Tag Archives: NAO

[CFDT, UES OBS] Bilan NAO OBS 2019

Bilan 2019 des NAO de l’UES OBS

La Cfdt ne signe pas l’accord des NAO OBS 2019

La Cfdt l’avait déjà pressenti, les NAO de l’UES OBS furent stériles : sans ambition, ni éclat.

De ce fait, la Cfdt n’a pas signé l’accord des NAO de l’UES OBS.

Les organisations syndicales ont finalement refusé à l’unanimité de signer cet accord. Une décision unilatérale de la Direction est proposée. Elle reprend les propositions mises à la signature par la Direction.

Le bilan des NAO OBS 2019 : l’absence de négociations

L’échec des NAO 2019 provient tout d’abord de la posture adoptée par la Direction : les mesures exposées n’ont en effet pas bougé d’un iota entre la première et la dernière réunion. La Direction n’avait visiblement pas la volonté d’obtenir un consensus négocié.

A quoi bon négocier, puisque ces mesures seront appliquées avec ou sans la signature des organisations syndicales !

Quelle perte de temps engendré par cette négociation interminable !

L’échec de NAO 2019 provient également de l’absence d’alternative à l’abandon par la Direction de l’enveloppe consacré aux moyens de transport doux. Le cafouillage de la mise en œuvre des affectations de ces enveloppes a finalement pénalisé collectivement tous les salariés.

Mais, qu’est devenue la responsabilité sociale et environnementale d’Orange ?


L’échec de ces NAO centrales d’OBS provient enfin de l’absence d’unité sociale dans l’entreprise.

L’UES reste toujours réduite au simple fait de regrouper les salariés de convention SYNTEC du groupe ORANGE.


La seule ouverture proposée par la Direction porte sur le thème de l’accompagnement pour hospitalisation d’un proche. Cette avancée est encore trop éloignée de la revendication récurrente de la Cfdt : rémunérer les « congés du proche aidant » dont fait référence le code du travail (L3142-16).

C’est pour autant un très bon début qui pourra compléter les Autorisations Spéciales d’Absences existantes.

La Cfdt reste toujours force de propositions

Et pourtant, la Cfdt s’est attachée à défendre de nombreuses propositions constructives (également présentes dans le PV de désaccord). Voici les propositions les plus significatives :

  • Proposer une augmentation collective par répartition pour défendre les bas salaires,
  • Sortir l’enveloppe de promotions de l’enveloppent d’augmentations comme le sont d’ailleurs les enveloppes dédiées aux embauches,
  • Répartir la prime vacances en fonction du temps de présence et non plus en fonction du salaire (ça ne coûte rien à l’entreprise et c’est non douloureux pour la plupart des salariés solidaires),
  • Favoriser la féminisation des promotions (l’un des obstacles à l’égalité Femme / Homme),
  • Adhérer au Plan de Déplacement Entreprise (PDE) d’Orange SA pour contribuer à notre responsabilité sociale et environnementale,
  • Proposer une politique incitative en réduisant le nombre de voitures de statut pour cesser de payer la voiture aux salariés,
  • Disposer de meilleurs repères salariaux pour pouvoir se positionner dans l’Entreprise,
  • Promouvoir les mouvements internes au sein de l’entreprise pour dynamiser et renouveler les expériences,
  • Bénéficier systématiquement de la part patronale du titre restaurant pour chaque jour travaillé pour faire disparaitre les iniquités (en particulier chez OCWs),
  • Augmenter le nombre de jours pour enfants malades (6 jours + 1 jour par enfant à charge, sans limitation d’âge),
  • Relancer une cohérence sociale via la mise en place d’un Perco (plan d’épargne pour la retraite collectif),
  • Reporter les congés maladie lorsqu’un arrêt maladie survient pendant ceux-ci.

Malheureusement, être écouté n’est pas suffisant si on n’est pas entendu. Cette attitude de la Direction réaffirme un refus du dialogue social trop souvent constaté par la Cfdt.

Les espoirs

La situation conjoncturelle est plutôt bonne :

La Cfdt revendique en conséquence des augmentations substantielles et espère que les propos de Stéphane Richard du 11 décembre 2018 : « Il va falloir qu’on lâche du lest […] sur les salaires », seront réellement mis en application dans les différentes directions de l’UES OBS.


Des NAO très attendues ont débuté pour tous les périmètres : OAB, OCD, OCWs, OCfB, Néocles, Orange Consulting, Fonctions centrales d’OBS SA, OCEAN et OH.

