Tag Archives: Représentants

[CFDT, UES OBS] Rémunération et Promotion

Entretien Individuel (EI) et Entretien Professionnel (EP)

La campagne des Entretiens Individuels et des Entretiens Professionnels a débuté et se clôturera le 31 mars 2020.
C’est un moment important ou chaque salarié peut faire avancer ses perspectives d’évolution professionnelle.


Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

[CFDT, UES OBS] Astreintes dans l’UES

La Cfdt signe l’accord d’astreintes et l’accord des interventions programmées en heures non ouvrables

En 2018, l’UES OBS harmonise enfin la gestion des astreintes et des interventions programmées en heure non ouvrables (IP-HNO). Voici la synthèse des compensations applicables depuis le 1er janvier 2019 :


Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

[CFDT, UES OBS] Sketch du Dîner de Chronos

Et pourtant tout était écrit (voir la page de juillet 2017)

Les personnages du Dîner de Chronos


La Direction et les salariés discutent dans une instance du personnel.

La Direction : la loi (ici et ici et encore plus ici) et l’accord de l’UES NRS nous imposent de nous doter d’un moyen de contrôler le temps de travail quotidien des salariés.
Les salariés : Ça ne doit pas être bien compliqué à développer, c’est notre métier.
La Direction : C’est un outil pour l’UES NRS, ce n’est pas aux filiales de le faire. Nous appellerons un éditeur, faites-nous confiance.
Les salariés : On est bien d’accord, il s’agit d’un outil permettant surtout d’exprimer le temps réel de travail quotidien des salariés avec une validation à la semaine. Vous pensez que vous pouvez le faire ?
La Direction :  Y’a vraiment des moments où j’ai l’impression que vous nous prenez pour des imbéciles. Mais bien sûr que nous pouvons le faire…
Les salariés : Cela ne marchera jamais !!!!!
La Direction : Mais si, on va intégrer la gestion des congés, des heures supplémentaires, des astreintes et de TPHNO. Haaa oui, c’est bien ça !!!! Ça c’est très tordu, mais bougrement intelligent…
Les salariés : Vous n’êtes pas éditeur ! Vous n’êtes pas MOE non plus ? On a déjà un outil qui gère les congés ! On a déjà un processus pour payer les astreintes, les TPHNO, les heures supplémentaires … Contentez-vous de faire comme on a dit ; et surtout, avant mise en production, n’oubliez pas d’intégrer un décompte réel du temps de travail quotidien.
La Direction : Bon, On a assez perdu de temps comme cela.

Au téléphone, la Direction et l’éditeur
La Direction : Bonsoir, pardon de vous déranger en 2018 pour un outil obligatoire depuis 2016, nous avons besoin de quelque chose de sympa pour remplacer RH Place.
L’éditeur : Mais bien sûr, on a un outil que l’on peut adapter à votre besoin : il pourra gérer les congés, les heures supplémentaires, les astreintes, les TPHNO, les ASA et les lier au service paie.
La Direction : Parfait…
L’éditeur :  Je dois vous prévenir que nous proposons une adaptation personnalisée intégrée dans Silverlight.
La Direction : Cela ne pose pas de problèmes, vous devez seulement savoir que nous n’avons pas de gros moyens…
Les salariés (chuchoté dans l’oreille de la direction) : Et le temps de travail…
La Direction : C’est exactement ce qu’il nous faut ! Aàààà Demain monsieur l’éditeur !!!!

La Direction et l’Editeur raccrochent.
La Direction : Et voilà, on aura un SUPER outil et avec Silverligh qui fait des trucs super jolis avec un design futuriste ! Hoooouuuu houlalalalalala !!!!
Les salariés : !!!!
La Direction : Et pour pas cher en plus ; il a marché ; il a marché à fond l’éditeur…
Les salariés : Et la déclaration quotidienne du temps de travail ? Vous avez oublié la déclaration quotidienne du temps de travail !!!!!!
La Direction : Quoi ????
Les salariés : Ils font les Clowns pendant deux ans et ils oublient la déclaration quotidienne du temps de travail !!!!!!
La Direction : Haaaa la boulette…
Les salariés : Cela dépasse tout ce que nous pouvions imaginer…

Quand ils sont tout neufs, qu’ils sortent de l’œuf, du cocon …


Toutes ressemblances avec une vidéo culte et purement fortuite (voir la vidéo)…

[CFDT, Élections 2019] Résultat des élections

Résultat des élections professionnelles de l’UES OBS

La Cfdt vous remercie pour votre confiance et votre attachement à un dialogue social et constructif dans un esprit collectif et solidaire.

