Archives par étiquette : Conditions de travail

[CFDT, UES OBS] Télétravail en 2022

Comprendre l’accord Télétravail de L’UES OBS en 2022

Précurseur dans ses demandes, la Cfdt n’a pas cessé depuis 2013 de promouvoir le télétravail dans toutes les entités de l’UES OBS et de veiller à la bonne application de l’accord existant.

Les modes de travail ont depuis été bouleversés par la pandémie du Covid et le développement massif du télétravail. Une page a réellement été tournée. Il reste cependant : à améliorer la confiance envers les salariés, à ne plus avoir d’a-priori sur le télétravail en début et fin de semaine et à ne plus mettre en doute le télétravail féminin le mercredi…

Malgré les efforts de la Cfdt pour porter vos revendications et tenter d’améliorer l’accord existant en prenant en compte l’évolution du télétravail, la Direction a refusé de prendre en compte les impacts réels de ce changement sociétal. L’accord existant reste donc inchangé.

L’article ci-dessous propose une nouvelle synthèse des règles associées à l’accord télétravail pour permettre aux salariés d’OBS SA, d’OCD France SAS et de Enovacom SASU de bien appréhender la généralisation de ce mode de travail (télétravail occasionnel, télétravail en jours fixes par semaine ou en volume mensuel de jours flottants).

La Cfdt souhaite également mettre l’accent sur les difficultés rencontrées par certains salariés et propose des solutions avec des accompagnements spécifiques pour les sujets suivants :

  • Refus de valider des avenants de télétravail,
  • Dégradation des conditions et limitation du nombre de jours de télétravail,
  • Renouvellement non-tacite de l’avenant télétravail,
  • Imposition des jours de télétravail sans double volontariat,
  • Refus de prêt de matériel à domicile pour les télétravailleurs,
  • Perte des bureaux attitrés pour certains salariés sédentaires sans avenant télétravail,
  • Dégradation des modes de restauration de l’Entreprise.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Télétravail & désaccord

Télétravail dans l’UES OBS – C’est vous qui allez payer la facture !

Une négociation s’est ouverte en 2021 pour amender l’accord télétravail existant et permettre de prendre en compte le développement radical de ce nouveau mode d’organisation du travail. Malheureusement rien ne s’est passé comme espéré et la Direction est restée sur ses positions.

La Cfdt souhaite vous présenter, dans la suite de cet article, les thèmes qu’elle a défendu pour vous lors de cette négociation : revalorisation des Indemnités, équité, souplesse, volontariat, dotation, recours… mais également les raisons de l’échec de ces négociations.

Par ailleurs, la Cfdt propose une synthèse de l’accord existant et sa portée actuelle sur les salariés de l’UES OBS.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Flex-Office – Généralisation

Les dangers du Flex-office

La Direction a choisi de généraliser progressivement le « Flex-office » à tous les salariés de l’UES OBS. Cette mutualisation des postes de travail prend aussi les doux noms de « Environnement managé » ou « Environnement dynamique ». A croire que le terme a du mal à être assumé.

En effet, tous les derniers déménagements (Stadium, la Défense, Rennes, Toulouse, Aix, Marseille…) introduisent systématiquement un nombre de positions de travail cible inférieur au nombre de salariés associés. Sournoisement, sans cadre précis, ce nouveau mode de travail envahit graduellement toute l’UES OBS sans contrôle ni analyse d’impacts.

L’objectif de la Direction est clair : optimiser nos locaux et faire des économies financières substantielles.

La Cfdt se positionne sur cette nouvelle modalité de travail et analyse les impacts sur les salariés et leurs conditions de travail. Nous avions déjà mis en avant les dangers des Open-Space, cette fois c’est au tour du Flex-office d’être décortiqué. Alors, quand les deux s’en mêlent…


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Fin du télétravail sanitaire

Le télétravail sanitaire prend fin pour l’UES OBS
Vive le Télétravail !!!