La négociation et le dialogue social sont une évidence :
soutenez vos représentants Cfdt

[CFDT, UES OBS] Rémunération et Promotion

Entretien Individuel (EI) et Entretien Professionnel (EP)

La campagne des Entretiens Individuels et des Entretiens Professionnels a débuté et se clôturera le 31 mars 2019.
C’est un moment important ou chaque salarié peut faire avancer ses perspectives d’évolution professionnelle.

Entretien Individuel (EI) et rémunération :

Il est important d’être force de proposition lors de votre Entretien Individuel (EI) 

  • Définissez vos propres objectifs sans attendre que l’on vous les impose,
  • Identifier les compétences que vous souhaitez acquérir et recherchez les formations correspondantes,
  • Imposer que cette réunion se fasse en présentiel et en terrain neutre (éviter le téléphone et le bureau du manager),
  • Pensez à aborder les points qui sont rarement mis en avant par votre manager :
    • Votre positionnement relatif dans les salaires de votre fiche de poste (votre manager a cette information),
    • La revalorisation de votre rémunération,
    • Vos perspectives de promotion

La Cfdt regrette que la Direction refuse depuis plusieurs années d’intégrer (dans l’outil Skills-Wiews) un module permettant d’échanger sur la rémunération et la promotion. Ces points ne sont-ils pas important dans nos perspectives de carrière ?

L’argument utilisé lors des EI par les managers est bien rodé. On entend trop souvent « l’enveloppe des NAO n’est pas encore définie, je ne peux faire aucune annonce sur ton évolution de rémunération ni sur ton éventuelle promotion ».  C’est un peu facile !!!

La Cfdt revendique l’inversion temporelle des Négociation Annuelle Obligatoire (NAO) et des EI / EP pour que cette aberration disparaisse. Comme dans bien d’autres sociétés, les NAO devraient se faire avant les entretiens Individuelles pour permettre aux managers et aux salariés d’avoir un échange sans « langue de bois » sur la corrélation entre l’atteinte des objectifs et la rémunération.

Malheureusement les NAO sont toujours aussi poussives et se terminent bien après la fin des EI (souvent en juillet alors que la moitié de l’année est passée).

La Direction aurait pu saisir l’opportunité de raccourcir ce délai en réalisant qu’une seule et même NAO dans l’UES OBS (les négociations filiales n’ayant plus de sens). Il n’en est rien, et les NAO seront certainement déclinées par Direction comme si OBS SA n’existait pas.

La Cfdt estime que la Direction ne s’est pas donné les moyens pour dynamiser les NAO.

  • Harmonisation des parts variables non débutée,
  • Écart de salaire non jugulé pour une même fiche de poste,
  • Retard dans la Mise à jour de Skills-Views.

Pour aller dans le sens de la simplification chère à Helmut Reisinger, la Cfdt revendique des NAO uniques en début d’année pour l’ensemble de l’UES OBS.

Entretien Professionnel (EP) et promotion :

L’Entretien Professionnel est aussi important que l’EI mais souvent galvaudé par le manager (certainement par méconnaissance du rôle de cet entretien).

Cet entretien a pour objectif de traiter la carrière du salarié à long terme. Une vision claire des perspectives au sein de l’Entreprise est nécessaire pour aborder cet entretien.

La Cfdt conseille donc aux salariés et à leur manager :

  • D’identifier vos perspectives de promotion pour votre fiche de poste (cette donnée est présente dans Skills-Views),
  • De demander l’accompagnement de votre RH de « proximité » pour disposer d’une meilleure vue d’ensemble des parcours professionnel dans l’Entreprise (que le manager n’a pas forcément),
  • De séparer l’EI et l’EP dans le temps,
  • De demander une mobilité si votre parcours professionnel ne s’inscrit pas dans les possibilités offertes par l’entreprise.

La Cfdt est satisfaite d’avoir obtenue les avancées successives sur les parcours professionnel avec la mise en place dans Skills-Views des fiches de postes et d’un cheminement entre les différents postes. Il manque toujours cependant bon nombre de repères.

La Cfdt continue à demander pour chaque salarié :

  • Des repères de rémunération par fiche de poste (moyen, médiane, 1er quart, 3ème quart, …),
  • Une meilleure visibilité sur les fiches de postes cibles (Poste en croissance ou déclin, voix naturel ou parcours à la marge, …),
  • La proportion de femmes et d’hommes,
  • Le nombre de temps partiels.

Il y a encore un long chemin à faire : soutenez vos représentants Cfdt.

[CFDT, Répères] Repères Cfdt : Minima salariaux

Repères Cfdt : Minima salariaux

En 2007, la Cfdt négocié et signé la Détermination des minima complémentaires. Cet accord permet d’avoir des minima mieux-disant que ceux de la convention de branche des bureaux d’études (SYNTEC) et de revaloriser les bas salaires en tenant compte du coût de la vie (le SMIC) par des augmentations mécaniques.