Établissement OBS SA et son CSE

Aucune des trois organisations syndicales n’ayant obtenu 50%, 2 signatures seront toujours nécessaires pour les accords concernant le périmètre OBS SA.

Concernant la composition du CSE, la Cfdt prend sa part à la vie de l’instance à hauteur de son nombre d’élu. A la vue des tâches à accomplir, tous les élus seront nécessaires. Avec 8 élus, la Cfdt a de quoi faire entendre sa voix.

Établissement OCD SAS et son CSE

Avec 51% de représentativité et 8 élus sur 15, la CFE-CGC a les cartes en main pour appliquer son programme. Cependant, la Cfdt a un rôle à jouer pour faire entendre sa voix et défendre l’intérêt des salariés.

L’UES OBS et son CSE central

C’est au sein de l’UES OBS que la représentativité est la plus importante. La Cfdt a ici son rôle à jouer lors de la négociation des accords les plus structurant pour le quotidien des salariés. Les 6 élus Cfdt du CSE-C seront attentif au discours de la Direction sur les ambitions portée pour l’UES.

[CFDT, Engagement] Valeurs et Engagements Cfdt

Nos Valeurs, nos Engagements

Vous nous avez fait confiance et la Cfdt est devenue avec vous :
la première organisation syndicale du privé, des cadres et du Groupe Orange.

Les fondamentaux de la Cfdt

Dans un monde où les mutations sont profondes et fréquentes, il est de plus en plus difficile de se projeter dans l’avenir. Il faut sans cesse s’adapter et agir pour être efficace et efficient.

La Cfdt fait le choix d’un syndicat moderne d’émancipation de la réflexion.

Les salariés sont adultes et responsables. C’est la raison pour laquelle nous entendons leur dire la vérité sans tomber dans des slogans simplistes et racoleurs. Il ne saurait y avoir d’un côté « ceux qui savent » et d’un autre ceux qui sont spectateurs et ignorants. Le fil d’actualité Cfdt et les repères Cfdt forment une partie de notre réponse sur ce sujet.

C’est le choix d’un syndicalisme équitable basé sur la cohésion et l’entente.

Nous considérons, pour notre part, que la Direction est responsable d’avoir entretenu des cultures et des comportements cloisonnés dans une entreprise étanche entre directions entrainant inévitablement du corporatisme. Ce mode de fonctionnement d’un autre âge (comme si ces salariés n’avaient pas la même appartenance, ni les mêmes intérêts) est incompatible avec la notion d’Unité Économique et Sociale OBS avancée par la Direction.

C’est le choix d’un accompagnement de proximité territorial pour l’ensemble des salariés et des métiers.

Pour nous, chacun et chacune est important quel que soit sa direction, quel que soit son statut, son activité et sa fonction. C’est pourquoi la Cfdt propose des listes de candidates et de candidats qui s’attachent à représenter toute la diversité géographique et toute la diversité des métiers de l’UES OBS.

C’est le choix d’une action qui privilégie la qualité du dialogue social, même si cette voie est exigeante.

Le dogmatisme et les postures jusqu’au-boutistes sont des aveux de faiblesse. La négociation suppose la recherche du compromis entre les volontés de la Direction et les intérêts des salariés, la Cfdt l’assume.

Seule la politique du contrat social a apporté des résultats concrets. Et ce contrat social dont beaucoup tentent de se prévaloir n’est rien d’autre que la somme des accords construits et signés le plus souvent par la Cfdt.

Les équipes de la Cfdt ont négocié avec opiniâtreté et exigence et ont permis de nombreuses avancées significatives.

C’est enfin le choix rigoureux du suivi des accords et de leurs applications.

Il ne suffit pas que la Cfdt signe des accords d’entreprise ; encore faut-il que les accords d’entreprise soient appliqués correctement par le management, qui pourrait en avoir une interprétation personnelle. La Cfdt s’engage à veiller à leur correcte application sur le terrain et à défendre vos droits.

Vous nous avez fait confiance et la Cfdt est devenue
la 1ère organisation syndicale du privé, des cadres et du Groupe Orange

[CFDT, Engagement] Bilan des actions Cfdt

Bilan des actions de vos représentants Cfdt

Les actions de la Cfdt sont quotidiennes. Le fil d’actualité résume mensuellement le bilan de ses actions qui sont synthétisées dans une description de l’ensemble des acquis de l’UES OBS.

