Accord égalité pro

De nouveaux droits vers l’égalité professionnelle dans l’UES OBS

La Cfdt a signé l’accord Égalité Professionnelle et lutte contre les discriminations au sein de l’UES OBS. Il s’agit d’un accord triennal couvrant la période du 1er septembre 2021 au 31 Août 2024.

Cet accord apporte les principales évolutions suivantes :

  • Rallongement de la prise en charge du salaire à 100% pour les congés paternité,
  • Introduction de jours de solidarité pour l’aide aux aidants.

Ce nouvel accord reprend par ailleurs l’essentiel de ce qui était présent dans les accords précédents. L’accord s’articule ainsi autour des thèmes suivants :

  • La féminisation des effectifs et des recrutements mais hélas avec une ambition bien faible de 26%,
  • La rémunération,
  • Les perspectives professionnelles,
  • L’équilibre vie privée-vie professionnelle,
  • La prévention, la lutte contre le harcèlement et la violence au travail, lutte contre les discriminations.

La Cfdt met en avant son référent Yannick JAN : rapporteur de la CSSCT (Commission de Santé, Sécurité et Conditions de Travail) et membre de la commission EFD (Égalité, Formation et Diversité). N’hésitez pas à le contacter sur tous ces périmètres.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Pourquoi VOTER « NON »

Le vote « NON » au référendum était pourtant une évidence

Non seulement l’accord soumis à référendum est mauvais,
mais en plus, il nous engage pour 3 ans sans renégociations possibles.
En votant « NON », les salariés auraient retrouvé le pouvoir de stopper la spirale négative face à la Direction.

Retrouvez notre conférence débat en coopnet, et visualisez le PDF présenté durant la campagne.

Face à un mauvais accord, le vote « NON » était pourtant une évidence

Ce texte introduit une double peine

  • Le nouveau seuil de déclenchement de l’intéressement, basé sur des objectifs de profitabilité, ouvre la possibilité d’avoir 0€, 1 an, 2 ans voire 3 ans. Ce seuil a ainsi un fort risque d’être bloquant malgré de bons, voire de très bons résultats !
  • De plus, la nouvelle méthode de calcul distribue moins d’intéressement que les années précédentes, en cas de déclenchement !

… dans un contexte difficile.

En effet, le principal critère de profitabilité est actuellement très mal maitrisé par nos Directions, surtout en cette période de réorganisations permanentes.

Pour négocier et améliorer l’accord, le vote « NON » était pourtant une évidence

Voter “NON” aurait permis de négocier un nouvel accord au plus vite, dès 2022.
Malheureusement, l’accord tel qu’il est proposé au référendum empêche toutes négociations pendant 3 ans :

  • La Direction a refusé la demande de la Cfdt d’introduire un article dédié aux éléments amendables chaque année,
  • La Direction n’a pas saisi la possibilité de signer un accord valable 1 an.

La CFE-CGC et la Direction se sont entendues pour écarter toute négociation sous la formule lapidaire suivante :

[L’avenant annuel] aura pour seul objet de définir le niveau de l’objectif annuel des indicateurs de performance dans la continuité de ce qui a été négocié pour l’année 2021 à partir du budget annuel de chaque entité en ce qui concerne les indicateurs financiers (EBITDAaL après retraitements et CA services)”

Pour la Cfdt, la CFE-CGC a menti lorsqu’elle a affirmé qu’il est déjà prévu dans l’accord de négocier les objectifs tous les ans ! et qu’il n’y a “aucun risque” à signer l’accord d’intéressement 2021-2022-2023″.

En votant “oui”, rien n’est négociable : ni les objectifs (à la main de la Direction), ni les seuils, ni la structure de l’accord qui sont gravés pour 3 ans.

Pour donner le pouvoir aux salariés, le vote « NON » était pourtant une évidence

Voter « Oui » c’est reconnaitre qu’il est possible de dégrader sévèrement un accord sans compensations. Mais c’est surtout donner du crédit au nouveau discours de la Direction et de la CFE-CGC : « c’est mieux que rien ». Cette position ne peut aller ni dans le sens des salariés ni dans la perspective de conquérir de nouveaux droits sociaux.

Non seulement, la victoire du « NON » aurait imposé l’ouverture d’une négociation dès l’année prochaine
Mais une victoire massive du « NON » aurait démultiplié la pression des salariés sur la Direction :

  • Avec la certitude que cette négociation aboutisse à une amélioration de l’accord imposé,
  • Avec un message fort envoyé à la Direction pour arrêter de dégrader notre package social,
  • Avec l’obtention de compensations lors des NAO 2022 pour conserver notre attractivité.

L’impact du « NON » à ce référendum aurait été beaucoup plus fort que n’importe quelle grève.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Référendum Intéressement

Référendum salarié sur l’accord d’intéressement de l’UES OBS

La consultation sur l’accord trouvé entre la CFE-CGC et la Direction sur l’intéressement triennal 2021-2023 se déroulera du mardi 7 septembre 2021 (9h) au jeudi 9 septembre 2021 (14h).

Pour défendre le pouvoir d’achat des salariés de l’UES OBS,
le vote « NON » au référendum devient une évidence

La Cfdt de l’UES OBS expose tous les éléments pour appréhender les enjeux de cette consultation :

Retrouvez tous les arguments Cfdt pour comprendre le refus de signature de l’accord d’intéressement 2021-2023 au 30 juin 2021.

Réagissez en postant anonymement un commentaire (voir le champ “laisser un commentaire” ci-dessous)