Depuis cette date, la Cfdt suit et défend cette avancée sociale pour l’UES OBS connue sous le nom NAO 2007 malgré l’opposition des autres Organisations Syndicales et de la direction.

Toutefois, la Cfdt regrette que les NAO 2007 soient toujours considérées comme une enveloppe spécifique alors qu’il n’y a aucune négociation sur le sujet. Cela ampute implicitement une partie des augmentations qui sont dues.

Mise en œuvre des NAO 2007

Les NAO 2007 parlent d’un minimum concernant la rémunération annuelle brute minimum.

    • Elle est calculée par le SMIC brut mensuel valorisé du coefficient indiqué dans la colonne Ratio SMIC en fonction de l’ancienneté dans le statut (position et coefficient Syntec identique).
  • Elle comprend les douze mois de l’année (annuel brut réel) + les primes reçues dans l’année (prime vacances, part variables).
  • Elle ne comprend ni l’intéressement ni la participation pour les Cadres mais l’intègre pour les Etams.
  • Chaque augmentation du SMIC sera suivie dans les 3 mois d’une analyse de la RH avec rétroactivité.

Minima conventionnels Syntec

Les minima conventionnels Syntec applicable depuis 2017 complètent également le dispositif des NAO 2007. Ils sont par contre très souvent inférieure au minima de l’UES OBS.

Pour les cadres autonomes aux forfaits jours, le salaire minimum conventionnel doit être majoré de 20% et la rémunération annuelle (inclus les primes sur objectif et les primes de vacances).

[CFDT, UES OBS] NAO 2018 – OCD

Pourquoi la Cfdt signe les NAO 2018 OCD SAS ?

Les ambitions de la Cfdt

Dans le contexte de la filiale OCD SAS et après celles pour l’UES NRS,  il s’agit de mettre en avant pendant les NAO 2018 :

  • Relancer une cohérence sociale pour les bas salaires et l’égalité professionnelle,
  • Initier une cohésion sociétale par des initiatives environnementales telles que des mesures de type Plan de Déplacement Entreprise (PDE),
  • Récompenser l’effort des salariés en remplacement des objectifs ubuesques de l’intéressement OCD, non-atteints pour 2017.

Les principales avancées pour OCD, beaucoup à la seule initiative de la Cfdt

  • Une augmentation individuelle managériale (AI) avec une enveloppe d’un montant de  2,75% de l’enveloppe de référence pour les personnes éligibles (2,85% pour la population féminine),
  • Sortir les promotions (changement de poste) de cette enveloppe et des NAO,
  • La possibilité d’une prime pour tous les salariés présents au 1er janvier 2018 et encore présent à la mise en paie de juillet (il fallait attendre un an de présence auparavant),
  • L’utilisation de l’enveloppe 0,1% PDE issue des NAO UES NRS par des mesures concrètes (malheureusement exclusives) :
    • Indemnité Kilométrique Vélo (0,25 cts du Km avec un maximum annuel de 200€ par salarié)
    • Prise en charge à 50% des abonnements de type Vélib
  • Un engagement de la Direction de :
    • Couvrir a minima 65% de la population OCD pour la mesure AI.
    • Porter une attention spécifique à la population féminine (y compris retour de congés maternité), la population des plus de 50 ans, les personnes non augmentées depuis 2 ou 3 ans et à toute augmentation « mécanique » comme les minima NAO 2007 ou ceux de la convention collective.

Les regrets de la Cfdt

Le manque d’ambition sociale et sociétale de la Direction par son refus d’avancer sur les points suivants :

  • Approche solidaire en regard l’inflation 2017 avec une Augmentation Générale,
  • Approche solidaire pour des augmentations minimum par tranche de salaires :
    • < 30K€ annuel avec un minima de 3% (1% avec UES NRS),
    • < 45K€ annuel avec un minima de 2,5%
    • <60K€ annuel avec un minima de 2,3%
  • Approche « inter-modalité » pour les mesures PDE, car de notre analyse, les personnes se déplaçant avec ce type d’approches utilisent souvent en alternance, les transports en commun, les vélos.

Rappel des modalités de l’accord NAO de l’UES NRS

[CFDT, Engagement] Les Négociations

Fonctionnement des Négociations

negociation (2)

Chaque organisation syndicale représentative (c’est-à-dire ayant recueilli un minimum de 10% des suffrages au premier tour des élections professionnelles) a la faculté a la faculté de créer une délégation syndicale composée de 2 délégués syndicaux et de 2 salariés pour toute négociation sur un accord.

Toutes les négociations sont composées de séances de négociation durant lesquelles la Direction et les organisations syndicales tentent de s’accorder sur un certain nombre de mesures à destination des salariés.