La Cfdt est fier d’avoir déjà obtenu :

Voir également les perspectives avec la Cfdt

[CFDT, Engagement] L’art de la négociation

La Cfdt ou l’art de la négociation

Pour la Cfdt, avec ses représentants syndicaux, chaque négociation est le lieu et le moment d’améliorer les conditions de travail de chacun.

Chaque organisation syndicale représentative (c’est-à-dire ayant recueilli un minimum de 10% des suffrages au premier tour des élections professionnelles) a la faculté de créer une délégation syndicale composée de 2 délégués syndicaux et de 2 salariés pour toute négociation sur un accord.


Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

[CFDT, Élections 2019] Bon à savoir sur le CSE

Bon à savoir sur le mandat de représentant du personnel

  • Un représentant du personnel ne perçoit pas de rémunérations supplémentaires lors de son mandat et a la même rémunération que lorsqu’il réalise des activités de production.
  • Le temps de trajet pour se rendre aux convocations des réunions plénières et du temps de travail effectif (avec règlement des heures supplémentaires si nécessaire).
  • A partir de 25% de mandats, l’augmentation annuelle est au minimum la moyenne des augmentations du périmètre.
  • L’investissement dans le mandat peut s’adapter en fonction de sa charge de travail, car il s’agit d’un collectif et il n’est pas nécessaire d’être systématiquement disponible.
  • Le représentant du personnel peut circuler librement dans l’entreprise pour aller au contact des salariés (tout en respectant les règles internes).
  • Un représentant est protégé et son licenciement est très encadré et il est impossible de modifier unilatéralement ses conditions de travail. Toutefois : « Ceci ne doit en aucun cas être la motivation principale d’un candidat ».

Un représentant du personnel crédible est avant tout un professionnel irréprochable qui aborde les problèmes avec pugnacité en posant les vraies questions permettant de défendre les droits des salariés.


Candidater avec la Cfdt aux élections professionnelles 2019 de l'UES OBS

[CFDT, Élections 2019] La Cfdt signe le CSE

Bilan des négociations du CSE de l’UES OBS

La Cfdt signe, non sans mal, l’ensemble des accords électoraux permettant de définir le cadre des nouvelles instances représentatives du personnel.

Un marathon de négociations

La Cfdt avait pourtant exprimé, dès Novembre 2018, ses forts doutes sur la capacité à faire rentrer ces négociations dans un planning bien trop serré.

En effet, deux nouveautés apparaissent pour cette élection :

Pour la Cfdt, la Direction a sciemment contraint les partenaires sociaux à limiter le temps des échanges en dissertant sur des concepts sans présenter suffisamment rapidement les accords cibles.

Les négociations furent un marathon avec de nombreuses prolongations et une volonté sournoise de jouer la montre et l’usure de la part de la Direction.

Une coalition et un syndicat hors-jeu

Très tôt une organisation syndicale proche des « cadres dirigeants » s’est retrouvée hors-jeu des négociations en se rapprochant trop systématiquement des visions proposées par la Direction et en souhaitant signer l’accord avant même d’avoir commencé à rentrer dans le vif du sujet.

La coalition fédérée par la Cfdt a permis de mettre sous pression la Direction en utilisant deux axes de négociations :

  • Un accord électoral n’est possible que si, à minima, deux organisations syndicales signent : sans cela, le dialogue social chéri par la Direction serait en berne,
  • La mise en œuvre des Représentants de Proximité (RP) n’est possible que si un accord est signé : sans cela, l’absence de proximité locale serait préjudiciable pour tous.

Cette coalition, en imposant une signature simultanée de tous les accords, a permis de changer la donne aux bénéfices de nombreuses avancés :

  • Un nombre d’élus et d’heures de délégation suffisants pour la bonne exécution des mandats.
  • La défense d’une vision locale :
    • En obtenant à l’arrachée une réunion officielle tous les 3 mois entre la direction et les RP (Représentants de Proximité), alors que le rôle des RP était inexistant dans les premières propositions.
    • En obtenant plus de RP (Représentants de Proximité) et une vision géographique de leur répartition.
  • Une simplification de la lourdeur administrative liée à la gestion et au suivi des heures de délégations.

Rejet de la vision Cfdt

La copie finale n’est certes pas aussi catastrophique que l’aurait permis la loi travail mais la Cfdt regrette le rejet catégorique de la direction concernant ses propositions

La Cfdt proposait : un CSE unique national pour l’UES OBS avec des commissions économiques par direction, des commissions SSCT régionales et des Représentants de Proximité par région.

