[CFDT, L'actualité] Le fil d’actualité de l’UES OBS

Mai 2020

Vous avez posé des congés pour garder vos enfants pendant la période du 11 mai au 2 juin profitez du principe 2+3 : 2 jours posés, 3 jours offerts ! Exigez la rétroactivité !

Dernière ligne droite avant fin mai pour le transférer de vos CP restants sur votre CET avec Chronos : voir le guide.

Les titres restaurants dématérialisés deviennent réalité pour les salariés OBS SA en juin.


L’importance du Secret médical pour l’UES OBS an ses temps de covid-19.

La Cfdt cosigne une Lettre ouverte à Stéphane Richard pour traiter correctement les salariés concernés par la garde d’enfant de moins de 16 ans.

L’UES OBS tarde a déployer le dispositif exceptionnel dit du « 2+3 » déjà en application chez OBS SA : chaque semaine, où il n’a pas de possibilité de garde, le salarié qui ne peut télétravailler pourrait poser deux jours de repos pour garder ses enfants et pourrait bénéficier alors de trois jours complémentaires d’autorisation spéciale d’absence (ASA) rémunérée pour la garde de ses enfants. A suivre…

[Breaking news] Retournement de situation sur le plafond d’utilisation des titres-restaurant. Après avoir annoncé le passage – et l’abandon – d’un plafond de 19€/jour à 95€/semaine en une seule fois, le gouvernement propose maintenant un plafond à 38€/jour et une utilisation le week-end dés la réouverture des restaurants. Déplafonnement réservé aux seuls restaurants ? Attendons avant de nous réjouir.

A partir du 11 mai ou plutôt du 2 juin, c’est le début d’un déconfinement très progressif et du retour partiel au travail sur site. L’ouverture de tous les sites n’est pas prévue avant septembre.
Le télétravail devient la norme.


Suite aux effets du confinement, le secrétaire général de la Cfdt Laurent Berger réclame une allocation de 250 euros par mois pour les plus démunis, avec une contribution accrue des plus riches. La Cfdt réclame un pacte du pouvoir de vivre.

Les bulletins de paies non distribués pour les mois de mars / avril / mai (en raison de la crise sanitaire) devraient être transmis en juin. Il n’y a pour l’instant pas de décision concernant la redistribution des tickets restaurants.

Les violences sexistes et sexuelles dans le monde du Travail sont l’affaire de chacun.


Pensez à poser vos congés avant fin mai ou à les déposer sur votre CET (5 jours de Congés Payés maximum, 4 jours de Congés Payés d’Ancienneté maximum).


Le 2 juillet aura lieu la prochaine Session d’Accompagnement à la Mobilité (SAM).


Avril 2020

Deux semaines après son courrier aux ministres du Travail et de l’Économie et des Finances, la Cfdt a obtenu gain de cause sur le déplafonnement de l’utilisation des titres-restaurants (passage du maximum de 19€/jour à 95€/semaine durant le confinement).

La Cfdt est satisfaite d’avoir signé un accord d’entreprise concernant la gestion des congés. Cet accord restreint et clarifie les interprétations possibles des ordonnances liées au Covid 19.

L’entreprise ouvre une négociation (jeudi 2 avril) sur la déclinaison des ordonnances au sein de l’UES OBS concernant la crise sanitaire.

La Cfdt vous accompagne et apporte des réponses à vos questions.


L’intéressement 2019 est arrivé : il représente 1,606% de la masse salariale.
La Cfdt est satisfaite d’avoir fait améliorer l’intéressement de 0,197 point, soit près de 14%.

Si vous souhaitez bénéficier de l’abondement sur le versement de votre intéressement sur des actions Orange : vous avez jusqu’au 3 mai 2020.
L’accord Covid-19 porte les mêmes modalités qu’en 2019 pour l’abondement sur versement volontaire, la Direction doit fournir les informations à Amundi.

Mars 2020

La Cfdt apporte son soutien à tous les acteurs pour que cette période difficile que nous traversons se passe de la meilleure des façons.
Bon courage aux salariés devant se déplacer.

Pendant le confinement :

Le télétravail est généralisé.
Le chômage partiel n’est pas retenu.
Les congés 2019/2020 déjà posés ne sont ni reportables, ni annulables.
– Pas de décision définitive concernant l’utilisation des JR ou du CET.
Aucun envoi par courrier des fiches de paye pour mars et avril.
Les titres-restaurant papier ne sont plus distribués.
Tous les sites sont fermés à l’exception de : Massy, Saint Lambert, Villejust et la Châtaigneraie (en accès restreint).


Début des NAO UES OBS qui fixent les règles générales pour l’UES OBS. Celles, plus financières concernant les établissements OBS SA et OCD SAS, n’ont pas été ouvertes. Négociation stoppée unilatéralement par la Direction pour cause de confinement.


Ouverture de Négociations sur le temps de travail (l’inspection du travail avait relevé une mauvaise gestion du temps de travail). Négociation stoppée unilatéralement par la Direction pour cause de confinement.

Février 2020

La Cfdt vous propose son décryptage concernant l’acquisition de vos actions gratuites : maigres résultats, avec seulement 61 actions (821,67 € au 20 février 2020) par salarié soit 83% des actions promises (L’objectif de cash-flow organique n’ayant pas été atteint en 2018).


La participation groupe est arrivée.

Janvier 2020

Les campagnes d’Entretien Individuel et d’Entretien Professionnel ont débuté. Gardez bien en tête :

L’Entretien Individuel (EI) aborde votre rémunération.
L’Entretien Professionnel (EP) aborde votre promotion.


Suite aux dernières nominations du CSE, découvrez l’ensemble de vos élus Cfdt de l’UES OBS.


L’accord handicap est signé par les trois Organisations Syndicales représentatives de l’UES OBS.

Meilleures vœux à tous les salariés de l’UES OBS.

Cet article a été publié le 17 mai 2020 avec les mots clé , , .