Archives par étiquette : Minima Salariaux

[CFDT, UES OBS] Bilan des NAO 2022

Retrouvez toute la cohérence de la Cfdt lors des NAO 2022

Tout au long du round des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO), la Cfdt a maintenu sa cohérence pour défendre le collectif bien loin d’un certain corporatisme parfois affiché.

Retrouvez les bilans de chacune des NAO :

Comme la Cfdt n’est pas représentative chez Enovacom, elle n’a pas pu participer à cette négociation. Retrouvez, cependant, une synthèse de cet accord dans la suite de cette article.

Il est primordial d’avoir la Cfdt autour de la table des négociations. Ni la collusion ou la défense d’intérêts personnels, ni la dramatisation ou l’exacerbation des tensions, ne servent la cause des salariés.

Pour la Cfdt, seuls ceux qui défendent leurs valeurs (et leurs cohérences) et ceux qui se donnent les moyens de réussir, obtiennent des avancées significatives.

Retrouvez le bilan synthétique de la position de la Cfdt durant l’ensemble des NAO 2022 de toute l’UES OBS.

Inscrivez-vous gratuitement au site Cfdt pour accéder à l’intégralité des articles du site de l’UES OBS.


[CFDT, UES OBS] Bilan NAO UES OBS 2022

Décevant bilan des NAO UES OBS 2022
Ou comment « oublier » l’intérêt des salariés

Après avoir exprimé son agacement en entrée de négociation UES OBS sur le non-respect des engagements de l’accord des NAO 2021 ; la Cfdt a su rebondir pour obtenir de nouvelles avancées pour faire progresser le package social de l’ensemble des salariés.

Le texte qui était soumis à signature aurait surtout permis :

  • De sortir la tête haute des minima 2007 devenus soudainement illégaux,
  • La mise en place d’une prime vacances égale pour tous sans qu’aucun salarié ne perde de pouvoir d’achat,
  • Des avancées sur les tickets restaurants, la mobilité durable, l’abondement, …

Malheureusement – « et c’est une vraie aberration » – la Cfdt a été abandonnée par la CFE-CGC Orange et la CGT OBS empêchant d’entériner ces avancées, faute d’une signature d’accord majoritaire.

Le dogme de la défense des salariés les plus aisés pour l’une, et celui des combats perdus d’avance pour l’autre, a empêché de maintenir un modèle social que la Direction met à mal depuis de nombreuses années.

L’amateurisme de la Direction de l’UES OBS, et son incapacité à fournir des éléments d’analyse permettant de garder la tête froide, n’ont pas non plus facilité les parties à se positionner.

Faute d’accord majoritaire, la Cfdt vous propose l’analyse du « moins-disant » PV de désaccord que la Direction nous a imposé pour ces NAO UES OBS 2022 : dommage ! Il a manqué une signature.

Inscrivez-vous gratuitement au site Cfdt pour accéder à l’intégralité des articles du site de l’UES OBS.


[CFDT, UES OBS] Minima salariaux et NAO UES OBS 2022

Nouveau dispositif compensateur pour les bas salaires
associé aux NAO UES OBS 2022

La Cfdt espérait pouvoir sortir la tête haute et négocier au mieux une nouvelle mesure visant à compenser la brutale remise en question juridique des minima de l’UES OBS – Ceci alors que ce dispositif existait depuis 2007.

Malheureusement, comme déjà exposé, la Cfdt a été abandonnée par la CFE-CGC Orange et la CGT OBS et les avancées obtenues n’ont pas pu être toutes entérinées, faute d’une signature majoritaire.

Le dogme de la défense des salariés les plus aisés pour l’une, et celui des combats perdus d’avance pour l’autre, a empêché de maintenir un modèle social que la Direction met à mal depuis de nombreuses années.

Retrouvez l’analyse des raisons de ce brusque changement et la présentation du mécanisme compensateur qui a été introduit dans le PV de désaccord des NAO UES OBS 2022.

Inscrivez-vous gratuitement au site Cfdt pour accéder à l’intégralité des articles du site de l’UES OBS.


[CFDT, UES OBS] Fin des minima salariaux

Un coup de canif dans notre contrat social de l’UES OBS

Depuis de nombreuses années, la Direction manifeste son souhait de sortir du dispositif de l’accord NAO 2007 qui définit les minima salariaux de tous les salariés de l’UES OBS.

Pour ce faire, la Direction dispose de trois stratégies pour quitter ce dispositif :

  • Dénoncer officiellement l’accord sur les minima salariaux de l’UES OBS,
  • Négocier une sortie de l’accord avec les Organisations Syndicales,
  • Ne plus appliquer unilatéralement l’accord des NAO 2007.

Lors des NAO UES 2021, la Direction semblait avoir choisi la voie de la sagesse avec des perspectives de discussions.
Malgré les relances incessantes de la Cfdt depuis avril 2021, la Direction est restée muette jusqu’en février 2022 : aucune proposition, aucune analyse, un vide sidéral
Après ce long silence, la Direction torpille finalement les NAO UES 2022 en mettant tout le monde au pied du mur.

Inscrivez-vous gratuitement au site Cfdt pour accéder à l’intégralité des articles du site de l’UES OBS.