Tag Archives: Accords

[CFDT, UES OBS] Mobilité, un nouveau monde

Mobilité – un nouveau monde

Inégalités au seins du groupe Orange

Deux populations très différentes cohabitent dans le groupe Orange :

  • Les salariés de l’UES OBS sous convention SYNTEC,
  • Les salariés d’Orange SA sous convention CCNT.

C’est un secret de polichinelle… Au vu des écarts constatés sur : la rémunération, les augmentations annuelles, les primes, les congés, l’intéressement, les subventions du CE, … les salariés sous convention SYNTEC sont moins bien « lotis » que les salariés de convention CCNT.

Cette différenciation introduit inévitablement des crispations dans les équipes combinant ces deux types de population. Ces iniquités se rajoutent à celles déjà constatées dans l’UES OBS.

La Mobilité groupe est un moyen pour les salariés de l’UES OBS de basculer dans un monde « meilleur ».

  • SYNTEC : Surnom donné par les patrons à notre convention collective CCNBET (Convention Collective Nationale des Bureaux d’Études Techniques),
  • CCNT : Convention Collective Nationale des Télécommunications.

Les effets du système

Les iniquités entre les populations SYNTEC et CCNT portent actuellement principalement sur :

  • La rémunération : 15% de moins en moyenne,
  • Les congés : 10 jours de RTT en moins par an,
  • L’augmentation générale : inexistante pour l’UES OBS, et de 1,75% pour Orange SA,
  • L’intéressement : 4 fois moins important (591€ en moyenne contre 2440€ pour Orange SA),
  • La subvention de fonctionnement du CE : 1,04% de la masse salariale contre 2,25% pour Orange SA.

Cette situation d’inégalités est encore plus mal vécue quand elle est constatée avec son collègue de travail de convention collective différente. Le comble est alors de découvrir que ces inégalités se révèlent pour des profils d’âge comparable, de même école d’origine, d’expériences similaires réalisant des tâches équivalentes…

La Cfdt interpelle encore et toujours la Direction OBS sur la durabilité de cette politique sociale différenciée dépendant uniquement de la convention de rattachement :

  • Est-il vraiment légitime de promouvoir des carrières à deux vitesses sans appliquer le cadre légal de la maxime « à travail égal, salaire égal » ?
  • Est-il opportun de continuer d’accroitre l’écart de rémunération entre nos deux conventions collectives à la veille des prochaines NAO ?
  • Est-il efficace d’exacerber les tensions sociales qui dégradent inévitablement la motivation et la productivité ?


La direction se contente d’affirmer qu’il ne s’agit pas du même modèle économique alors que nous travaillons dans la même division OBS avec des objectifs économiques communs.

La direction minimise artificiellement le nombre d’équipes mixtes alors que de très nombreuses situations existent déjà et qu’elles seront démultipliées par les réorganisations qui se profilent.

La division OBS du groupe Orange privilégie dorénavant de systématiser les embauches sous convention SYNTEC (pour des raisons de compétitivité bien compréhensibles).

Gagnant / Gagnant / Gagnant

Et pourtant, le système des Mobilités n’a que des avantages :

  • L’UES est gagnante en laissant partir des salariés expérimentés mieux rémunérés que la moyenne (gain de marge) sans provoquer un départ à la concurrence,
  • Le Salarié est gagnant (tout le monde le savait) : il rejoint « un monde meilleur » et renouvelle ses opportunités,

L’écart de rémunération de 15% est rapidement compensé en 2 à 3 ans par les NAO successives plus généreuses chez Orange SA.

  • Orange SA est gagnant : elle récupère des salariés souvent bien formés et dynamiques.


Et cependant, l’entreprise reste frileuse et souhaite maitriser les mobilités pour plusieurs raisons :

  • Les mobilités augmentent naturellement le turnover de l’UES OBS,
  • Les mobilités favorisent l’arrivée de profils qui n’ont qu’un seul objectif : rejoindre la maison mère !

La Mobilité en pratique

Les demandes de mobilité se font idéalement lors de l’Entretien Individuel et Entretient Professionnel (Il n’est cependant jamais trop tard pour bien faire). Il est nécessaire d’avoir 3 ans d’ancienneté sur son poste pour y accéder.

Le prochain Comité Mobilité se tiendra le 3 juin. Il est possible de constituer son dossier de mobilité depuis le 30 avril directement dans Skills Views.

Si vous avez l’aval de votre manager, il vous suffit de faire une demande d’ouverture de dossier Comité Mobilité dans Skills Views. Ce dossier sera validé par votre RH de proximité. Le dossier doit comporter : un CV présentant des compétences correspondantes aux besoins du Groupe, une lettre de motivation mettant en avant votre projet et le développement de votre parcours professionnel.

Si le Comité Mobilité valide votre demande, c’est à vous de faire les démarches pour rechercher un poste correspondant dans le Groupe.

La Cfdt s’interroge : Les opportunités de mobilité des salariés de l’UES OBS ne vont-elle pas se réduire suite au actuelles réorganisations puisque les salariés de l’UES sont désormais présents dans toutes les entités ?

De nouvelles modalités sur les mobilités sont en cours de négociations dans le cadre de l’accord GPEC.

Vous avez les cartes en main : soutenez vos représentants Cfdt

[CFDT, Élections 2019] Devenir représentant au CSE

Parcours professionnel d’un représentant du personnel

S’enrichir d’expériences nouvelles

Devenir représentant du personnel, c’est aussi une expérience très enrichissante, tant sur le plan humain que sur le plan personnel et professionnel.

On apprend énormément de choses, on acquiert de nouvelles compétences et on développe des qualités : capacité d’écoute, empathie, diplomatie, sens de la rhétorique, confiance en soi, opiniâtreté, …

Les représentants du personnel ont l’avantage de côtoyer des interlocuteurs de tous niveaux et de tous métiers, en passant du top management aux DRH. Les mandats permettent ainsi de se faire connaitre auprès de salariés que l’on n’aurait jamais croisés autrement.

Dans les négociations en cours concernant les prochaines instances du personnel autour du CSE, la Cfdt fait en sorte que le protocole d’accord permette de mieux valoriser les acquis du mandat.

La Direction indique vouloir instaurer un dialogue social plus fort pour redynamiser les vocations et accompagner la digitalisation qui peut avoir tendance à déshumaniser les relations. La Cfdt attend les actes.

Et la rémunération

Chez OBS, et plus largement chez Orange, la Cfdt estime que les discriminations salariales envers les représentants du personnel ne sont plus de mise. Elles sont aussi encadrées de par la loi.