Cette solution avait l’avantage, à moyens constants (nombre de réunions, nombre d’élus, heures de délégations, déplacements), d’avoir :

  • des réunions locales plus nombreuses,
  • des élus plus proches des salariés,
  • des élus se déplaçant moins à Paris,
  • des élus plus spécialisés : condition de travail, économiques, activités socio-culturelles.

La vision imposée par la Direction va à l’encontre de la proximité et de l’efficacité voulues par les salariés. Elle perpétue un double niveau de consultations et recentre sur Paris l’ensemble des réunions d’instances en réduisant presque à néant les échanges locaux.

En conséquence, la représentativité des salariés sera bien dégradée comparée aux instances actuelles.

La Cfdt se désole de cette fermeture du dialogue social et de ce manque de pragmatisme.

Lors de ces négociations, la Direction n’a été que la caricature d’elle-même en n’utilisant pas les leviers offerts par les nouvelles lois travail. Une nouvelle fois : quel gâchis !

Rendez-vous dans 3 ans pour constater les dégâts.


Candidater avec la Cfdt aux élections professionnelles 2019 de l'UES OBS

[CFDT, Répères] Congés supplémentaires

Obtenir des congés supplémentaires

Depuis le 10 août 2016 l’article L3141-8 du code du travail permet à tous les salariés sans différence de sexe de bénéficier de 2 jours de congés supplémentaires pour tout enfant à charge de moins de quinze ans sans que le cumul de jours de congés annuel ne puisse dépasser les 25 jours ouvrables.


Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

[CFDT, Élections 2019] Parcours professionnel et CSE

Parcours professionnel d’un représentant du personnel

S’enrichir d’expériences nouvelles

Devenir représentant du personnel, c’est aussi une expérience très enrichissante, tant sur le plan humain que sur le plan personnel et professionnel.

On apprend énormément de choses, on acquiert de nouvelles compétences et on développe des qualités : capacité d’écoute, empathie, diplomatie, sens de la rhétorique, confiance en soi, opiniâtreté, …

Les représentants du personnel ont l’avantage de côtoyer des interlocuteurs de tous niveaux et de tous métiers, en passant du top management aux DRH. Les mandats permettent ainsi de se faire connaitre auprès de salariés que l’on n’aurait jamais croisés autrement.

Dans les négociations en cours concernant les prochaines instances du personnel autour du CSE, la Cfdt fait en sorte que le protocole d’accord permette de mieux valoriser les acquis du mandat.

La Direction indique vouloir instaurer un dialogue social plus fort pour redynamiser les vocations et accompagner la digitalisation qui peut avoir tendance à déshumaniser les relations. La Cfdt attend les actes.

Et la rémunération

Chez OBS, et plus largement chez Orange, la Cfdt estime que les discriminations salariales envers les représentants du personnel ne sont plus de mise. Elles sont aussi interdite de par la loi.

La loi encadre la rémunération des élus : à partir de 25% de mandat, l’augmentation annuelle d’un représentant du personnel est au minimum la moyenne des augmentations du périmètre.


Candidater avec la Cfdt aux élections professionnelles 2019 de l'UES OBS

[CFDT, Élections 2019] L’investissement de l’élu

Investissement dans un mandat de représentant du personnel

Charge de travail d’un représentant du personnel

Selon la fonction occupée, la charge de travail d’un mandat est très variable.

Le temps consacré aux mandats dépend de deux facteurs :

  • Des moyens légaux et extra-légaux donnés par le code du travail et les négociations,
  • De l’investissement de l’élu(e) dans ces missions en fonction de l’appétence vis-à-vis des sujets traités mais aussi en fonction de sa charge de travail.


La décomposition de la charge de travail du mandat est la suivante :

  • Le temps de réalisation du mandat ou heures de délégation (lecture des documents et de la littérature, consultation et accompagnement des salariés, préparation collective et individuelle, …). Ce temps lié à l’accomplissement du mandat est à la discrétion de l’élu(e) et peut varier de 0% à 10% du temps travail.
  • Le temps des réunions plénières et extraordinaires qui correspond à des convocations pour échanger sur un ou plusieurs sujets avec la direction (en générale une réunion par mois et par mandat).

Pour ne pas freiner les vocations, la Cfdt revendique que les frais de garde d’enfants liés aux déplacements du mandat soient pris en charge par l’instance (déjà mise en œuvre dans la Direction OAB).