  • Un accord ne peut être signé que s’il remporte l’adhésion d’une ou plusieurs organisations syndicales dont la représentativité est d’au moins 30% au premier tour des élections professionnelles.
  • A défaut d’accord, un PV de désaccord est établi. Dans la plupart des cas, à défaut d’accord, la Direction impose ses propres choix.

Les NAO de l’UES OBS sont des négociations particulières qui sont décomposées en 2 séances de négociations :

  • La négociation OBS qui définit un socle de mesures communes à toutes les filiales, 
  • Les négociations spécifiques à chaque filiale qui permettent d’ajuster ces mesures selon les différents contextes.

[CFDT, UES OBS] Repères salariaux dans l’UES NRS

Repères salariaux et parcours professionnels chez NRS en 2017

Malgré le chantier lancé sur la mise en place de repères salariaux (à l’initiative de la Cfdt), les résultats à ce jour sont bien maigres.

reperes

L’objectif de la Cfdt est de pouvoir proposer des repères salariaux pour que chacun puisse disposer d’éléments comparatifs lors d’un changement de poste ou lors d’une promotion. Mais aussi pour éventuellement constater son dé-positionnement et prévenir les discriminations.

Les revendications Cfdt

Pour ce faire, la Cfdt a demandé dès 2016 à la direction de transmettre pour chaque fiche de poste (en fonction de la situation géographique « Paris + Nice / autres villes ») :

  • La moyenne des salaires
  • Le salaire médian (le salaire au-dessous duquel se situent 50 % des salaires),
  • Le premier décile (le salaire au-dessous duquel se situent 10 % des salaires ),
  • Le neuvième décile (le salaire au-dessous duquel se situent 90 % des salaires).

Après avoir fait l’exercice, la direction a fait part de la très grande disparité des salaires. Cette analyse a été confirmée par une étude commandée en 2017 par le CE OAB (rapport réalisé par la société SEXTANT).

La direction a pour l’instant décidé de ne pas communiquer sur le sujet. Elle donnera d’abord la primeur de ces informations aux différents managers. L’enveloppe de rattrapage négociée par la Cfdt fait déjà partie des moyens mis en œuvre pour réduire ces inégalités salariales.

La Cfdt continue encore et toujours à demander :

  • la transparence sur les repères salariaux,
  • le respect du principe d’égalité de traitement « à travail égal salaire égal ».

Si vous constatez, par exemple, que vos collègues, au même niveau de responsabilité et d’ancienneté, sont payés davantage, il vous sera possible de demander des explications à votre employeur, et de réclamer un alignement de votre rémunération, faute de quoi, vous pourrez saisir le Conseil de prud’homme pour dénoncer une rupture d’égalité salariale, voire une discrimination.

Cet article a été publié le 19 juillet 2017 avec les mots clé , .

[CFDT, UES OBS] NAO OCEAN 2017

La Cfdt signe les NAO OCEAN 2017

La Cfdt est fière d’avoir été force de propositions pour les NAO OCEAN et en particulier d’avoir négocié et obtenu :

  • Le passage de 1,1 % à 1,2 % de l’enveloppe d’augmentations individuelles managériale,
  • La mise en place d’un montant théorique de part variable unique pour une même fiche de poste,
  • La revalorisation de toutes les parts variables avec passage des minimums de 400 € à 600 € et des maximums de 600 € à 800 € qui seront cumulables avec une augmentation individuelle. Elles ne toucherons que 30% des salariés après co-signature d’un avenant,
  • La mise en place d’une proportion de 20 % d’objectif collectif dans les parts variables qui devront toujours être mesurables et atteignables.

NAO_OCEAN2

Quel est le contenu de l’accord suite aux négociations ?

  • Un budget global de 2,11 % réparti de la manière suivante :
    • une enveloppe de 1,2 % au titre des augmentations individuelles managériales (intégrant les promotions et n’intégrant pas les parts variables),
    • une enveloppe de 0,26 % concernant la mise en œuvre de l’accord NAO 2007
    • une enveloppe de 0,65 % concernant la politique des parts variables.
  • l’augmentation annuelle minimum sera d’au moins 450 € brut pour les cadres et les assimilés cadres et d’au moins 300 € brut pour les non-cadres.