La loi encadre la rémunération des élus : a partir de 30% de mandat, l’augmentation annuelle d’un représentant du personnel est au minimum la moyenne des augmentations du périmètre.

Si un mandat vous intéresse : contactez vos représentants Cfdt

[CFDT, Élections 2019] Représentant du personnel

Devenir représentant du personnel

Pour s’engager dans le cadre de ce type de mandat, il faut avant toutes choses avoir un goût prononcé pour aider les autres et aimer faire évoluer les lignes. C’est aussi la volonté de s’engager collectivement pour défendre les intérêts des salariés.

Les positifs du mandat de représentant du personnel

Les représentants du personnel du futur CSE tiendront une place à part dans l’entreprise. Leurs responsabilités leur confèrent certains avantages :

  • Avoir une vision d’ensemble plus précise de la stratégie de l’entreprise et de ses résultats mais aussi être informé avant tout le monde des évolutions possibles de l’entreprise.
  • Être acteur de la vie sociale et dynamiser les Activités Sociales et Culturelles (ASC) de l’entreprise.
  • D’être en contact avec d’autres salariés d’horizons variés que l’on n’aurait sûrement pas rencontrés autrement.
  • Donner de la diversité à son travail (s’ouvrir l’esprit et s’enrichir).
  • Offrir la sensation de faire avancer les choses, d’aider ses collègues ou d’influencer les décisions.
  • Disposer des raisons cachées de certaines décisions ou communications et permettre de faire les bons choix à titre personnel en connaissance de cause.
  • Bénéficier de formations spécifiques.

Les difficultés du mandat de représentant du personnel

La position de représentant du personnel est habituellement aussi associée à un certain nombre d’inconvénients :

  • Avoir le sentiment de délaisser le contact avec la technique.
  • Être confronté à des problèmes humains et des tensions relationnelles : burn-out, mesure discriminatoire, harcèlement moral, …
  • Être source de conflits avec l’employeur qui peuvent conduire à un frein dans l’évolution professionnelle.

Chez OBS, et plus largement chez Orange, la Cfdt estime que les discriminations envers les représentants du personnel sont presque imperceptibles. Elles sont aussi interdites de par la loi.

Concernant l’engagement, les représentants du personnel permettent de renouer des liens entre les salariés et la direction lorsque ceux-ci sont distendus ou bloqués.

Être représentant du personnel : c’est plutôt une question de passion, de volonté, une envie de s’investir dans l’humain, le souhait d’être constructif.

Si un mandat vous intéresse : contactez vos représentants Cfdt

[CFDT, UES OBS] Intéressement 2019

Intéressement 2019 de l’UES OBS

Pour rappel (voir l’accord sur l’intéressement) :

  • L’intéressement 2019 représente la valorisation de la performance collective des salariés aux résultats 2018 de l’entreprise (alors que la Participation représente la valorisation d’une partie des bénéfices réalisés par l’entreprise).
  • Est éligible à l’intéressement, tout salarié de l’UES OBS justifiant d’une ancienneté minimale de trois mois au 31/12/2018.
  • La clé de répartition de l’intéressement est de 50% sur la durée de présence et de 50% sur la rémunération.

Bilan de l’intéressement 2019

L’intéressement proposé pour l’UES OBS est décevant au regard des efforts importants consentis pas chacun : chaque salarié de l’UES bénéficiera d’un intéressement correspondant à 1,44% du salaire brut annuel pour un temps plein et ceci grâce à la surperformance de chacune des filiales sur un des 3 indicateurs.

Le bilan par direction est alors proportionnel aux salaires moyens de chacune d’elle sans proposer une réelle solidarité au sein de l’UES OBS :

La Cfdt a demandé un intéressement complémentaire exceptionnel pour atteindre l’intéressement de 2018 en prenant exemple sur les pratiques de la maison mère.

Bien que la maison mère Orange SA ait déjà surperformé en 2018 en dépassant de 0,37% leurs objectifs nominaux fixés à 4%, le conseil d’administration a quand même accordé un intéressement complémentaire de 0,41% a tous les salariés Orange SA (pour correspondre à un mois de leur salaire moyen) : décidément, nous n’avons pas les mêmes repères.

Analyse de la Cfdt

La Cfdt est satisfaite de constater :

  • Que le nouvel accord signé par la Cfdt est mieux disant pour d’EBIT toutes les sociétés. Avec l’ancien accord, l’intéressement aurait été de 0,6% du salaire annuel au lieu de 1,44%.
  • Que la solidarité négociée par la Cfdt dans l’accord a parfaitement fonctionné.
  • Que la prime de solidarité n’a pas eu d’impact sur l’intéressement 2019.


La Cfdt déplore encore des pratiques récurrentes qui amputent d’autant l’intéressement commun :

  • Une fois de plus le calibrage de certains objectifs d’EBIT 2018 est complétement décorrélé de la réalité économique des filiales :
    • Pour OCD et OC : malgré les alertes remontées, les objectifs sont carrément inatteignables 3 années de suite.
    • Pour OCWS : les objectifs très ambitieux de 2017 n’avaient été atteints qu’en réalisant une surperformance, ceux de 2018 encore plus ambitieux n’ont été atteints qu’à 75%.
    • Pour OCEAN : les objectifs d’EBIT ont également été mal calibrés pour 2018.

La Cfdt estime que la valorisation de l’intéressement est artificiellement faussée par l’optimisme de leur dirigeant, et ceci alors que les résultats économiques sont bons malgré tout.

La Cfdt a une pensée solidaire pour les salariés de NEOCLES qui n’atteignent pas leur objectif de 0,02% et de ce fait ne perçoivent pas d’intéressement pour l’année 2018. Encore une ambition mal calibrée par la Direction ?

Placement ou versement

L’accord des NAO de l’UES OBS n’étant pas signé, l’abondement du PEG n’est pas encore connu avec certitude pour un versement volontaire. La direction propose actuellement un abondement identique à celui de 2018 soit : 450€ pour 600€ de versement.

Pour information : en 2018, 28% des salariés ont choisis de percevoir directement l’intéressement alors que 72% l’on épargné sur leur PEG.

Pour défendre votre rémunération : soutenez vos représentants Cfdt

[CFDT, UES OBS] Promotion du Télétravail

Favoriser le Télétravail dans L’UES OBS

Promouvoir le télétravail dans L’UES

La Cfdt cherche depuis plusieurs années à promouvoir le télétravail tout en étant attentive à de possibles travers. L’augmentation constante du nombre de télétravailleurs dans l’UES OBS est une très bonne nouvelle (Le travail concerne actuellement environ 7% des effectifs).

