Tag Archives: Salaires

[CFDT, UES OBS] Rémunération et Promotion

Entretien Individuel (EI) et Entretien Professionnel (EP)

La campagne des Entretiens Individuels et des Entretiens Professionnels a débuté et se clôturera le 31 mars 2020.
C’est un moment important ou chaque salarié peut faire avancer ses perspectives d’évolution professionnelle.


Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

[CFDT, UES OBS] Bilan NAO OBS 2019

Bilan 2019 des NAO de l’UES OBS

La Cfdt ne signe pas l’accord des NAO OBS 2019

La Cfdt l’avait déjà pressenti, les NAO de l’UES OBS furent stériles : sans ambition, ni éclat.

De ce fait, la Cfdt n’a pas signé l’accord des NAO de l’UES OBS.

Les organisations syndicales ont finalement refusé à l’unanimité de signer cet accord. Une décision unilatérale de la Direction est proposée. Elle reprend les propositions mises à la signature par la Direction.

Le bilan des NAO OBS 2019 : l’absence de négociations

L’échec des NAO 2019 provient tout d’abord de la posture adoptée par la Direction : les mesures exposées n’ont en effet pas bougé d’un iota entre la première et la dernière réunion. La Direction n’avait visiblement pas la volonté d’obtenir un consensus négocié.

A quoi bon négocier, puisque ces mesures seront appliquées avec ou sans la signature des organisations syndicales !

Quelle perte de temps engendré par cette négociation interminable !


Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

[CFDT, UES OBS] Mobilité, un nouveau monde

Mobilité, un nouveau monde

Inégalités au seins d’OBS

Deux populations très différentes cohabitent dans l’entité OBS :

  • Les salariés des filiales, en particulier de l’UES OBS, sous convention SYNTEC,
  • Les salariés d’Orange SA sous convention CCNT.

C’est un secret de polichinelle… Au vu des écarts constatés sur : la rémunération, les augmentations annuelles, les primes, les congés, l’intéressement, les subventions du CE, … les salariés sous convention SYNTEC sont moins bien « lotis » que les salariés de convention CCNT.


Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

[CFDT, UES OBS] Maitrise des effectifs

Croissance, quand tu nous tiens !

L’objectif partagé par Orange pour
les filiales d’OBS SA est d’atteindre une taille critique de 10 000 salariés
d’ici 2020.
 


Vous devez vous connecter pour voir le contenu.SVP . Pas encore abonné ? Vous abonner

[CFDT, UES OBS] Repères salariaux dans l’UES OBS

Repères salariaux et parcours professionnels

Malgré le chantier lancé sur la mise en place de repères salariaux (à l’initiative de la Cfdt), les résultats à ce jour sont bien maigres.

reperes

L’objectif de la Cfdt est de pouvoir proposer des repères salariaux pour que chacun puisse disposer d’éléments comparatifs lors d’un changement de poste ou lors d’une promotion. Mais aussi pour éventuellement constater son dé-positionnement et prévenir les discriminations.

Les revendications Cfdt

Pour ce faire, la Cfdt a demandé dès 2016 à la direction de transmettre pour chaque fiche de poste (en fonction de la situation géographique « Paris + Nice / autres villes ») :

  • La moyenne des salaires
  • Le salaire médian (le salaire au-dessous duquel se situent 50 % des salaires),
  • Le premier décile (le salaire au-dessous duquel se situent 10 % des salaires ),
  • Le neuvième décile (le salaire au-dessous duquel se situent 90 % des salaires).

Après avoir fait l’exercice, la direction a fait part de la très grande disparité des salaires. Cette analyse a été confirmée par une étude commandée en 2017 par le CE OAB (rapport réalisé par la société SEXTANT).

La direction a pour l’instant décidé de ne pas communiquer sur le sujet. Elle donnera d’abord la primeur de ces informations aux différents managers. L’enveloppe de rattrapage négociée par la Cfdt fait déjà partie des moyens mis en œuvre pour réduire ces inégalités salariales.

La Cfdt continue encore et toujours à demander :

  • la transparence sur les repères salariaux,
  • le respect du principe d’égalité de traitement « à travail égal salaire égal ».