En dehors du montant des l’enveloppes, La Cfdt a négocié

  • Une attention particulière sera mise en œuvre vis-à-vis des salariés non augmentés depuis plus de deux ans
  • Une attention particulière sera mise en œuvre vis-à-vis sur l’équité de rémunération des salariés de plus de 55 ans et l’équité entre les femmes et les hommes,

Minima NAO 2007

  • La Cfdt regrette le peu de considération des minima des NAO 2007 qui n’ont pas été pris en compte chez OCEAN de façon automatique,
  • L’intervention de la Cfdt lors des NAO 2017 a permis de faire appliquer cet accord rétroactivement au 1er juillet 2016 (date d’entrée d’OCEAN dans l’UES NRS et de l’application des accords d’adaptations).
  • Comme pour les autres filiales de l’UES, la Cfdt regrette que les minima des accords NAO 2007 soient toujours considéré comme une enveloppe spécifique. Alors qu’il n’y a aucune négociation sur le sujet. Cela ampute implicitement une partie des augmentations qui étaient dues.

Communication

  • Les augmentations seront communiquées individuellement par les managers dans le cadre d’un entretien « en face à face » et seront versées sur la paie de juillet,
  • En cas de non-augmentation, votre manager est tenu de vous informer des raisons motivées de cette décision,
  • Le paiement des parts variables sera avancé au mois de juillet pour S1 et janvier pour S2 et en septembre pour l’année 2017 (après signatures d’un avenant),
  • Concernant certains propos syndicaux erronés, la Cfdt n’a jamais cautionné la généralisation des parts variables pour tous.

Voir également le résultat des NAO NRS

Pour la Cfdt, être une Organisation Syndicale responsable c’est :
NÉGOCIER, Négocier, encore négocier…
Avec un seul but : l’intérêt général.

Devenez Représentant CfdtCFDT-pépinière

La Cfdt s’engage pour chacun, agit pour tous
Vous voulez : inventer de nouveaux droits ;
que l’égalité professionnelle devienne la réalité.

Alors, prenez contact sans hésiter vos représentants Cfdt :
Dominique DEROUET, Dominique BLANCHARD,
Pascal LONGE

Version imprimable

[CFDT, UES OBS] NAO OCWs 2017

La Cfdt signe les NAO OCWs 2017

Bien que les résultats 2016 soient un peu moins bon, la Cfdt s’est battue pour obtenir le meilleur de ces NAO Orange Connectivity & Workspace services et en particulier, l’obtention de 0,4 % pour les promotions internes au lieu de 0,3 %.
Pour augmenter la compétitivité, la direction s’est engagée à lancer un chantier de réorganisation des activités et une uniformisation des pratiques et process.

NAO_OCWS6

Quel est le contenu de l’accord suite aux négociations avec les syndicats ?

  • Un budget global de 2,25 % réparti de la manière suivante :
    • une enveloppe de 1,50 % au titre des augmentations individuelles managériales (intégrant les parts variables),
    • une enveloppe de 0,40 % consacrée à la promotion,
    • une enveloppe de 0,35 % soit 50 k€ pour valoriser la filière d’expertise au sein des équipes (OCM) qui se traduit sous la forme d’attribution de véhicules de société (un salarié sur deux en bénéficie actuellement) ou de primes.
  • l’augmentation annuelle minimum sera d’au moins 450 € brut pour les cadres et les assimilés cadres et d’au moins 300 € brut pour les non-cadres.
  • Une attention particulière sera mise en œuvre vis-à-vis des salariés non augmentés depuis plus de deux ans et de l’égalité professionnelle et salariale entre les hommes et les femmes.NAO-OCWsCommunication
  • Les augmentations seront communiquées individuellement par les managers dans le cadre d’un entretien et versées sur la paie de juillet.
  • En cas de non-augmentation, votre manager est tenu de vous informer des raisons de cette décision.
  • Concernant certains propos syndicaux erronés, la Cfdt n’a jamais cautionné la généralisation des parts variables pour tous.

Voir également le résultat des NAO NRS

Pour la Cfdt, être une Organisation Syndicale responsable c’est :
NÉGOCIER, Négocier, encore négocier…
Avec un seul but : l’intérêt général.

Devenez Représentant CfdtCFDT-pépinière

La Cfdt s’engage pour chacun, agit pour tous
Vous voulez : inventer de nouveaux droits ;
que l’égalité professionnelle devienne la réalité.

Alors, prenez contact sans hésiter vos représentants Cfdt :
Dominique DEROUET, Dominique BLANCHARD,
Frédéric BERNABLE, Pascal FEDAN

[CFDT, UES OBS] NAO OC 2017

NAO Orange Consulting

Fautes d’élus, La Cfdt n ‘a pas pu participer à cette négociation importante pour chaque salarié d’Orange Consulting. Etre défendu, c’est avoir de bon représentants.

NAO_OC6

Quel est le contenu de l’accord suite aux négociations avec les syndicats ?