Au vu de l’évolution favorable de la pandémie liée au Covid-19, et suite à l’allègement des consignes gouvernementales, le télétravail sanitaire de l’UES OBS a pris fin au 1er octobre 2021.

La conséquence est naturelle, la proportion d’avenants télétravail a explosé dans l’UES OBS ces derniers mois.

La Cfdt analyse les impacts de ces changements et décrypte les difficultés de l’entreprise à suivre la musique pour s’adapter à cette généralisation du télétravail :

  • Difficultés de gestion du matériel et des postes de travail disponibles,
  • Inéquités d’application et de mise en œuvre du télétravail,
  • Absence d’anticipations structurelles et d’outillages,
  • Arrivée des bureaux partagés…


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] OCD – L’année du Carve-out

2021 sera l’année du “Carve-out” d’Orange Cyberdefense

“2021 sera l’année du ‘Carve-out’ pour plus d’autonomie et plus de moyens” est la première annonce faite par Michel Van Den Berghe sur le sujet. Depuis cette phrase énigmatique du 12 janvier 2021, les interrogations des salariés d’OCD vont bon train et personne ne sait vraiment quels seront les prochains changements à venir.

Le dernier CSEC extraordinaire du 13 avril 2021 a permis de lever une petite partie du voile qui entoure cet obscur “Carve-Out” qui devrait prendre forme en juillet 2021. Il conforte également les annonces prémonitoires faites par la Cfdt en octobre 2020 (voir l’article “OCD un monde à part“).

Voici l’analyse de la Cfdt sur les perspectives du “Carve-Out” pour OCD SAS mais également pour OBS SA.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Télétravail – Exprimez-vous

Retour sur site :
Donnez votre avis

Comme déjà annoncé dès le 28 août par la Cfdt, la Direction a constaté depuis juin que de nombreux salariés préféraient largement travailler de chez eux, ou tout du moins en dehors de leur lieu habituel de travail. Cette situation se confirme d’ailleurs en début septembre avec des taux d’occupation vraiment assez faible pour de nombreux sites de l’UES OBS.

Pour la Cfdt, à aucun moment la Direction n’a cherché à répondre aux deux questions pourtant essentielles permettant de comprendre ce changement radical de mode de travail :

  • Pourquoi les salariés ne sont-ils pas revenus en masse sur leur site de travail ?
  • Quelles sont leurs attentes pour un retour sur site ?

Prononcez-vous sur ces deux questions existentielles

Pourquoi ne souhaitez-vous pas revenir sur site plus de 2 jours par semaine (Plusieurs réponses sont possibles) ?

  • Je suis plus efficace chez moi, (20%, 138 Votes)
  • Je ne me sens pas suffisamment en sécurité sur site ou dans les transports en communs (18%, 123 Votes)
  • Je suis une personne à risque ou proche d'une personne à risque, (6%, 43 Votes)
  • Je prends/J'ai pris des risques dans ma vie privée et ne veux pas les partager avec mes collègues, (2%, 12 Votes)
  • Je ne retrouve pas la convivialité attendue sur mon site, (8%, 53 Votes)
  • N'importe quoi, je suis revenu tous les jours sur site, (2%, 13 Votes)
  • Je concilie plus facilement ma vie privée en restant chez moi (temps de transport, disponibilité, calme, ...), (19%, 129 Votes)
  • Je ne vois pas l'intérêt, (9%, 61 Votes)
  • Personne ne me l'a demandé, (2%, 14 Votes)
  • Le protocole me semble lourd (irritations, maux de tête et difficultés d'expression avec un masque ; désinfections récurrentes, ...). (16%, 111 Votes)

Nombre de votants : 241

Fin du sondage : 15 octobre 2020 @ 17:00

Loading ... Loading ...

Qu'attendez-vous pour revenir sur site "comme avant" ?

  • Des conditions sanitaires optimum, (9%, 21 Votes)
  • Un retour massif de mes collègues, (4%, 8 Votes)
  • La fin de la pandémie, (28%, 63 Votes)
  • Arrêtez avec vos questions puisque je vous dis que je suis revenu sur site ! (5%, 12 Votes)
  • Rien, je veux continuer à télétravailler massivement. (54%, 120 Votes)

Nombre de votants : 224

Fin du sondage : 15 octobre 2020 @ 17:00

Loading ... Loading ...

