[CFDT, Repères, UES OBS] Des augmentations ciblées

NAO 2023 – Pas besoin d’augmentation, ils resteront quand même !

Ce titre provocateur en dit long sur l’injustice des décisions d’augmentation dans l’UES OBS.

En indiquant abusivement que les augmentations de salaire doivent récompenser les plus méritants, la Direction confirme les articles parus dans la presse : notre ESN compte 30% de « boulets à éliminer » (en comptant les “non éligibles”). En effet, plus de 30% des salariés ne sont pas augmentés chaque année que ce soit pour OBS SA, Orange Cyberdefence France et Enovacom.

La Cfdt a une toute autre analyse de la situation et estime que la Direction exerce “une pression salariale pour gérer son cheptel” sans tenir compte en premier lieux du mérite et du travail accompli.

En effet, l’analyse Cfdt des rémunérations 2022 montre clairement que : l’investissement, l’effort, l’atteinte des objectifs qui constituent la performance individuelle, n’a pas de rapport avec le fait d’obtenir ou non une augmentation.

Retrouvez ci-dessous l’analyse de cette situation intenable et ses conséquences sur les salariés : la solution du partir pour revenir et une situation de défiance.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !