Tag Archives: Cfdt

[CFDT, UES OBS] Inacceptable NAO UES OBS

NAO 2020 de l’UES OBS : une proposition inacceptable

Malgré l’impulsion et le dynamisme de la Cfdt, les NAO de l’UES OBS 2020 se terminent sans panache ni ambition par une proposition irrecevable et un constat de négociation à sens unique.

Comme en 2019, la Cfdt n’apposera pas sa signature à la dernière proposition d’accord des NAO 2020 de l’UES OBS.

De notre point de vue, plusieurs lignes rouges ont allègrement été franchies par la Direction.

Une petite lueur malgré tout : la Direction semble prendre conscience de l’importance de sa responsabilité sociale et environnementale.


[CFDT, UES OBS] OH – Partir pour rester

Rapprochement d’Orange Healthcare et d’Enovacom

Le dernier CSE de fin juin a fait l’objet d’une présentation du projet « Nova Health » qui réorganise le pôle santé de la BU Digital et Data (D&D).

La Direction d’OBS rationalise ainsi son pôle santé en transférant les activités d’Orange Healthcare (OH) vers la société Enovacom. Si, pour la Cfdt, cette approche apparait comme sage et de bon sens, les conséquences sociales sont-elles beaucoup plus floues.

En effet, si Enovacom est une filiale homogène et indépendante d’OBS SA (190 salariés hors de l’UES OBS), il n’en est pas de même pour Orange Healthcare (OH) qui comptent parmi ses rangs pour moitié de salariés OBS SA (30 salariés) et de l’autre, des salariés Orange SA (30 salariés).

Cette réorganisation fait finalement intervenir trois modèles sociaux qui cohabitent. La “rationalisation” des écarts sociaux est un chantier bien plus ambitieux qui dépasse largement ce projet.


[CFDT, UES OBS] Réclamations NAO UES 2020

Les revendications Cfdt pour les NAO 2020 de l’UES OBS

Les NAO (Négociations Annuelle Obligatoire) sont toujours un moment d’échanges important avec la Direction.

Ces négociations portent sur les 3 grands thèmes suivants :

  • La rémunération (le plus attendu par toutes et tous),
  • Le temps et les conditions de travail (souvent délaissés par la Direction),
  • Le partage de la valeur ajoutée (souvent confondue avec rémunération).

Les NAO Centrales de l’UES traitent des sujets communs à toute l’UES OBS. Ces NAO seront ensuite déclinées localement dans les NAO d’OBS SA comme dans celles des NAO d’OCD SAS.

Toutes ces négociations se concrétisent : soit par un accord (si au moins 2 des 3 Organisations Syndicales signent)… soit par un PV de désaccord imposé par la Direction. Dans ce dernier cas, c’est souvent la Direction qui gagne en dégradant la proposition soumise à la signature.

Pour la Cfdt, la négociation est le seul moyen d’obtenir des avancées sociales.

Il est sûr que ces avancées ne se font pas en un an. Pour exemple, l’obtention de jours rémunérés pour aider les aidants est une revendication portée par la Cfdt depuis de nombreuses années. Elle s’est concrétisée enfin en 2019.

Voici les principales revendications Cfdt de l’UES OBS pour 2020.


[CFDT, UES OBS] Intéressement 2020 : négo

Négociation du second avenant de l’accord d’intéressement 2020

Dans cette année particulière de crise sanitaire, les négociations du second avenant fixant les critères de l’intéressement pour l’année 2020 ont pris du retard. Ces négociations dépasserons certainement la date limite légale habituelle du 30 juin 2020. Heureusement, pour la sérénité des négociations, les ordonnances liées au COVID-19 permettent de repousser la signature de l’accord au 31 août 2020.

La Cfdt vous a déjà présenté : l’accord triennal 2018-2019-2020 sur l’intéressement de 2018, et son bilan 2019, le premier avenant de 2019, ainsi que ses conséquences en 2020.

Il est maintenant temps de vous présenter la vision Cfdt pour l’accord d’intéressement 2020.


[CFDT, UES OBS] Chronos, une catastrophe

Mise à jour de Chronos – juin 2020

La Cfdt souhaite « tirer son chapeau » pour ce manque de dialogue social de l’entreprise. En effet, alors que l’UES OBS est en pleine négociation pour amender l’accord temps de travail de 2016, la Direction ne trouve rien de mieux que de modifier le fameux outil Chronos sans en prévenir les Organisations Syndicales et leurs négociateurs… La courtoisie n’est vraiment pas le fort de la Direction.

Comme pressenti, la direction n’a répondu que très partiellement aux remarques de l’Inspection du Travail.
Son positionnement est toujours loin d’être en conformité avec l’ensemble des réglementations pour pouvoir préserver la santé des salariés.

La Direction a choisi la solution de facilité : celle de pénaliser les salariés en bricolant autour de Chronos alors que cet outil inadapté et obsolète. Il faut le reprendre dans sa totalité ou plus simplement le remplacer

La conséquence directe étant la non utilisation de l’outil par les salariés et l’impossibilité pour la Direction de suivre un indicateur précieux : le temps de travail des salariés.