Proportion de temps consacré au mandat de représentant du personnel

L’investissement dans un mandat détermine beaucoup le temps que l’on y consacre :

  • Un(e) élu(e) restant en proximité géographique, peut consacrer moins de 10% de son temps dans un mandat,
  • Un(e) élu(e) participant aux réunions au niveau national sur des sujets précis, peut consacrer environ 20% de son temps au mandat.
  • Un(e) élu(e) participant à tous les sujets avec plusieurs mandats peut passer plus de 70% de son temps sur ses mandats…

Par expérience, il est parfois laborieux de concilier des mandats et sa vie professionnelle quand le mandat représentent plus de 25% de son temps de travail (le temps d’indisponibilité pour l’autre activité devient alors trop peu maitrisable). Statistiquement, le nombre d’élus n’ayant qu’un seul mandat est de 70% et 70% des élus font plus d’un mandat.

En conséquence, il peut s’avérer plus difficile de s’invertir pleinement dans ce type d’aventure en tout début de carrière et d’attendre d’avoir étayé ses compétences et son réseau.

La Cfdt fera prochainement une synthèse des différentes composantes d’un mandat au CSE de l’UES OBS.


Candidater avec la Cfdt aux élections professionnelles 2019 de l'UES OBS

[CFDT, Élections 2019] Représentant du personnel au CSE

Les avantages et les difficultés à être représentant du personnel

Pour s’engager dans le cadre de ce type de mandat, il faut avant toutes choses avoir un goût prononcé pour aider les autres et aimer faire évoluer les lignes. C’est aussi la volonté de s’engager collectivement pour défendre les intérêts des salariés.

Les positifs du mandat de représentant du personnel

Les représentants du personnel du futur CSE tiendront une place à part dans l’entreprise. Leurs responsabilités leur confèrent certains avantages :

  • Avoir une vision d’ensemble plus précise de la stratégie de l’entreprise et de ses résultats mais aussi être informé avant tout le monde des évolutions possibles de l’entreprise.
  • Être acteur de la vie sociale et dynamiser les Activités Sociales et Culturelles (ASC) de l’entreprise.
  • D’être en contact avec d’autres salariés d’horizons variés que l’on n’aurait sûrement pas rencontrés autrement.
  • Donner de la diversité à son travail (s’ouvrir l’esprit et s’enrichir).
  • Offrir la sensation de faire avancer les choses, d’aider ses collègues ou d’influencer les décisions.
  • Disposer des raisons cachées de certaines décisions ou communications et permettre de faire les bons choix à titre personnel en connaissance de cause.
  • Bénéficier de formations spécifiques.

Les difficultés du mandat de représentant du personnel

La position de représentant du personnel est habituellement aussi associée à un certain nombre d’inconvénients :

  • Avoir le sentiment de délaisser le contact avec la technique.
  • Être confronté à des problèmes humains et des tensions relationnelles : burn-out, mesure discriminatoire, harcèlement moral, …
  • Être source de conflits avec l’employeur qui peuvent conduire à un frein dans l’évolution professionnelle.

Chez OBS, et plus largement chez Orange, la Cfdt estime que les discriminations envers les représentants du personnel sont presque imperceptibles. Elles sont aussi interdites de par la loi.

Concernant l’engagement, les représentants du personnel permettent de renouer des liens entre les salariés et la direction lorsque ceux-ci sont distendus ou bloqués.

Être représentant du personnel : c’est plutôt une question de passion, de volonté, une envie de s’investir dans l’humain, le souhait d’être constructif.


Candidater avec la Cfdt aux élections professionnelles 2019 de l'UES OBS

[CFDT, Élections 2019] Les perspectives du CSE

Le Comité Social et Économique (CSE)

Le Comité Social et Économique (CSE) et la nouvelle instance représentative du personnel issue des ordonnances Macron. Il vient regrouper, en une seule et même instance, les activités des Délégués du Personnel (DP), des Comités d’Établissements (CE), et des Comités d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT),

Des élections professionnelles seront organisées entre novembre et décembre 2019 pour mettre en œuvre ce ou ces nouveaux CSE de l’UES OBS. Les missions du CSE sont décrites dans le chapitre qui suit.


Candidater avec la Cfdt aux élections professionnelles 2019 de l'UES OBS


Voici quelques réponses aux questions les plus courantes :

Actuellement, des négociations sont encore en cours sur la définition de l’organisation et du dimensionnement du CSE. Nous reviendrons vers vous pour vous expliquer son fonctionnement quand les négociations seront finalisées.