    • Un budget global de 2,5 % réparti de la manière suivante :
      • une enveloppe de 2,1 % au titre des augmentations individuelles managériales (intégrant les promotions),
      • une enveloppe extraordinaire de 0,4 % consacrée à l’accompagnement et à la convergence mais aussi à l’harmonisation des parts variables théoriques,
    • l’augmentation annuelle minimum sera d’au moins 450 € brut.
  • Une attention particulière sera mise en œuvre vis-à-vis de l’égalité professionnelle et salariale entre les hommes et les femmes.

NAO_OC_bilan

Communication

    • Les augmentations seront communiquées individuellement par les managers dans le cadre d’un entretien et versées sur la paie de juillet.
    • En cas de non-augmentation, votre manager est tenu de vous informer des raisons de cette décision.

Voir également le résultat des NAO NRS

Venez participer à la vie sociale de votre entreprise. Vous comprendrez mieux dans quel environnement nous sommes. Vous y trouverez en fonction de vos goûts, comment être utile à tous et comment enrichir votre parcours professionnel.

Nous avons besoin de vous, Vous avez besoin de la Cfdt.

Pour la Cfdt, être une Organisation Syndicale responsable c’est :
NÉGOCIER, Négocier, encore négocier…
Avec un seul but : l’intérêt général.

Devenez Représentant CfdtCFDT-pépinière

La Cfdt s’engage pour chacun, agit pour tous
Vous voulez : inventer de nouveaux droits ;
que l’égalité professionnelle devienne la réalité.

Alors, prenez contact sans hésiter vos représentants Cfdt :
Dominique DEROUET, Dominique BLANCHARD,

 La Cfdt est devenu depuis fin mars 2017 le premier syndicat des sociétés privés.

[CFDT, UES OBS] NAO OCD 2017

La Cfdt signe les NAO OCD 2017

En signant cet accord, La Cfdt encourage la dynamique positive insufflée sur l’enveloppe globale qui progresse de 0,30 % par rapport à 2016.
La Cfdt est satisfaite de la reconduction pour 2017 du budget exceptionnel à destination des salariés les plus dépositionnés.
En regard des enjeux contextuels de rétention des talents que rencontre Orange Cyberdéfense (turnover fort), la Cfdt regrette cependant la non atteinte d’une revendication principale : un budget global d’augmentation de 3,50 %.

NAO_OCD3

Quelle était la proposition initiale de la Direction ?

  • Une enveloppe d’augmentation globale de 2,70 % de la masse salariale éligible incluant : les augmentations individuelles, les augmentations suite à promotion et les primes exceptionnelles.

Quel est le contenu de l’accord suite aux négociations avec les syndicats ?

  • Un budget global de 3,00 % répartis de la manière suivante :
    • une enveloppe de 2,70 % au titre des augmentations individuelles managériales,
    • une enveloppe de 0,20 % pour traiter les cas de dépositionnement salarial les plus importants,
    • une enveloppe de 0,10 % au titre des primes exceptionnelles incluant les salariés arrivés au cours de l’année 2016 et donc non éligibles aux augmentations.
  • l’augmentation minimum sera d’au moins 450 € brut pour les cadres et les assimilés cadres et d’au moins 300 € brut pour les non-cadres.

En dehors du montant des l’enveloppes, La Cfdt a négocié

  • Une attention particulière vis-à-vis des salariés non augmentés depuis plus de deux ans.
  • La sortie du programme OCDC des budgets négociés, ce qui accroit le budget des augmentations.

Communication

  • Les augmentations seront communiquées individuellement par les managers dans le cadre d’un entretien et versées sur la paie de juillet.
  • En cas de non-augmentation, votre manager est tenu de vous informer des raisons de cette décision.
  • Concernant certains propos syndicaux erronés, la Cfdt n’a jamais cautionné la généralisation des parts variables pour tous.

Voir également le résultat des NAO NRS

Pour la Cfdt, être une Organisation Syndicale responsable c’est :
NÉGOCIER, Négocier, encore négocier…
Avec un seul but : l’intérêt général.

Devenez Représentant CfdtCFDT-pépinière

La Cfdt s’engage pour chacun, agit pour tous
Vous voulez : inventer de nouveaux droits ;
que l’égalité professionnelle devienne la réalité.

Alors, prenez contact sans hésiter vos représentants Cfdt :
Dominique DEROUET, Dominique BLANCHARD,

[CFDT, UES OBS] NAO OAB 2017

Les NAO OAB 2017 se terminent par un constat de désaccord
entre la Direction et les Organisations Syndicales.

Curieuses négociations où la Cfdt s’est sentie bien seule dans ses espoirs de faire aboutir un meilleur accord que l’an passé. Nous étions pourtant bien proches du but. Il nous a juste manqué l’aide de nos partenaires qui n’ont pas voulu signer l’accord initial.