Sans une analyse de cette situation inédite et une meilleure connaissance de la position des salariés, la Direction a tout de même fait le choix stupéfiant de contraindre tout le monde de revenir sur site dès le 1er septembre
Pour rappel, il n’existe aucune contrainte règlementaire sur le retour aux bureaux…


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Immobilier de l’UES OBS

Les locaux de l’UES OBS sont-ils l’idéal ?

La crise sanitaire liée au Coronavirus et le télétravail a mis en évidence de nouvelles questions existentielles comme :

Le meilleur lieu pour travailler est-il bien celui choisi par mon Entreprise ?

Les différents déménagements d’entreprise ramènent cependant systématiquement aux mêmes constatations des élus et aux mêmes écueils – nous sommes bien loin de l’idéal des salariés :

  • La politique immobilière est inadaptée à notre croissance rapide des effectifs,
  • Les choix immobiliers sont trop souvent en inadéquation avec nos contraintes quotidiennes,
  • Les optimisations financières pénalisent toujours les salariés,
  • La co-construction n’est qu’un leurre et les aménagements sont pilotés par la finance.

La Cfdt, propose d’analyser le désamour des salariés de l’UES OBS vis-à-vis des conditions de travail mais aussi vis-à-vis de leur poste de travail.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Rentrée 2020 – Danger

La rentrée de tous les dangers

Alors que le gouvernement à présenté les conditions de retour au travail en entreprise le 18 août 2020, la Direction attend le 28 août pour informer les élus du CSEC UES OBS et attend le 31 août pour informer les managers…

Rappelons-le, la date d’application de ces nouvelles mesures est fixé au 1er septembre 2020.

Tout un chacun aura compris, annoncées le 18 août 2020, les règles pour pour un retour au travail sont :

  • Port du masque obligatoire sauf dans les bureaux individuels,
  • Recommandation du télétravail.

Pour les salariés du Groupe Orange, la rentrée 2020 devait ressembler, peu ou prou, à la sortie. Et bien non
Non seulement le groupe Orange change les règles concernant le télétravail, mais en plus, elle attend le dernier moment pour l’annoncer !!!

Pour la Cfdt, la méthode est inacceptable. Elle met dans l’embarras les salariés et en première ligne les managers.

Répondez au sondage ci-dessous pour exprimer votre position.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

Contactez vos Délégués Syndicaux Cfdt de l'UES OBS

[CFDT, UES OBS] Open-spaces dans l’UES OBS

Les open-spaces « gangrènent » l’UES OBS ?

L’open-space ne sont plus un débat, c’est une donnée d’entrée pour la majorité des salariés de l’UES OBS.

En effet, plus de 75% de salariés de l’UES travaillent déjà dans des espaces de travail collectif ouverts comprenant plus de 6 personnes. Cette proportion de salariés travaillant en open-spaces est d’ailleurs toujours accentué dans nos sites les plus importants avec des espaces de travail pouvant regrouper jusqu’à 50 salariés.

De plus, les deniers déménagements 2022 continuent à accentuer la proportion des Open-space dans nos espaces de travail sans tenir comptes des écueils de ce mode de travail qui accentue considérablement le télétravail.

Nous pouvons toujours citer en 2022 comme lieux représentatifs de ce mode de travail ouvert :

  • Les sites d’OCD de la Défense (645 salariés), de Rennes (330 salariés), de Massy (125 salariés), …
  • Les sites d’OBS SA de Massy (570 salariés), de la Défense (485 salariés), de Saint Denis (295 salariés), de Rennes Modena (260 salariés), de Montreuil (245 salariés), de Marcadet (190 salariés), …

Ces sites regroupent déjà plus de 60% des effectifs de l’UES OBS.

S’agit-il pour autant de la panacée ??? C’est ce que propose d’analyser la Cfdt.