[CFDT, UES OBS] L’outil Fusion, un désastre

L’outil Oracle Fusion, un nouvel échec pour l’UES OBS

L’outil Oracle Fusion avait pour finalité d’agréger les outils existants (Agresso, Sage, Sx, AMT, OTL, Cougar, …) en un seul et même outil. Son objectif louable était de proposer un outil commun de gestion financière centralisée en regroupant : comptabilité, contrôle de gestion, achats, ventes, logistique, facturation et saisie des temps.

Pour la Direction cette outil est indispensable pour traquer les dérives financier et surveiller le DSO.

Pour la Cfdt, le constat est amer : Oracle fusion est un échec cuisant de la transformation de nos entreprises (voir les résultats de l’enquête).
Après le désastre de Chronos, Fusion devient le nouveau caillou dans la chaussure de tous les acteurs de l’UES OBS.

Et pourtant, même dans cette conjecture vraiment tragique en terme d’efficacité, de coût, mais aussi de résultats :
les déploiements d’Oracle Fusion se poursuivent inexorablement pour la direction d’OCWs et pour OCD SAS

Les outils de pilotage financier ne sont-ils pas toujours dans toutes les entreprises “le nerf de la guerre” ???


[CFDT, Repères, UES OBS] Mobilité, comment faire ?

Comment un salarié de l’UES OBS fait-il pour demander une mobilité ?

La mobilité consiste en la possibilité de changer d’entreprise au sein du groupe Orange. Mais c’est surtout, et essentiellement, la mobilité vers Orange SA qui a la côte…

Depuis la signature par la Cfdt de l’accord GPEC, la procédure de mobilité est simplifiée. La Direction de l’UES ne fait pourtant pas beaucoup de publicité pour présenter de façon simple la mobilité : y aurait-il quelque chose à cacher ?


[CFDT, Repères, UES OBS] Prime de vacances

Repères Cfdt : Prime de vacances de l’UES OBS

La prime de vacances est définie dans l’article 31 de la Convention Collective Nationale CCNBETIC. Il y est précisé :

“L’ensemble des salariés bénéficie d’une prime de vacances d’un montant au moins égal à 10 % de la masse globale des indemnités de congés payés prévus par la convention collective de l’ensemble des salariés.”

La Direction n’est cependant pas transparente sur le sujet et ne fournit aucune règle de calcul.


[CFDT, UES OBS] Temps de Travail

Renégociation de l’accord temps de travail

Suite à l’action d’élus Cfdt courant 2019, l’Inspection du Travail est intervenue à plusieurs reprises pour dénoncer un certain nombre de mauvaises interprétations faites par la Direction de l’UES OBS. Ces écarts portent principalement sur la gestion du temps de travail avec comme déclencheur les nombreux dysfonctionnements du “fameux” outil Chronos.

Ainsi, une révision de l’accord temps de travail s’impose. Elle portera sur plusieurs volets de l’accord :

  • Le traitement des salariés à l’heure – ETAM et cadres intégrés,
  • Le traitement des salariés au forfait jours – cadres autonomes,
  • Le traitement des heures supplémentaires,
  • La gestion du respect de la législation – dévolue à Chronos.

Cependant, la Direction se contenterait de ne revoir que les horaires des salariés à l’heure.
Quelle erreur ! L’inspection du travail va bien au-delà dans ses rappels.


[CFDT, UES OBS] Déplafonnement des TR

La Cfdt obtient un déplafonnement temporaire des titres restaurants

La Cfdt salue la décision du Gouvernement qui a accédé à sa demande de déplafonnement de l’utilisation des titres-restaurants durant la crise sanitaire.

Le plafond des titres-restaurants passe ainsi temporairement de 19 euros à 38 euros par jour pour tout le secteur de la restauration y compris les samedis et dimanches.


[CFDT, UES OBS] Égalité professionnelle

Égalité professionnelle & Féminisation


 

L’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes de l’ensemble de l’UES OBS est un véritable défi.

En juin 2020, le taux de féminisation n’est que de 24% pour l’UES OBS.

Recruter des talents dans le domaine IT est difficile. Mais recruter des femmes est encore plus difficile. La raison toujours invoquée par la direction semble simple : le nombre d’élèves féminines dans les universités et les écoles d’ingénieurs IT est faible. Les femmes seraient en effet culturellement invitées à se détourner de l’informatique et du monde des geeks.

Et pourtant, les femmes représentaient 28% des effectifs des écoles d’ingénieurs en 2019.

Il est temps de proposer une vraie politique d’égalité professionnelle

C’est en tout cas ce que défendra la Cfdt lors des NAO et lors de la négociation sur l’accord d’égalité professionnel (qui avait pour cible 25% de femmes en 2020).


Cet article a été publié le 11 juin 2020 avec les mots clé , .

[CFDT, UES OBS] Part patronale des TR

Part patronale des titres-restaurants

Certains salariés d’Orange SA bénéficient actuellement de la part patronale des titres-restaurants sous forme d’indemnité forfaitaire, exonérée de cotisation sociale et non soumise à l’impôt. Cette disposition n’est pas applicable pour les salariés de l’UES OBS.