En effet, la Cfdt a malheureusement été seule à signer le  PV d’accord NAO. La Cfdt a donc utilisé le PV de désaccord pour affirmer officiellement son regret de ne pas avoir su convaincre les autres Organisations Syndicales de l’intérêt de l’accord obtenue.

NAO13

La Cfdt regrette le manque d’investissement de nos partenaires syndicalistes qui nous aurait certainement permis d’innover et de permettre à un plus grand nombre de pouvoir bénéficier des résultats des NAO.

  • Malheureusement, pour certains, le manque d’envie et d’idées en cette fin de mandat pèse plus que l’intérêt général.
  • Malheureusement, pour d’autres, les élections prochaines sont plus importantes que les bénéfices financiers apportés aux salariés.

Au final, faute d’accord, les mesures unilatérales imposées par la Direction reviennent sur un certain nombre des avancées négociées par la Cfdt. Ainsi, plus de 180 salariés seront privés cette année d’une mesure de revalorisation salariale (prime et/ou augmentation) !!!!!depositphotos_27367241-stock-illustration-angry-smiley-emoticon

Voici la Synthèse CFDT du Procès Verbal de désaccord

NAO OAB 2017

Version imprimable

La Cfdt est cependant satisfaite que les points suivants aient été retenu par la Direction dans sa décision finale :

  • le transfert du budget « primes » dans le budget des augmentations salariales ; la CFDT ayant obtenu une augmentation substantielle des primes en 2016,
  • le maintien de l’aide aux plus petits salaires.

Concernant certains propos syndicaux erronés :
la Cfdt n’a jamais cautionné la généralisation des parts variables pour tous.

Voir également le résultat des NAO NRS

Pour la Cfdt, être une Organisation Syndicale responsable c’est :
NÉGOCIER, Négocier, encore négocier…
Avec un seul but : l’intérêt général.

Devenez Représentant CfdtCFDT-pépinière

La Cfdt s’engage pour chacun, agit pour tous
Vous voulez : inventer de nouveaux droits ;
que l’égalité professionnelle devienne la réalité.

Alors, prenez contact sans hésiter vos représentants Cfdt :
Dominique DEROUET, Dominique BLANCHARD,
Roland HOUDEBINE, Christophe MALHERBE.

Version imprimable

[CFDT, UES OBS] Penser salariés

boycotte_3
Pour la Cfdt, être défendu lors des négociations avec la direction,
c’est d’abord être représenté par des acteurs apportant des propositions étoffées, constructives et porteuses d’avancées sociales.
C’est aussi : argumenter pour défendre ses propositions sans être ni absent ni attentiste.

Être défendu lors des négociations, ce n’est pas faire des annonces chocs de façade :
– du type irréalistes avec des demandes inaccessibles, comme 5% d’augmentations pour tous,
– ou utopistes comme baisser les salaires de tous en échange d’une part variable pour chacun.

Être défendu par la Cfdt : c’est être certain d’avoir des représentants constructifs, innovants et toujours présents lors des négociations

Plus la représentativité de la Cfdt sera forte lors des élections professionnelles d’octobre 2017 et mieux vous serez défendu sur le terrain

C’est le moment de réfléchir à candidater pour représenter vos collègues dans les instances représentatives du personnel
Délégué du Personnel (DP), Comité d’Entreprise (CE).

Contactez sans hésiter vos représentants : Dominique DEROUET, Dominique BLANCHARD,
Roland HOUDEBINE, Christophe MALHERBE.

Vitaminons_le_social

Pour info : la Cfdt est devenu depuis fin mars
le premier syndicat des sociétés privés.

[CFDT, UES OBS] La Cfdt signe les NAO d’une unité Économique et Sociale (NRS) en manque de repères et d’ambitions

La Cfdt signe les NAO NRS.
Et pourtant : Que devient l’UES NRS ?

  • L’unité Économique (l’UES) se réduit : de plus en plus au simple fait de regrouper les filiales de convention SYNTEC du groupe ORANGE.
  • L’unité Sociale régresse : de moins en moins de règles de fonctionnement communes : frais, déplacements, horaires, astreintes, congés…

imagesX3ZBPV2C

Dans ce contexte les ambitions de la Cfdt étaient de profiter des NAO pour :

  1. Relancer une cohérence sociale via la mise en place d’un PERCO et en améliorant les critères d’Autorisations Spéciales d’Absences.
  2. Initier une cohésion sociétale par des initiatives environnementales telles que l’indemnisation des déplacements en vélo, des Plans de Déplacement Entreprise (PDE) sur des sites pilotes , …
  3. Imposer des critères économiques sans pénaliser les négociations futures de chaque filiale.

