Archives par étiquette : Carrière

[CFDT, Repères, UES OBS] Des augmentations ciblées

NAO 2023 – Pas besoin d’augmentation, ils resteront quand même !

Ce titre provocateur en dit long sur l’injustice des décisions d’augmentation dans l’UES OBS.

En indiquant abusivement que les augmentations de salaire doivent récompenser les plus méritants, la Direction confirme les articles parus dans la presse : notre ESN compte 30% de « boulets à éliminer » (en comptant les “non éligibles”). En effet, plus de 30% des salariés ne sont pas augmentés chaque année que ce soit pour OBS SA, Orange Cyberdefence France et Enovacom.

La Cfdt a une toute autre analyse de la situation et estime que la Direction exerce “une pression salariale pour gérer son cheptel” sans tenir compte en premier lieux du mérite et du travail accompli.

En effet, l’analyse Cfdt des rémunérations 2022 montre clairement que : l’investissement, l’effort, l’atteinte des objectifs qui constituent la performance individuelle, n’a pas de rapport avec le fait d’obtenir ou non une augmentation.

Retrouvez ci-dessous l’analyse de cette situation intenable et ses conséquences sur les salariés : la solution du partir pour revenir et une situation de défiance.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !

[CFDT, Repères, UES OBS] Promouvoir ou Embaucher

NAO 2023 – Quelle stratégie entre promotion et embauche ?

La réponse à cette question est triviale : Les embauches sont systématiquement privilégiées aux promotions.

Il est en effet symptomatique de voir que les DRH et la Direction :

  • Ne rendent jamais publique le coût des embauches, ni même la grille salariale des nouveaux embauchés.
  • Maintiennent en place une pyramide hiérarchique statique, sans aucune dynamique de changement.
  • N’affichent jamais ouvertement tous les postes ouverts en interne, en préférant des recrutements externes (tout en dérogeant aux obligations de l’accord GEPP).

La direction ne s’en cache pas, l’objectif est simple : rajeunir les effectifs en faisant du renouvellement tout en diminuant les coûts salariaux théorique (sans tenir compte du coût réel des nouvelles embauches)

Pour rappel, l’enveloppe de promotion est tellement faible tous les ans, qu’il faut en moyenne attendre plus de 10 ans pour espérer obtenir une.

La Cfdt va détailler ci-dessous sa position :

  • En comparant le coût exorbitant des embauches avec celui des promotions et en dénonçant la politique actuellement affiché par la Direction.
  • En démontrant l’absurdité d’une enveloppe de promotion dans les NAO 2023 alors que la Direction n’a aucune maitrise des dépenses associées.
  • En demandant une transparence et un équilibre entre les budgets d’embauches et les budgets de promotions pour le bénéfice de l’Entreprise et des salariés.


Pour lire la suite de cet article

+ Vous êtes déjà abonné-e : authentifiez-vous !
+ Vous n'êtes pas encore abonné-e : inscrivez-vous gratuitement !