Si vous constatez, par exemple, que vos collègues, au même niveau de responsabilité et d’ancienneté, sont payés davantage, il vous sera possible de demander des explications à votre employeur, et de réclamer un alignement de votre rémunération, faute de quoi, vous pourrez saisir le Conseil de prud’homme pour dénoncer une rupture d’égalité salariale, voire une discrimination.

Cet article a été publié le 19 juillet 2017 avec les mots clé , .

[CFDT, UES OBS] La Cfdt signe les NAO d’une unité Économique et Sociale (NRS) en manque de repères et d’ambitions

La Cfdt signe les NAO NRS.
Et pourtant : Que devient l’UES NRS ?

  • L’unité Économique (l’UES) se réduit : de plus en plus au simple fait de regrouper les filiales de convention SYNTEC du groupe ORANGE.
  • L’unité Sociale régresse : de moins en moins de règles de fonctionnement communes : frais, déplacements, horaires, astreintes, congés…

imagesX3ZBPV2C

Dans ce contexte les ambitions de la Cfdt étaient de profiter des NAO pour :

  1. Relancer une cohérence sociale via la mise en place d’un PERCO et en améliorant les critères d’Autorisations Spéciales d’Absences.
  2. Initier une cohésion sociétale par des initiatives environnementales telles que l’indemnisation des déplacements en vélo, des Plans de Déplacement Entreprise (PDE) sur des sites pilotes , …
  3. Imposer des critères économiques sans pénaliser les négociations futures de chaque filiale.

Les avancés communes pour toutes les filiales NRS sont assez maigres :
Mais “Ce qui est pris n’est plus à prendre”

Les principales avancées, presque toutes à la seule initiative de la Cfdt, sont :

  • La possibilité d’une prime pour tous les salariés présents au 2 janvier 2017 (il fallait attendre un an de présence auparavant),
  • Un minimum d’augmentation managériale basé sur des montants et non un pourcentage (plus abstrait et favorisant les gros salaires) :
    • 450 € bruts minimum pour les salariés cadres et assimilés cadres,
    • 300 € bruts minimum pour les salariés non cadres,
  • Des conditions plus avantageuse d’abondement de l’intéressement sur le PEG calculées sur la base de l’intéressement des filiales les moins valorisées, afin que chaque salarié profite d’un maximum d’abondement sans débours (Attention, seul le placement sur le fond ORANGE ACTIONS bénéficiera d’un abondement ; part C et D) :
    • Abondement de 100% des les 200 premiers €, soit de 0 à 200 € d’abondement,
    • Abondement de 25% de 201 à 640 € , soit de 0 à 110 € d’abondement,
    • L’abondement maximum sera donc de 310 € pour un versement au moins égal à 640€.

abondement2.jpg

  • Une légère amélioration des Autorisations Spéciales d’Absences (ASA) pour les faire tendre vers ceux du groupe et se mettre en conformité avec la loi :
    • Passage de 2 jours à 5 jours de congés pour les obsèques d’un ascendant,
    • Passage pour les jours de congés enfants malade de « 2 jours pour le premier enfant + 0,5 jour par enfant supplémentaire » à « 2 jour pour le premier enfant + 1 jour par enfant supplémentaire ».
  • La mise en place d’un Plan de Déplacement Entreprise (PDE) sur 1 site pilote.

La Cfdt regrette le manque d’ambition de la direction
par son refus d’avancer sur les points suivants :

  • Mise en Place d’un PERCO sur les traces des avancées déjà acquises chez Orange.
  • Restitution des congés payés pour les jours d’arrêts maladie survenu durant la période de congés (ces jours sont actuellement perdu pour les salariés NRS alors que le droit européen permet de les conserver).
  • Aucune approche environnementale (réduction des déplacements , télétravail, indemnités Km, sites ISO 14001…).

Avec une UES NRS sans ambition sociale ni vision économique, la direction devra répondre à la question,  “A quel niveau devrons-nous rattacher l’Unité Economique et Sociale“ :  au niveau NRS ? ou au niveau OBS ?