Les avancés communes pour toutes les filiales NRS sont assez maigres :
Mais “Ce qui est pris n’est plus à prendre”

Les principales avancées, presque toutes à la seule initiative de la Cfdt, sont :

  • La possibilité d’une prime pour tous les salariés présents au 2 janvier 2017 (il fallait attendre un an de présence auparavant),
  • Un minimum d’augmentation managériale basé sur des montants et non un pourcentage (plus abstrait et favorisant les gros salaires) :
    • 450 € bruts minimum pour les salariés cadres et assimilés cadres,
    • 300 € bruts minimum pour les salariés non cadres,
  • Des conditions plus avantageuse d’abondement de l’intéressement sur le PEG calculées sur la base de l’intéressement des filiales les moins valorisées, afin que chaque salarié profite d’un maximum d’abondement sans débours (Attention, seul le placement sur le fond ORANGE ACTIONS bénéficiera d’un abondement ; part C et D) :
    • Abondement de 100% des les 200 premiers €, soit de 0 à 200 € d’abondement,
    • Abondement de 25% de 201 à 640 € , soit de 0 à 110 € d’abondement,
    • L’abondement maximum sera donc de 310 € pour un versement au moins égal à 640€.

abondement2.jpg

  • Une légère amélioration des Autorisations Spéciales d’Absences (ASA) pour les faire tendre vers ceux du groupe et se mettre en conformité avec la loi :
    • Passage de 2 jours à 5 jours de congés pour les obsèques d’un ascendant,
    • Passage pour les jours de congés enfants malade de « 2 jours pour le premier enfant + 0,5 jour par enfant supplémentaire » à « 2 jour pour le premier enfant + 1 jour par enfant supplémentaire ».
  • La mise en place d’un Plan de Déplacement Entreprise (PDE) sur 1 site pilote.

La Cfdt regrette le manque d’ambition de la direction
par son refus d’avancer sur les points suivants :

  • Mise en Place d’un PERCO sur les traces des avancées déjà acquises chez Orange.
  • Restitution des congés payés pour les jours d’arrêts maladie survenu durant la période de congés (ces jours sont actuellement perdu pour les salariés NRS alors que le droit européen permet de les conserver).
  • Aucune approche environnementale (réduction des déplacements , télétravail, indemnités Km, sites ISO 14001…).

Avec une UES NRS sans ambition sociale ni vision économique, la direction devra répondre à la question,  “A quel niveau devrons-nous rattacher l’Unité Economique et Sociale“ :  au niveau NRS ? ou au niveau OBS ?

[CFDT, UES OBS] NAO OCD 2016 : l’heure du bilan

Les NAO OCD 2016 se sont achevées sur un accord signé par les trois Organisations Syndicales représentatives, dont la CFDT. Voici quelques éléments d’information concernant le déroulement de ces négociations :

Quelle était la proposition initiale de la Direction ?

  • Une enveloppe d’augmentation globale de 2,50 % de la masse salariale éligible incluant :
  • une enveloppe de 2,00 % au titre des augmentations individuelles managériales
  • une enveloppe de 0,50 % au titre des promotions, primes exceptionnelles et programme OCDC (reconnaissance d’expertise via le versement d’une prime ou l’attribution d’un véhicule de statut)
  • Le versement de l’équivalent du supplément d’intéressement aux salariés présents en 2015 et non éligibles (salariés issus d’Atheos) sous la forme d’une prime exceptionnelle

Quelques points de comparaison concernant les augmentations annuelles :

Tableau NAO OCD 2016

Qu’avons-nous négocié, en complément de cette proposition initiale ?

  • Une enveloppe supplémentaire de 0,20 % de la masse salariale gérée par les ressources humaines pour traiter les cas de dépositionnement salarial les plus graves
  • Une attention particulière vis-à-vis des salariés non augmentés depuis plus de deux ans
  • La vérification systématique du respect du principe de non-discrimination entre les hommes et les femmes dans le cadre des augmentations individuelles
  • La répartition équitable des enveloppes d’augmentation entre les différentes Directions

Quel bilan tirer de ces négociations annuelles 2016 ?

Ces enveloppes, bien que supérieures à celles pratiquées dans les autres filiales NRS, nous paraissent insuffisantes au regard des enjeux de rétention des talents que rencontre OCD. Nous regrettons que la proposition intersyndicale faite à la Direction portant sur une enveloppe globale de 3,50 % n’ait pas été suffisamment prise en compte. Nous saluons cependant l’état d’esprit constructif des débats tant du côté des différentes Organisations Syndicales que des représentants de la Direction.

Cet article a été publié le 6 juillet 2016 avec les mots clé , .