La Cfdt souhaite apporter son éclaircissement sur ces différences de traitements de la part patronale concernant les titres-restaurants.


[CFDT, UES OBS] Actionnariat salarial suite

Suite de l’Assemblée Générale des actionnaires d’Orange

La Cfdt est satisfaite que son positionnement clairvoyant et cohérent pour les orientations futures du groupe ait trouvé un écho plutôt favorable auprès de nos Dirigeants.

Les faits marquants de l’Assemblée Générale des actionnaires d’Orange du 19 mai dernier sont les suivants :


[CFDT, Repères, UES OBS] Dématérialisation en juin

La dématérialisation des titres-restaurants devient une réalité
pour tous les salariés de l’UES OBS en juin 2020

Ça y est ! Après 5 ans de tergiversations, le chantier tant redouté par certains ou tant attendu par d’autres de la dématérialisation des titres-restaurants est enfin arrivé à son terme pour OBS SA (la dématérialisation était déjà effective pour une grande majorité des salariés d’OCD SAS).

Tous les salariés de l’UES OBS disposeront à partir de début juin 2020 d’une carte sans contact pour une utilisation dématérialisée des titres-restaurants. Voir les clefs de la dématérialisation des titres-restaurants.


Qu'en pensez-vous ?

La Direction admet économiser annuellement 37 000€ grâce à cette dématérialisation des titres-restaurants. Comment souhaitez-vous que cette économie soit redistribuée ?

  • Par une revalorisation automatique de la part patronale du titre-restaurant chaque année (60%, 375 Votes)
  • Par un accès gratuit aux boissons chaudes pour tous (5%, 29 Votes)
  • Par la possibilité de rematérialiser les titres-restaurants en fin d'année (16%, 97 Votes)
  • Ça m'est égal, la dématérialisation des titres-restaurants est déjà un avantage (10%, 62 Votes)
  • Ça m'est égal, rien ne compensera la perte des titres-restaurants papier (9%, 58 Votes)

Nombre de votants : 621

Fin du sondage : 3 juin 2020 @ 17:00

Loading ... Loading ...

Comment va se passer la dématérialisation des titres-restaurants ?


[CFDT, UES OBS] Secret médical

Secret médical pour l’UES OBS et covid-19

Le secret médical est un droit fondamental reconnu et la violation de ce droit est fortement réprimée par la législation française. Le médecin du travail est le premier dépositaire du respect du secret médical.


Cet article a été publié le 11 mai 2020 avec les mots clé , .

[CFDT, UES OBS] Actionnariat

L’assemblé général des actionnaires Orange 2020

L’Assemblée Générale des actionnaires d’Orange se tiendra à huis-clos le 19 mai 2020 pour cause de crise sanitaire.

Les salariés actionnaires de l’UES OBS (ayant placé des fonds sur un Plan d’Épargne Groupe) peuvent agir en votant avant le 18 mai 2020 15h00 sur le site de vote sécurisé : https://planetshares.bnpparibas.com.

Les salariés actionnaires représentent 9,20% de droits en tant que 2ème actionnaire de l’entreprise.

10% du capital social ! Le personnel le mérite !

La Cfdt regrette que l’objectif annoncé et confirmé par le PDG d’un actionnariat salarial détenant 10% du capital reste encore bien lointain (5,1% fin 2019). Orange est très loin du top 10 français de l’actionnariat salarié.

Analyse et positions de la Cfdt :


[CFDT, UES OBS] Covid19 – Déconfinement

Covid19 – Déconfinement progressif de l’UES OBS

Nous vivons actuellement une situation sans précédent que chacun — Direction, Managers et Salariés — gère aux mieux en fonction du contexte et de ses moyens.

Si la date du 11 mai a été annoncée par les autorités comme le premier jalon d’un dé-confinement progressif, il est clair que le monde insouciant d’avant mars n’est pas celui qui attend les salariés de l’UES OBS. En effet, la Direction ne prendra aucun risque : toutes les conditions sanitaires doivent être réunies pour envisager un retour sur son lieu de travail habituel.

Les salariés et surtout les managers doivent comprendre que la réintégration dans nos locaux se fera indépendamment de leur volonté pour des raisons techniques de précautions sanitaires.

La Cfdt regrette le flou sur les communications Direction qui ont fait que de nombreux managers ont communiqués imprudemment sur un déconfinement rapide sur la base du volontariat. Ce scenario n’est pas du tout celui envisagé par le Groupe Orange ni par la Direction de l’UES OBS.


[CFDT, UES OBS] Sexisme et harcèlement

Violences Sexistes et Sexuelles dans le monde du Travail

Aujourd’hui encore, le harcèlement sexuel, et plus généralement les Violences Sexistes et Sexuelles au Travail, sont une réalité subie chaque année par des milliers de salarié-e-s dont la quasi-totalité sont des femmes.


Cet article a été publié le 5 mai 2020 avec les mots clé , .