A l’heure de la généralisation des portables, des connexions hauts débits, des VPN sécurisés, du cryptage des disques durs et des mails, de la mise à disposition d’outils comme Skype et Coopnet, le tous en 4G, … ; il n’existe plus de frein technique ou sécuritaire à la pratique du télétravail pour la majorité du personnel.


Et pourtant, des écarts culturels très importants sont constatés suivant les directions allant de 4% à plus de 30% de télétravailleurs. Les freins que sont : la perte de contrôle, la difficulté à reconnaître l’autonomie, le manque de confiance, … viennent encore trop souvent du manager qui ne maîtrise pas ce mode de fonctionnement. La direction affiche pourtant un 0% de refus de télétravail trompeur alors qu’il existe encore de nombreux refus non tracés.

La Cfdt milite ainsi pour que toutes demandes de télétravail soient dorénavant officialisés par un mail en mettant en copie votre responsable de département et votre RH dite de proximité. Ainsi, chaque refus sera officialisé et justifié par un écrit (et plus sous le couvert d’un aparté).

Pour rappel, l’accord précise que : « tous les personnels […] peuvent être éligibles à cette modalité d’organisation du travail dès lors que le télétravail est compatible avec l’exercice des activités de manière autonome ».

Contactez vos représentants Cfdt pour débloquer toutes situations individuelles.

Et pourtant, tout le monde y gagne, car les bénéfices du télétravail sont mutuels :

De ce fait, la Cfdt continue à demander à la direction de promouvoir le télétravail auprès des managers et de former les managers en conséquence pour :

  • Améliorer la confiance envers les salariés,
  • Ne plus avoir d’à priori sur le télétravail en début et fin de semaine,
  • Ne plus mettre en doute le télétravail féminin le mercredi,
  • S’assurer du lien social au sein des équipes.

Les modalités du télétravail

Il existe 3 modes de télétravail :

  • Le télétravail occasionnel avec simple validation managériale (3 jours de télétravail maximum par mois),
  • Le télétravail régulier avec des jour(s) fixe(s) et signature d’un avenant (1 à 3 jours par semaine),
  • Le télétravail régulier avec volume mensuel de jour et signature d’un avenant (4 à 12 jours par mois),

En voici la synthèse :

N’hésitez pas à utiliser la période d’adaptation de 3 mois pour vérifier que le télétravail régulier vous convient (possibilité d’arrêter à tout moment moyennant un délai minimal de 2 semaines lorsque l’arrêt est à l’initiative de l’employeur). Vous ne prenez pas de risque, il suffit juste de remplir le formulaire de demande de télétravail.

La Cfdt rappelle régulièrement à la direction l’affirmation erronée qui plafonnerait le télétravail régulier à 2 jours par semaine et à 8 jours par mois.

Les accompagnements du télétravail

Les télétravailleurs (par l’accord signé par la Cfdt) :

  • Perçoivent des tickets restaurants comme les salariés travaillant dans nos locaux.
  • Peuvent demander le prêt de matériel pour une utilisation dans un cadre professionnel (écran, ordinateur portable, meuble de bureau, caisson de rangement fermant à clef, siège ergonomique …). En effet, les dispositions légales précisent que le salarié en télétravail doit bénéficier d’une égalité de traitement avec les salariés qui travaillent dans les locaux de l’entreprise.
  • Bénéficient d’une prime forfaitaire annuelle brute (compensation des frais occasionnés) de :
    • 120€ pour une durée hebdomadaire inférieure ou égale à 2 jours ou l’équivalent d’un volume de 8 jours maximum mensuels,
    • 160€ pour des durées supérieures.

Soyons collectivement inventif : soutenez vos représentants Cfdt.

[CFDT, L'architecture] Instances représentatives

Votre représentativité dans l’UES OBS

La mise en place d’OBS SA aurait dû entrainer un renouvellement de vos représentants du personnel par la mise en œuvre de nouvelles élections en fin d’année 2018. Cependant, dans la perspective du nouveau Comité Social et Économique (CSE) qui fusionnera les instances DP, CE et CHSCT en fin d’année 2019, un consensus a été trouvé entre les différentes organisations syndicales et la direction. La Cfdt a signé l’accord qui permet de conserver les mêmes instances du personnel jusqu’aux prochaines élections de novembre-décembre 2019 afin d’éviter deux élections successives.

  • Les nouveaux salariés embauchés OBS SA seront rattachés aux instances représentatives de 2018 associés aux managers correspondants,
  • Les salariés changeant de rattachement hiérarchique seront intégrés à l’instance représentative de 2018 de leur nouveau manager.

Ce système transitoire est un compromis qui nous a semblé acceptable. Il sera mis à plat lors des élections du CSE qui auront lieu en fin d’année 2019.

Contactez sans hésiter l’un de vos 70 élus Cfdt locaux
ou l’un de vos 10 représentants Cfdt centraux.

L’avenir est à construire collectivement, soutenez vos représentants Cfdt

[CFDT, UES OBS] Astreintes dans l’UES

La Cfdt signe l’accord d’astreintes et l’accord des interventions programmées en heures non ouvrables

Après 2 ans de négociations, l’UES OBS harmonise enfin la gestion des astreintes et des interventions programmées en heure non ouvrables (IP-HNO). En voici la synthèse :

Pour plus d’explications, n’hésitez pas à consulter quelques cas de mise en pratique de ces accords (Les grands principes des contraintes du temps travail sont consultables dans les repères Cfdt). Si nécessaire, prenez contacts avec vos représentants Cfdt.

Respect de la vie privée des salariés

Le respect de la vie privée des salariés par le traitement de l’organisation et du rythme des astreintes a été l’un des axes portés, essentiellement, par la Cfdt.

Concernant les astreintes, la Cfdt est fière d’avoir défendu et obtenu :

  • Un délai de prévenance de 15 jours en deçà duquel le salarié peut refuser de faire l’astreinte.
  • Une durée maximale de 9 jours d’astreinte par période de 21 jours ouvrés (sans réussir à obtenir un maximum de 7 jours d’astreintes par période de 21 jours).
  • Un délai de 3 jours sans astreinte entre deux périodes d’astreinte (sauf cas d’urgence ou pour pallier l’absence non prévisible du salarié initialement prévu d’astreinte).
  • Un engagement de la direction pour faire en sorte qu’aucune astreinte n’implique de travailler plus de 6 jours consécutifs.