Vous pouvez également : poser vos questions par mail  ou nous contacter directement par téléphone.

Le CSE aura des prérogatives économiques et sociales :

Le Comité Social et Économique (CSE) se préoccupe de tous les aspects de la vie économique et sociale de l’entreprise et des salarié(e)s.

  • De relayer l’expression collective des salariés permettant la prise en compte permanente de leurs intérêts dans les décisions relatives à la gestion et à l’évolution économique et financière de l’entreprise, à l’organisation du travail, à la formation professionnelle et aux techniques de production.
  • De contribuer à promouvoir la santé, la sécurité et les conditions de travail.
  • De présenter à l’employeur les réclamations individuelles ou collectives relatives aux salaires, à l’application du code du travail et à d’autres  dispositions légales (protection sociale notamment), ainsi qu’aux conventions et accords applicables dans l’entreprise.
  • Réaliser des enquêtes pour la prévention des accidents du travail, des maladies professionnelles ou à caractère professionnel.
  • De s’informer et de consulter sur les questions ayant trait à l’organisation, la gestion et la marche générale de l’entreprise.

Les perspectives de Négociations

Pour les rares entreprises qui ont déjà procédé à la mise en place du CSE, les résultats sont sans appel : il s’agit d’une vision exclusivement comptable…

Cette vision étriquée du CSE se traduit trop souvent par :

  • la diminution du nombre de représentants,
  • la diminution du nombre d’heures de délégation,
  • la diminution du nombre de réunions d’échanges,
  • le raccourcissement des calendriers d’informations,
  • la limitation de l’accès à la formation et à l’expertise…

Avec l’ère Macron, une page de la démocratie sociale est en train de se tourner avec un risque d’affaiblissement de la représentation des salariés.

Sans soutien de vos élus Cfdt sur ce sujet, la représentativité des salariés dans l’UES OBS risque fort d’être perdue au profit d’un climat plus conflictuel non propice à la résolution des challenges collectifs.
Il n’est pas trop tard pour réagir.

Demandons collectivement à l’employeur de faire vivre le dialogue social en amendant le CSE pour qu’il puisse répondre aux attentes collectives. Il faut faire perdurer le dialogue de terrain entre les élu(e)s de proximité et la Direction.

[CFDT, UES OBS] Iniquités dans l’UES

OBS SA : révélateur d’inégalités dans L’UES

La création d’OBS SA met aussi en évidence une absence d’harmonisation préalable des règles et pratiques entre les Directions (ou anciennes filiales) :


Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

[CFDT, Contact] Représentants Cfdt de L’UES OBS

Contactez sans hésiter vos représentants Cfdt de l’UES OBS :

PhotoPrénom Nom TéléphoneVille – RégionEntité
Dominique BLANCHARD DSC UES OBS (CGM)06 82 65 10 49Valence (26) – CENTRE-ESTIoT
Frédéric BERNABLE DSCA UES OBS03 20 11 63 07Lesquin (59) – NORD/ESTOCWs
Christophe MALHERBE DSCA UES OBS05 57 57 99 31Bordeaux (33) – SUD-OUESTD&D
Roland HOUDEBINE DS OBS SA (CGF)06 79 12 24 43Rennes (35) – OUESTD&D
Pascal LONGE DS OBS SA07 84 07 89 16Clichy (92) – IdF-NORDOCEAN
Laurent VIOLLEAU DS OBS SA06 06 70 72 86Montreuil (93) – IdF-SUDNeocles
Yannick JAN DS OBS SA06 85 60 90 93Rennes (35) – OUESTD&D
Christophe LACOSTE DS OBS SA01 55 54 03 61Saint-Denis (93) – IdF-NORDOCB
Pascal FEDAN DS OBS SA (CGFs)01 64 53 36 79Massy (91) – IdF-SUDOCWs
Sébastien CROCQUESEL DS OBS SA04 37 23 68 35Lyon (69) – CENTRE-ESTD&D
Frédéric MORIN DS OCD SAS01 46 53 56 59La Défense (92) – NORDCSR
Philippe NICOLAS DS OCD SAS (CGF)02 23 06 67 03Rennes (35) – OUESTCSR
  • DSC : Délégué Syndical Central,
  • DSCA : Délégué Syndical Central Adjoint,
  • DS : Délégué Syndical,
  • CGF : Titulaire du Comité Groupe France,
  • CGFs : Suppléant du Comité Groupe France,
  • CGM : Titulaire du Comité Groupe Monde.


Aujourd'hui, j'adhère !