Concernant les interventions programmées en heures non ouvrables : la principale modification est l’abandon du mode forfaitaire. La Cfdt est satisfaite d’avoir obtenu que toutes les interventions se fassent uniquement sur la base du volontariat.

Concernant les interventions en urgence : La Cfdt est soulagée d’avoir obtenu le maintien d’une prime d’urgence alors que la Direction y était défavorable.

La Cfdt regrette cependant :

  • La trop faible valorisation des primes de mobilisation,
  • L’unicité de la prime de nuit qui ne tient pas compte des différents horaires de service,
  • Que la prime de mobilisation du samedi ne soit pas équivalente à celle du dimanche.

Compensation des pertes financières sur Astreintes et IP-HNO

La Cfdt est très satisfaite d’avoir réussi à négocier la notion d’une compensation des pertes financières. Cette compensation porte sur la différence entre la rémunération des astreintes et des IP-HNO réalisées en 2018 et la rémunération théorique de ce nouvel accord 2019 appliqué sur la même période de 2018. En voici la synthèse :

Nous encourageons vivement les salariés concernés – en particulier, ex-MBS et OCWs à rencontrer leurs représentants Cfdt pour valider l’application de ces compensations.

La Cfdt regrette cependant :

  • Que le dispositif de compensation des IP-HNO n’ai pas été calqué sur celui des astreintes,
  • Que la compensation ne soit pas pérenne pour les IP-HNO,
  • Que le calcul des compensations ne soit pas étendu sur 3 années : 2016, 2017, 2018.

Pourquoi la Cfdt signe cet accord

Si le souhait de chacun était de voir les nouvelles modalités s’aligner sur les usages les plus favorables, aucune ouverture n’a été possible lors de ces négociations.

En signant unanimement ces deux nouveaux accords, les Organisations Syndicales ont évité le pire aux salariés. Sans accord, la Direction aurait pu imposer son point de vue par une « Décision Unilatérale de l’Employeur ». Nul doute dans ce cas que les avancées obtenues par la Cfdt n’auraient pas été prises en compte :

  • Compensation pour les pertes financières avec intégration d’une partie dans le salaire,
  • Protection de la vie privée,
  • Indemnisations à minima des IP-HNO.

Soutenez vos représentants Cfdt qui défendent nos intérêts collectifs.

[CFDT, Répères] Mutuelle et prévoyance

Mutuelle et prévoyance pour L’UES OBS

Ce qui a changé au 1er avril 2019

Les prestations antérieures au 1er avril sont toujours prises en charge et remboursées par le centre de gestion CETIM (il est possible de les contacter par e-mail à : info@cetim.com / par courrier à : CETIM 114, boulevard Marius Vivier-Merle 69439 Lyon Cedex 03 / par téléphone au 04.26.29.41.79).

Sur le site CETIM, l’accès à l’onglet  « mes demandes » n’est plus possible. Pour y accéder, voici la marche à suivre :

Onglet « mon contrat » puis en savoir plus dans le  pavé « transmettre ou modifier un document » puis modifier en haut à gauche : on retrouve l’espace faire une demande.


Les prestations postérieures au 1er avril
sont désormais traitées par le centre de gestion GÉNÉRATION.

Les devis antérieurs au 1er avril seront à refaire et à re-soumettre au gestionnaire GÉNÉRATION pour tout acte à venir à partir de cette date.

Les salariés doivent se montrer vigilants sur la gestion des actes commencés par la CETIM et poursuivis par GÉNÉRATION.


Les conditions de remboursement et de prise en charge de notre mutuelle restent les mêmes
pour tous, car notre assureur est inchangé.

Historique de changement de prestataire

Suite aux mécontentements remontés en 2018 par vos élus Cfdt et des salariés concernant la prestation du centre de gestion, le courtier a été mandaté par la Direction pour rechercher un nouveau centre de gestion.

Le centre de gestion GÉNÉRATION a été retenu par la commission Santé et Prévoyance du CCE. Il a été audité par les équipes d’OCD pour la partie Sécurité.

Fonctionnement de notre couverture santé

Les deux textes régissant le fonctionnement de la mutuelle complémentaire chez NRS (l’accord initial de 2010 et son avenant de 2015) structurent l’organisation comme suit :

  • Un courtier généralAPRIL Entreprise – qui aide l’employeur à gérer les rapports avec l’assureur (définition des couvertures) et le centre de gestion (Paiement).
  • Un assureurQUATREM – qui définit les conditions de remboursement santé et couverture prévoyance.
  • Un centre de gestionGÉNÉRATION – qui gère :
    • les relations avec les réseaux,
    • la télétransmission,
    • le ticket modérateur pour l’employeur et les salariés,
    • les réponses aux utilisateurs : Salariés ou Direction.

[CFDT, UES OBS] Accord d’intéressement OBS

La Cfdt signe l’accord d’intéressement 2018 – 2020 pour l’UES

La Cfdt se réjouit de la signature d’un accord d’intéressement triennal pour les années 2018, 2019 et 2020 mais regrette une interprétation trop personnelle de la solidarité de la part de la Direction. Pour rappel, l’intéressement aux bénéfices de l’entreprise est la distribution facultative d’une partie des résultats aux salariés.

Les grandes avancées de l’accord d’intéressement

En continuité de l’accord précédent, l’atteinte des objectifs permettra de redistribuer 2% (+3% en cas de dépassement) de la masse salariale sous forme d’intéressement.

Comme à son habitude, la Cfdt est restée l’Organisation Syndicale la plus active pour obtenir de nouvelles avancées sociales ; Les 5 avancées significatives du nouvel accord sont les suivantes :

1) Solidarité entre les filiales pour l’atteinte des objectifs

Dans l’accord précédent, l’intéressement était calculé pour chacune des filiales de l’UES NRS. En conséquence, certaines filiales pouvaient toucher un faible – voir très faible – intéressement dû à des objectifs irréalistes. Ce nouvel accord fixe les objectifs sur toute l’UES NRS en rendant l’intéressement moins aléatoire.

2) Articulation de l’intéressement élargie autour de 3 indicateurs (+1 en 2019)

  • (P1) EBIT retraité,
  • (P2) Croissance du chiffre d’affaire services,
  • (P3) Nouvel indicateur. Taux de transformation des stagiaires et alternants. Chaque salarié influe l’atteinte de l’objectif en donnant une vision attractive d’OBS,
  • (P4) Nouvel indicateur prévu en 2019 lorsque PRIME et FUSION seront en service. DSO remplaçant pour moitié P3.

3) Seuil de déclenchement plus bas

Le nouveau seuil de déclenchement permet d’obtenir un intéressement sans que l’objectif ne soit pleinement atteint. Les seuils de déclenchement sont dorénavant à 50% de l’objectif maximal (alors qu’il était de 90% dans l’accord précèdent). Cela assure ainsi une meilleure valorisation de l’intéressement.

4) Surperformance vraiment valorisée

La surperformance (plafonnée à 3% de masse salariale) est mieux valorisée. Elle reste propre à chaque filiale et ne dépend toujours que de l’EBIT retraité. La nouvelle formule rémunère ainsi mieux une surperformance.

5) Solidarité avec les bas salaires – à la seule initiative de la Cfdt

Tous les salariés ayant un salaire inférieur à 1 PASS (plafond annuel de la sécurité sociale : 39723€ / an) toucherons le même montant d’intéressement. Dans le précédent accord ce plancher était de 0,7 PASS. Cette solidarité aurai pu être encore plus importante avec un plafond à 3 PASS. Mais la Cfdt n’a pas été suivie dans son action.

Comparaison avec l’accord précédent

Lors des négociations, La Cfdt a pu apprécier l’évolution des concessions faites par la Direction. Les simulations de ce nouvel accord donne les résultats suivants pour 2016 et 2017 (malheureusement la Direction n’a pas communiqué les simulations pour 2015) :

Nous pouvons constater que ce nouvel accord remplit bien les objectifs de solidarité inter-filiales (en maintenant un intéressement fort pour les filiales solidaires). Son application aurait augmenté collectivement l’intéressement  de +0,29 points en 2016 et de +0,31 point en 2017 soit 15% d’augmentation.

Solidarité pour tous … ou presque

Au fil de la négociation, la Cfdt s’est bien rendu compte que la notion de solidarité n’était qu’un concept pour la Direction.

En effet, les plus haut salaires (55 salaires supérieurs à 120000€ / an en 2018 et 72 en prévision pour 2019) se sont exclus de la solidarité collective sur l’intéressement – bis repetita placent. Pour comparaison, l’accord du groupe Orange propose une solidarité beaucoup plus forte de la part des hauts salaires.

La Cfdt condamne fermement sur ce point le corporatisme des hauts dirigeants de NRS. Vous pouvez lire la déclaration préalable de la Cfdt au CCE.

Alors qu’un accord d’intéressement (impérativement signé par au moins deux OS) s’impose à la Direction :

  • pour permettre une avantageuse défiscalisation des sommes versées,
  • pour compenser la volonté de ne pas accorder d’augmentation générale.

La Cfdt a été abandonnée par les autres Organisations Syndicales qui n’ont pas su profiter de ces moyens de pression alors même qu’il restait encore du temps pour négocier. Pourquoi une telle précipitation pour signer alors que les données transmises par la Direction étaient incomplètes pour appréhender pleinement le sujet ?!!!

Néanmoins, au regard des bouleversements à venir en 2019 et 2020, la Cfdt a obtenu que  l’accord d’intéressement puisse être amendé chaque année. Cette disposition permettra d’atteindre une meilleure solidarité et permettra à la Direction de respecter ses engagements en terme de responsabilité sociale.

Soyons vigilant à nos accords : soutenez vos représentants Cfdt

[CFDT, UES OBS] Orange Bank

Lancement de la Banque Mobile « Orange Bank »

L’offre Orange Bank Grand Public comprend :

  • Un compte bancaire courant et un chéquier gratuit.
  • Une application mobile de paiement gratuite.
  • Une carte bancaire visa internationale à débit immédiat ou différé gratuite.
  • Une assurance complémentaire au choix gratuite (« Protection des achats », « Protection de la vie courante », « Protection de l’identité ».
  • Des Frais de tenue de compte gratuit si plus de 3 opérations sont réalisées par mois (5 euros sinon).

Orange propose une offre de lancement.

  • + 80 € pour les clients réalisant plus de 3 opérations dans le mois d’ouverture du compte (valable jusqu’au 30/06/2018).
  • + 40 € pour les clients ayant un compte Orange Internet, Sosh ou Mobile (valable du 2/11/2017 au 07/02/2018).

Offre aux salariés dont la Cfdt est à l’initiative 

  • + 40 € pour tous les salariés en CDD, CDI et apprentis de l’UES NRS remplissant les critères suivants : 3 mois d’ancienneté minimum, 50% de présence minimum (valable jusqu’au 31/01/2018).

La Cfdt est très fière d’être à l’initiative en 2016  de la déclinaison d’une offre pour les salariés Orange. La Cfdt a demandé de plus que cette offre « salariés » s’enrichisse de taux préférentiels pour l’arrivée des offres de crédit en 2018.

En effet, pour la Cfdt, l’attention portée au personnel doit être aussi importante que celle portée aux clients. Les salariés seront ainsi les premiers ambassadeurs de ces nouveaux produits bancaires et d’assurance.

Jeunesse de l’offre

La Cfdt regrette cependant la jeunesse de cette offre qui gagnera progressivement en maturité :

  • Les offres de crédit à la consommation et immobilier comme les services de placement financier sortiront en 2018.
  • Une offre spécifique pour les moins de 18 ans et les étudiants est à l’étude…
  • D’autres projets seront-ils envisagés : une banque privée, une banque pour les professionnels ?

Bon à savoir

En cas de portabilité du compte bancaire demandée, votre nouvelle banque s’occupera de transférer l’ensemble de vos mandats, prélèvements et virements sur votre nouveau compte courant sous un délai de 22 jours (ne concerne pas le transfert des comptes d’épargne).

Retrouvez d’autres informations dans Basic Salarié sur la page d’accueil de l’intranet  Orange et dans mon Kiosque.

[CFDT, Engagement] Les Négociations

Fonctionnement des Négociations

negociation (2)

Chaque organisation syndicale représentative (c’est-à-dire ayant recueilli un minimum de 10% des suffrages au premier tour des élections professionnelles) a la faculté a la faculté de créer une délégation syndicale composée de 2 délégués syndicaux et de 2 salariés pour toute négociation sur un accord.

Toutes les négociations sont composées de séances de négociation durant lesquelles la Direction et les organisations syndicales tentent de s’accorder sur un certain nombre de mesures à destination des salariés.

  • Un accord ne peut être signé que s’il remporte l’adhésion d’une ou plusieurs organisations syndicales dont la représentativité est d’au moins 30% au premier tour des élections professionnelles.
  • A défaut d’accord, un PV de désaccord est établi. Dans la plupart des cas, à défaut d’accord, la Direction impose ses propres choix.

Les NAO de l’UES OBS sont des négociations particulières qui sont décomposées en 2 séances de négociations :

  • La négociation OBS qui définit un socle de mesures communes à toutes les filiales, 
  • Les négociations spécifiques à chaque filiale qui permettent d’ajuster ces mesures selon les différents contextes.

[CFDT, Elections 2017] PAP NRS (OCEAN)

La Cfdt signe le protocole d’accord préélectoral pour les élections professionnelles CE & DP d’OCEAN 2017-2019

Du 27 au 30 novembre 2017 aura lieu le deuxième tour des élections professionnelles de L’UES NRS. Les membres du comité d’entreprise (CE) et les délégués du personnel (DP) seront entièrement renouvelés sur le périmètre OCEAN.

A cette occasion, la Cfdt constitue de nouvelles listes de candidats
afin de continuer son travail de représentation au côtés des salariés d’OCEAN.
Attention : les listes des candidats seront closes le 21 novembre 2017.

Des instances indépendantes

L’accord d’architecture des IRP et le protocole d’accord préélectoral signés par la Cfdt étant antérieurs aux ordonnances du gouvernement, ces dernières n’ont aucun impact sur ces prochaines élections professionnelles : les trois instances CE, DP et CHSCT seront indépendantes. Libres aux futurs élus de prouver durant leurs mandats de 2 ans l’efficacité des 3 instances représentatives du personnel.

CE-DP-CHSCT-CFDT

Validation des listes électorales

Faute d’avoir actuellement de réels outils pour assurer le suivi des salariés de l’UES NRS, un nombre important d’erreurs a déjà été remonté par la Cfdt dans la composition des listes électorales. Il en reste encore certainement. Il est donc important que chaque salarié valide la bonne conformité des listes électorales et en particulier sur les points suivants :

    • son entité de rattachement,
    • son site de rattachement,
    • son ancienneté dans l’entreprise et
  • son collège de rattachement.

C’est le coefficients Syntec qui permet de déterminer son collège de rattachement.Colleges

Deux affichages successifs : le 16 octobre 2017 et le 30 octobre 2017 permettront à chaque salarié de faire cette vérification. L’affichage définitif des listes électorales sera faite le vendredi 3 novembre 2017.

Comprendre les élections dans le détail

Pour chaque salarié, il y aura 1 élection à 2 tours réalisée par vote électronique

    • Le 1er tour aura lieu du 13/11/2017 10h00 au 16/11/2017 14H00.
  • Le 2ème tour éventuel aura lieu du 27/11/2017 10h00 au 30/11/2017 14H00.

Pour l’élection DP OCEAN :

Il n’y a qu’un seul établissement qui couvre tous les sites (voir carte dynamique) :

    • Il y a un scrutin pour élire les représentants titulaires DP OCEAN :
        • 1 candidat du collège 1 (Employés)
      • 3 candidats du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise et Cadres)
  • Il y a un scrutin pour élire les représentants suppléants DP OCEAN :
      • 1 candidat du collège 1 (Employés)
    • 3 candidats du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise et Cadres)

Soient potentiellement 4 titulaires DP et autant de suppléants

Pour l’élection du CE OCEAN

Il n’y a qu’un seul établissement qui couvre tous les sites (voir carte dynamique) :

    • Il y a un scrutin pour élire les représentants titulaires CE OCEAN :
        • 1 candidat du collège 1 (Employés)
        • 1 candidat du collège 2 (Techniciens et Agents de maîtrise)
      • 3 candidats du collège 3 (Cadres)
  • Il y a un scrutin pour élire les représentants suppléants CE OCEAN :
      • 1 candidat du collège 1 (Employés)
      • 1 candidat du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise)
    • 3 candidats du collège 3 (Cadres)

Soient potentiellement 5 titulaires CE et autant de suppléants.

Devenez le porte-parole Cfdt de vos collègues

[CFDT, Elections 2017] PAP NRS (OC)

La Cfdt signe le protocole d’accord préélectoral pour les élections professionnelles CE & DP de d’OC 2017-2019

ElectionCE-DP.OC

Du 13 au 16 novembre 2017 aura lieu le premier tour des élections professionnelles de L’UES NRS. Les membres du comité d’entreprise (CE) et les délégués du personnel (DP) seront entièrement renouvelés sur le périmètre Orange Consulting.

A cette occasion, la Cfdt constitue de nouvelles listes de candidats
afin de continuer son travail de représentation au côtés des salariés d’OC.
Attention : les listes des candidats seront closes le 23 octobre 2017.

Des instances indépendantes

L’accord d’architecture des IRP et le protocole d’accord préélectoral signés par la Cfdt étant antérieurs aux ordonnances du gouvernement, ces dernières n’ont aucun impact sur ces prochaines élections professionnelles : les trois instances CE, DP et CHSCT seront indépendantes. Libres aux futurs élus de prouver durant leurs mandats de 2 ans l’efficacité des 3 instances représentatives du personnel.

CE-DP-CHSCT-CFDT

Validation des listes électorales

Faute d’avoir actuellement de réels outils pour assurer le suivi des salariés de l’UES NRS, un nombre important d’erreurs a déjà été remonté par la Cfdt dans la composition des listes électorales. Il en reste encore certainement. Il est donc important que chaque salarié valide la bonne conformité des listes électorales et en particulier sur les points suivants :

    • son entité de rattachement,
    • son site de rattachement,
    • son ancienneté dans l’entreprise et
  • son collège de rattachement.

C’est le coefficients Syntec qui permet de déterminer son collège de rattachement.Colleges

Deux affichages successifs : le 16 octobre 2017 et le 30 octobre 2017 permettront à chaque salarié de faire cette vérification. L’affichage définitif des listes électorales sera faite le vendredi 3 novembre 2017.

Comprendre les élections dans le détail

Pour chaque salarié, il y aura 1 élection à 2 tours réalisée par vote électronique

    • Le 1er tour aura lieu du 13/11/2017 10h00 au 16/11/2017 14H00.
  • Le 2ème tour éventuel aura lieu du 27/11/2017 10h00 au 30/11/2017 14H00.

Pour l’élection DP OC :

Il n’y a qu’un seul établissement qui couvre tous les sites (voir carte dynamique) :

    • Il y a un scrutin pour élire les représentants titulaires DP OC :
      • 6 candidats du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise et Cadres)
  • Il y a un scrutin pour élire les représentants suppléants DP OC :
    • 6 candidats du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise et Cadres)

Soient potentiellement 6 titulaires DP et autant de suppléants

Pour l’élection du CE OC

Il n’y a qu’un seul établissement qui couvre tous les sites (voir carte dynamique) :

    • Il y a un scrutin pour élire les représentants titulaires CE OC :
      • 6 candidats du collège 3 (Cadres)
  • Il y a un scrutin pour élire les représentants suppléants CE OC :
    • 6 candidats du collège 3 (Cadres)

Soient potentiellement 6 titulaires CE et autant de suppléants.

Devenez le porte-parole Cfdt de vos collègues

[CFDT, Elections 2017] PAP NRS (OCWs)

La Cfdt signe le protocole d’accord préélectoral pour les élections professionnelles CE & DP d’OCWS 2017-2019

Du 27 au 30 novembre 2017 aura lieu le deuxièmes tour des élections professionnelles de L’UES NRS. Les membres du comité d’entreprise (CE) et les délégués du personnel (DP) seront entièrement renouvelés sur le périmètre Orange Connectivity & Workspace services.

A cette occasion, la Cfdt constitue de nouvelles listes de candidats
afin de continuer son travail de représentation au côtés des salariés d’OCWs.
Attention : les listes des candidats seront closes le 21 novembre 2017.

Des instances indépendantes

L’accord d’architecture des IRP et le protocole d’accord préélectoral signés par la Cfdt étant antérieurs aux ordonnances du gouvernement, ces dernières n’ont aucun impact sur ces prochaines élections professionnelles : les trois instances CE, DP et CHSCT seront indépendantes. Libres aux futurs élus de prouver durant leurs mandats de 2 ans l’efficacité des 3 instances représentatives du personnel.

CE-DP-CHSCT-CFDT

Validation des listes électorales

Faute d’avoir actuellement de réels outils pour assurer le suivi des salariés de l’UES NRS, un nombre important d’erreurs a déjà été remonté par la Cfdt dans la composition des listes électorales. Il en reste encore certainement. Il est donc important que chaque salarié valide la bonne conformité des listes électorales et en particulier sur les points suivants :

    • son entité de rattachement,
    • son site de rattachement,
    • son ancienneté dans l’entreprise et
  • son collège de rattachement.

C’est le coefficients Syntec qui permet de déterminer son collège de rattachement.Colleges

Deux affichages successifs : le 16 octobre 2017 et le 30 octobre 2017 permettront à chaque salarié de faire cette vérification. L’affichage définitif des listes électorales sera faite le vendredi 3 novembre 2017.

Comprendre les élections dans le détail

Pour chaque salarié, il y aura 1 élection à 2 tours réalisée par vote électronique

    • Le 1er tour aura lieu du 13/11/2017 10h00 au 16/11/2017 14H00.
  • Le 2ème tour éventuel aura lieu du 27/11/2017 10h00 au 30/11/2017 14H00.

Pour l’élection DP OCWs :

Il n’y a qu’un seul établissement qui couvre tous les sites (voir carte dynamique) :

    • Il y a un scrutin pour élire les représentants titulaires DP OCWs :
      • 10 candidats du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise et Cadres)
  • Il y a un scrutin pour élire les représentants suppléants DP OCWs :
    • 10 candidats du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise et Cadres)

Soient potentiellement 10 titulaires DP et autant de suppléants

Pour l’élection du CE OCWs

Il n’y a qu’un seul établissement qui couvre tous les sites (voir carte dynamique) :

    • Il y a un scrutin pour élire les représentants titulaires CE OCWs :
        • 1 candidat du collège 2 (Techniciens et Agents de maîtrise)
      • 7 candidats du collège 3 (Cadres)
  • Il y a un scrutin pour élire les représentants suppléants CE OCWs :
      • 1 candidat du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise)
    • 7 candidats du collège 3 (Cadres)

Soit potentiellement 8 titulaires CE et autant de suppléants.

Devenez le porte-parole Cfdt de vos collègues

[CFDT, Elections 2017] PAP NRS (OCD)

La Cfdt signe le protocole d’accord préélectoral pour les élections professionnelles CE & DP d’OCD 2017-2019

Du 27 au 30 novembre 2017 aura lieu le deuxième tour des élections professionnelles de L’UES NRS. Les membres du comité d’entreprise (CE) et les délégués du personnel (DP) seront entièrement renouvelés sur le périmètre Orange Cyberdéfense.

A cette occasion, la Cfdt constitue de nouvelles listes de candidats
afin de continuer son travail de représentation au côtés des salariés d’OCD.
Attention : les listes des candidats seront closes le 21 novembre 2017.

Des instances indépendantes

L’accord d’architecture des IRP et le protocole d’accord préélectoral signés par la Cfdt étant antérieurs aux ordonnances du gouvernement, ces dernières n’ont aucun impact sur ces prochaines élections professionnelles : les trois instances CE, DP et CHSCT seront indépendantes. Libres aux futurs élus de prouver durant leurs mandats de 2 ans l’efficacité des 3 instances représentatives du personnel.

CE-DP-CHSCT-CFDT

Validation des listes électorales

Faute d’avoir actuellement de réels outils pour assurer le suivi des salariés de l’UES NRS, un nombre important d’erreurs a déjà été remonté par la Cfdt dans la composition des listes électorales. Il en reste encore certainement. Il est donc important que chaque salarié valide la bonne conformité des listes électorales et en particulier sur les points suivants :

    • son entité de rattachement,
    • son site de rattachement,
    • son ancienneté dans l’entreprise et
  • son collège de rattachement.

C’est le coefficients Syntec qui permet de déterminer son collège de rattachement.Colleges

Deux affichages successifs : le 16 octobre 2017 et le 30 octobre 2017 permettront à chaque salarié de faire cette vérification. L’affichage définitif des listes électorales sera faite le vendredi 3 novembre 2017.

Comprendre les élections dans le détail

Pour chaque salarié, il y aura 1 élection à 2 tours réalisée par vote électronique

    • Le 1er tour aura lieu du 13/11/2017 10h00 au 16/11/2017 14H00.
  • Le 2ème tour éventuel aura lieu du 27/11/2017 10h00 au 30/11/2017 14H00.

Pour l’élection DP OCD

Il n’y a qu’un seul établissement qui couvre tous les sites (voir carte dynamique) :

    • Il y a un scrutin pour élire les représentants titulaires DP OCD :
        • 1 candidat du collège 1 (Employés)
      • 12 candidats du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise et Cadres)
  • Il y a un scrutin pour élire les représentants suppléants DP OCD :
      • 1 candidat du collège 1 (Employés)
    • 12 candidats du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise et Cadres)

Soient potentiellement 13 titulaires DP et autant de suppléants

Pour l’élection du CE OCD

Il n’y a qu’un seul établissement qui couvre tous les sites (voir carte dynamique) :

    • Il y a un scrutin pour élire les représentants titulaires CE OCD :
        • 1 candidat du collège 1 (Employés)
        • 1 candidat du collège 2 (Techniciens et Agents de maîtrise)
      • 6 candidats du collège 3 (Cadres)
  • Il y a un scrutin pour élire les représentants suppléants CE OCD :
      • 1 candidat du collège 1 (Employés)
      • 1 candidat du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise)
    • 6 candidats du collège 3 (Cadres)

Soit potentiellement 8 titulaires CE et autant de suppléants.

Devenez le porte-parole Cfdt de vos collègues

[CFDT, Elections 2017] PAP NRS (OAB-OH-NRS Holding)

La Cfdt signe le protocole d’accord préélectoral pour les élections professionnelles CE & DP d’OAB-OH-NRS 2017-2019

Du 27 au 30 novembre 2017 aura lieu le deuxième tour des élections professionnelles de L’UES NRS.  Les membres du comité d’entreprise (CE) et les délégués du personnel (DP) seront entièrement renouvelés sur le périmètre OAB-OH-NRS Holding.

A cette occasion, la Cfdt constitue de nouvelles listes de candidats
afin de continuer son travail de représentation au côtés des salariés d’OAB-NRS-OH.
Attention : les listes des candidats seront closes le 20 novembre 2017.

Des instances indépendantes

L’accord d’architecture des IRP et le protocole d’accord préélectoral signés par la Cfdt étant antérieurs aux ordonnances du gouvernement, ces dernières n’ont aucun impact sur ces prochaines élections professionnelles : les trois instances CE, DP et CHSCT seront indépendantes. Libres aux futurs élus de prouver durant leurs mandats de 2 ans l’efficacité des 3 instances représentatives du personnel.

CE-DP-CHSCT-CFDT

Validation des listes électorales

Faute d’avoir actuellement de réels outils pour assurer le suivi des salariés de l’UES NRS, un nombre important d’erreurs a déjà été remonté par la Cfdt dans la composition des listes électorales. Il en reste encore certainement. Il est donc important que chaque salarié valide la bonne conformité des listes électorales et en particulier sur les points suivants :

    • son entité de rattachement,
    • son site de rattachement,
    • son ancienneté dans l’entreprise et
  • son collège de rattachement.

C’est le coefficients Syntec qui permet de déterminer son collège de rattachement.Colleges

Deux affichages successifs : le 16 octobre 2017 et le 30 octobre 2017 permettront à chaque salarié de faire cette vérification. L’affichage définitif des listes électorales sera faite le vendredi 3 novembre 2017.

Comprendre les élections dans le détail

Pour chaque salarié, il y aura 1 élection à 2 tours réalisée par vote électronique

    • Le 1er tour aura lieu du 13/11/2017 10h00 au 16/11/2017 14H00.
  • Le 2ème tour éventuel aura lieu du 27/11/2017 10h00 au 30/11/2017 14H00.

Pour l’élection DP OAB-OH-NRS Holding

Il y a 4 établissements distincts répartis comme suit :
L
’établissement DP1 [Paris, Massy, La Plaine Saint Denis, Courbevoie, Puteaux, Villeneuve d’Ascq, Épinal et Schiltigheim] (voir les pastilles vertes sur la carte dynamique) qui comprend potentiellement 10 titulaires et 10 suppléants :

    • Il y a un scrutin pour élire les représentants titulaires DP1 OAB NRS OH :
        • 1 candidat du collège 1 (Employés)
      • 9 candidats du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise et Cadres)
  • Il y a un scrutin pour élire les représentants suppléants DP1 OAB NRS OH :
      • 1 candidat du collège 1 (Employés)
    • 9 candidats du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise et Cadres)

L’établissement DP2 [Nantes, Bordeaux, Pessac, Blagnac, Tours] (voir les pastilles jaunes sur la carte dynamique) qui comprend potentiellement 8 titulaires et 8 suppléants :

  • Il y a un scrutin pour élire les représentants titulaires DP2 OAB NRS OH :
    • 8 candidats du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise et Cadres)
  • Il y a un scrutin pour élire les représentants suppléants DP2 OAB NRS OH :
    • 8 candidats du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise et Cadres)

L’établissement DP3 [Rennes, Cesson-Sévigné, Lannion, Brest, Caen] (voir les pastilles rouges sur la carte dynamique) qui comprend potentiellement 10 titulaires et 10 suppléants :

  • Il y a un scrutin pour élire les représentants titulaires DP3 OAB NRS OH :
    • 1 candidat du collège 1 (Employés)
    • 9 candidats du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise et Cadres)
  • Il y a un scrutin pour élire les représentants suppléants DP3 OAB NRS OH :
      • 1 candidat du collège 1 (Employés)
    • 9 candidats du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise et Cadres)

L’établissement DP4 [Lyon , Montbonnot-St Martin, Valbonne, Marseille, Valence, Belfort] (voir les pastilles bleus sur la carte dynamique) qui comprend potentiellement 10 titulaires et 10 suppléants :

  • Il y a un scrutin pour élire les représentants titulaires DP4 OAB NRS OH :
    • 10 candidats du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise et Cadres)
  • Il y a un scrutin pour élire les représentants suppléants DP4 OAB NRS OH :
    • 10 candidats du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise et Cadres)

Soient au total potentiellement 38 titulaires DP et autant de suppléants

Pour l’élection du CE OAB-OH-NRS Holding

Il n’y a qu’un seul établissement qui couvre tous les sites (voir carte dynamique) :

    • Il y a un scrutin pour élire les représentants titulaires CE OAB-OH-NRS :
        • 1 candidat du collège 1 (Employés)
        • 1 candidat du collège 2 (Techniciens et Agents de maîtrise)
      • 10 candidats du collège 3 (Cadres)
  • Il y a un scrutin pour élire les représentants suppléants CE OAB-OH-NRS :
      • 1 candidat du collège 1 (Employés)
      • 1 candidat du collège 2 (Techniciens, Agents de maîtrise)
    • 10 candidats du collège 3 (Cadres)

Soient potentiellement 12 titulaires CE et autant de suppléants.

Devenez le porte-parole Cfdt de vos collègues